Concerts de Jean Michel Jarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente une liste des concerts du compositeur français de musique électronique Jean Michel Jarre.

La Concorde[modifier | modifier le code]

Premier concert de Jean Michel Jarre, à l'occasion de la fête nationale française. Le succès total de ce concert est une revanche prise sur les détracteurs de Jean-Michel qui opposaient à la musique électronique de ne pas être jouable en live. Pour l'anecdote : le concert diffusé en direct à la télévision permet de voir une erreur de manipulation de Jean-Michel Jarre qui, lors du morceau Oxygène 6 coupe maladroitement le son. Il le remet quand il s'aperçoit que le public réagit (JMJ avait un casque sur les oreilles et ne pouvait pas se rendre compte du problème).

Les concerts en Chine[modifier | modifier le code]

Après deux ans de négociation, Jean Michel Jarre est le premier artiste occidental à jouer en Chine après la mort de Mao Zedong.

Note : Le premier concert connait un gros problème technique avec un bogue récurrent d'alimentation. Les séquenceurs tombent en rade et la batterie électronique de Roger Rizzitelli ne fonctionne pas. Ce dernier tapera comme un sourd pour que le public entende alors que JM Jarre, Dominique Perrier et Frédéric Rousseau rejouent le tout en direct intégral, un exploit jamais égalé. Ce concert devait être diffusé en direct sur Europe 1, il le sera en différé à cause de problèmes de satellite.

Rendez-Vous Houston : A city in concert[modifier | modifier le code]

Jean Michel Jarre est choisi pour organiser le son et lumière en l'honneur des 25 ans de la NASA et des 150 ans du Texas.

  • date : 5 avril 1986
  • lieu : Houston, Texas, États-Unis
  • spectateurs : 1 300 000 (record du monde)
  • diffusion en direct sur la radio locale.

Rendez-Vous Lyon : Concert pour le pape[modifier | modifier le code]

Jean Michel Jarre réalise l'un de ses rêves : organiser un concert dans sa ville natale de Lyon. Celui-ci est joué en l'honneur de la venue de Jean-Paul II.

  • date : 5 octobre 1986
  • lieu : quai de Saône, Lyon, France
  • spectateurs : 800 000
  • diffusion radio en direct sur NRJ Lyon

Destination Docklands[modifier | modifier le code]

Les conditions de ces deux concerts sont déplorables (pluies diluviennes et vents violents), mais Jarre en tire admirablement parti en offrant au public un spectacle admirable, malgré les équipements électroniques qui grillent les uns après les autres.

  • dates : 8 & 9 octobre 1988
  • lieu : Docklands de Londres, Royaume-Uni
  • spectateurs : 200 000 entrées payantes, plus 800 000 resquilleurs
  • Diffusion radio en direct sur BBC Radio 1 et NRJ

Paris La Défense[modifier | modifier le code]

Jarre revient 11 ans après son succès place de la Concorde pour offrir un nouveau spectacle gigantesque, gratuit, attirant un nouveau record du monde de spectateurs.

  • date : 14 juillet 1990
  • lieu : La Défense, Paris, France
  • spectateurs : 2 500 000 (record du monde)
  • Diffusion en direct sur Europe 2

Remarque : Edgar Faure avait d'abord demandé dès août 1987 à Jarre de travailler sur un concert pour le 14 juillet 1989, mais cela n'a pas abouti, l'homme politique décédant le 30 mars 1988.

Legends of The Lost City[modifier | modifier le code]

Pour l'ouverture du complexe hôtelier de luxe de Sun City, Jean Michel Jarre a conçu un spectacle joué trois soirs de suite, le 1, 2 et 3 décembre 1992. Le nom du spectacle était : "The legends of Lost City" et il durait environ une heure.

  • date : 1, 2 et 3 décembre 1992
  • lieu : Sun City, Afrique du Sud
  • spectateurs : 15 000 par soir soit 45 000 en tout
  • Diffusion retransmise sur à la télévision sud-africaine.

Europe en Concert[modifier | modifier le code]

Hong Kong[modifier | modifier le code]

Jean Michel Jarre est choisi plutôt que Michael Jackson et Madonna pour l'organisation du concert d'inauguration du stade de Hong Kong. Les autorités lui demandent de rejouer quelques morceaux composés lors de sa tournée en Chine en 1981.

  • date : 11 mars 1994
  • lieu : Hong-Kong Stadium, Hong Kong, Chine
  • spectateurs : 40 000

Concert pour la Tolérance[modifier | modifier le code]

Concert organisé dans le cadre du rôle de Jean Michel Jarre d'ambassadeur de bonne volonté pour l'UNESCO, 1995 ayant été déclarée année de la tolérance. Concert également donné pour la fête nationale française.

Oxygene Tour[modifier | modifier le code]

Tournée en salle, initialement prévue pour le monde entier, mais certains concerts ont été annulés, et finalement les concerts ont eu lieu en Europe seulement.

  • dates : mai, juin, octobre 1997
  • spectateurs : 230 000

Oxygene in Moscou, en route vers le XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Concert donné dans le cadre des 850 ans de la ville de Moscou.

  • date : 6 septembre 1997
  • lieu : Vorobievy Hills, Moscou, Russie
  • spectateurs : 3 500 000 (record du monde)

Nuit électronique[modifier | modifier le code]

Pour la clôture de la Coupe du monde de foot et la Fête nationale française, Jean Michel Jarre organise un concert où les plus grands DJ remixent ses succès les plus célèbres. Il est accompagné par le très célèbre musicien japonais Tetsuya Komuro (ex TM Network) avec lequel il a signé Together now.

