Concerto pour violoncelle d'Edward Elgar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le concerto pour violoncelle en mi mineur op. 85 est une œuvre d'Edward Elgar.

Manuscrit du début du second mouvement.

L'œuvre est écrite durant l'été 1919 dans la résidence "Brinkwells" du compositeur, dans le Sussex. Elle est dédiée à Sir Sidney et Lady Frances Colvin, deux amis du musicien.

Elgar n'a quasiment rien écrit durant la Première Guerre mondiale. En 1918, il jette sur le papier les premières notes d'un thème, au cours d'une convalescence après une amygdalectomie. Il retourne peu après dans sa villa de bord de mer et compose trois œuvres de musique de chambre, d'un style différent, d'après sa femme, des précédentes partitions. La première a lieu au printemps 1919, alors qu'il songe à son futur concerto pour violoncelle[1]. Il s'agit donc de la première œuvre orchestrale du musicien après la Grande Guerre.

La première en est donnée par Felix Salmond le 27 octobre 1919 avec l'orchestre symphonique de Londres au Queen's Hall, sous la direction d'Elgar. Les conditions de répétitions sont mauvaises : le chef en titre de l'orchestre, Albert Coates, ayant monopolisé ce dernier, empêche Elgar de travailler dans des conditions satisfaisantes. Cela se ressent à l'exécution et est remarqué par les critiques. Elgar dira plus tard qu'il conserva l'œuvre au programme par égard au travail de Salmond[2].

L'œuvre se compose de quatre mouvements et son exécution demande environ une demi-heure.

Fichier audio
Concerto pour violoncelle- IV. Allegro (info)
Interprété par le Skidmore College Orchestra. Avec l'autorisation de Musopen

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
  • Adagio – moderato
  • Lento – Allegro molto
  • Adagio
  • Allegro – Moderato – Allegro, ma non troppo – Poco più lento


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Steinberg, M. The Concerto: A Listener's Guide, Oxford (1998) p. 185-189.
  2. Biographie en anglais de Felix Salmond


Liens externes[modifier | modifier le code]