Concile de Hiéreia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le concile de Hiéreia est le premier concile iconoclaste, convoqué du 10 février au 8 août 754 dans le palais suburbain de Hiéreia sur la rive asiatique du Bosphore, par l'empereur Constantin V pour faire condamner la production et la vénération des images.

Les actes du concile sont condamnés par la suite lors du premier rétablissement du culte des images au IIe concile de Nicée en 787 : ils sont donc perdus et ne subsistent que par les citations qui en sont faites dans ce dernier concile. On sait ainsi que 338 évêques assistèrent au concile de 754, qui se voulait œcuménique mais auquel étaient absents les patriarches d'Antioche, d'Alexandrie et de Jérusalem (tous trois sous contrôle arabe), les représentants de Rome, tandis que le siège patriarcal était vacant depuis le décès d'Anastase quelques mois plus tôt. Les séances furent dirigées par les évêques Théodose d'Éphèse, Sisinios de Pergè et Basile de Pisidie.

Le concile procéda à l'élection du patriarche de Constantinople Constantin de Syllaion sur proposition de Constantin V, le 8 août. Il adopta ensuite une « définition de foi » (horos) dont la lecture fut donnée le 27 août lors d'une séance solennelle spéciale tenue à l'église de la Vierge des Blachernes. Plusieurs grands partisans des images furent frappés d'anathème : le patriarche Germain et Jean Damascène notamment.

Le concile de Hiéreia établit les bases théologiques de la persécution iconoclaste. Il reprend probablement l'argumentation très développée d'un texte de Constantin V, les Interrogations (Peuseis).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilbert Dagron, Pierre Riché et André Vauchez (resp.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, tome IV, Évêques, moines et empereurs (610-1054), Paris, Desclée,‎ 1993 (ISBN 2-7189-0614-6), p. 106-107.
  • (en) Alexander Kazhdan (dir.), The Oxford Dictionary of Byzantium, Oxford University Press,‎ 1991, 3 vols. (ISBN 0195046528), vol. 2, 929, s. v. Hieria, Local Council of.

Liens externes[modifier | modifier le code]