Les 12 Rêves du Soleil[modifier | modifier le code]

Le passage à l'an 2000 est un prétexte parfait pour Jean Michel Jarre pour un nouveau méga-concert. Le site de Gizeh en Égypte est choisi. Le spectacle se déroule en deux parties avec le passage à l'an 2000 puis un concert au lever du soleil. Il s'agit également de l'entrée dans le 7e millénaire égyptien.

  • date : 31 décembre 1999 & 1er janvier 2000
  • lieu : plateau de Gizeh, Le Caire, Égypte
  • spectateurs : 115 000 et 1 500 sous tentes

Rendez-Vous in Space[modifier | modifier le code]

Pour l'entrée dans le XXIe siècle, un concert est donné au Japon. Une fois de plus c'est avec Tetsuya Komuro que le projet aboutit. Tous les morceaux composés en collaboration s'enchaînent ponctués par des interventions (enregistrées) d'Arthur C. Clarke. L'ouverture adaptée de Ainsi parlait Zarathustra de Richard Strauss sera utilisée pour un spot de pub en 2007 alors que le morceau My Name is Arthur sera utilisé pour le single de Pierre Palmade j'te Flashe, j'te love.

Hymn to Akropolis[modifier | modifier le code]

À l'occasion des olympiades culturelles d'Athènes, Jean Michel Jarre organise un concert dans le théâtre antique d'Hérode Atticus au pied de l'Acropole. On peut noter lors de ce concert un appel au retour des vestiges du site, éparpillés dans les musées du monde entier, dans la continuité de son travail pour l'UNESCO. Il est à noter que JM Jarre devait composer et interpréter Akropolis avec Vangelis qui lui-même avait joué en live Mythodea. Le projet ne se fera pas compte tenu de l'emploi du temps chargé du musicien grec.

AERO[modifier | modifier le code]

Concert organisé dans un champ d'éoliennes. L'électricité du concert était officiellement entièrement produite par les éoliennes du parc, mais quelques générateurs se trouvaient derrière la scène.

  • date : 7 septembre 2002
  • lieu : Gammel Vraa Enge, Aalborg, Danemark
  • spectateurs : 35 000

Live à Pékin[modifier | modifier le code]

Concert d'ouverture de l'année de la France en Chine. Retransmis en direct et en haute définition dans toute la Chine et en Europe. Une première, Jean Michel Jarre utilise plusieurs systèmes en son surround 5.1 pour la sonorisation de ce concert. Jean Michel Jarre violera d'ailleurs les consignes des autorités : alors que son concert devait avoir intégralement lieu dans la Cité interdite, Jean Michel quitte précipitamment le lieu du concert pour se rendre sur la place Tian'anmen, dont l'accès lui avait été interdit, et y finir le concert.

1e partie : dans la Cité interdite

2e partie : sur la Place Tian'anmen

Space of Freedom[modifier | modifier le code]

Concert à l'occasion du 25e anniversaire de Solidarność, dans un décor de chantier naval, coques rouillées et grues qui rappellent un peu le concert de 1988 aux Docklands de Londres.

  • date : 26 août 2005
  • lieu : chantier naval de Gdańsk, Pologne
  • spectateurs : 170 000

Water for Life[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Water for Life.
  • date : 16 décembre 2006
  • lieu : désert de Merzouga, Maroc
  • visiteurs : environ 5 000[1]

Concerts 2007[modifier | modifier le code]

  • Anvers, Belgique : concert privé à l'Alfacam-studio le 28 mars 2007
  • Paris, France : Showcase au Queen (mix de trois morceaux sur des platines) le 15 avril 2007
  • Cannes, France : concert privé au VIP Room le 20 mai 2007
  • Anvers, Belgique : Concert à huis-clos à l'Alfacam-studio le 19 septembre 2007 (sans public, pour l'enregistrement du DVD Oxygène3D pour les 30 ans d'Oxygène à sortir le 26 novembre 2007).
  • Plusieurs salles de cinéma 3D en Allemagne : Projection de Oxygène 3D le 22 novembre 2007.

Oxygène à Marigny[modifier | modifier le code]

Oxygene Tour 2008[modifier | modifier le code]

In > Doors Tour 2009[modifier | modifier le code]

< 2010 > World Tour[modifier | modifier le code]

Monaco 2011[modifier | modifier le code]

Jean Michel Jarre est invité par le prince Albert II de Monaco en l'honneur de son mariage avec Charlene Wittstock. Il s'est produit le 1er juillet 2011 sur une scène de 60 mètres à Monaco, devant une foule estimée à 85 000 personnes. Le spectacle de plus de deux heures, filmé en HD par plusieurs dizaines de caméras (dont une, également HD, embarquée sur un drone radiocommandé) a été diffusé en direct par la chaîne Euronews ainsi qu'en streaming vidéo sur le net par Ustream.tv atteignant ainsi un public potentiel de près de 3 milliards de spectateurs.

  • date : 1er juillet 2011
  • lieu : Monaco, Port Hercules
  • spectateurs : 85 000
  • durée : 2h00
  • diffusion TV en direct (Euronews), en différé (RTBF1, NRJ12), à la radio en direct (Radio Monaco)
  • disponible sur YouTube ("Jean Michel Jarre - Live In Monaco /2011/")

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Hélène Giguère, Concert de Jean-Michel Jarre : Merzouga s’en souviendra longtemps, L'Économiste du 20 décembre 2006