Concerto pour violon (Sessions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concerto pour violon de Roger Sessions a été composé entre 1927 et 1935 et est écrit pour violon et un orchestre sans violons.

Histoire[modifier | modifier le code]

La composition du concerto a commencé, sur la suggestion de Serge Koussevitzky, durant l'été 1927 - même si le compositeur plus tard a postdaté le début de œuvre lors de son séjour à l'American Academy in Rome en 1928 et 1929[1], — et a été terminé en 1935[2],[3]. Il était initialement prévu qu'il soit créé par l'Orchestre symphonique de Boston durant la saison 1932–33, avec Richard Burgin (en) comme soliste, mais Sessions n'a pas fini à temps le finale, qui devait être le troisième mouvement[4]. Ayant opté en définitive pour une forme en quatre mouvements, Sessions a transmis la partie de violon à Burgin à la fin de 1934, alors qu'il était encore en train d'orchestrer le dernier mouvement, et Koussevitzky a accepté de programmer le concerto lors de la première moitié de la saison 1935–36[5]. Lorsque Sessions a exprimé sa préférence pour un violoniste plus connu, Burgin a renoncé à créer le concerto et Joseph Szigeti a été pressenti comme soliste probable[6]. Le Concerto a finalement été achevé à San Francisco en août 1935[7], et la première devait avoir lieu en novembre 1936, mais le soliste désormais prévu, Albert Spalding (en), a sollicité un report et demandé que Sessions compose un nouveau final. Sessions a refusé et libéré le violoniste de son obligation d'exécuter le concerto[3]. Spalding ne maîtrisait pas la partie de violon, tout particulièrement la "quasi punition" qu'était la tarantelle finale, et le concert a été annulé à la dernière minute[8]. Le concerto a finalement été officiellement donné en première audition par Louis Krasner et l'Orchestre symphonique du Minnesota, dirigés par Dimitri Mitropoulos, le 14 novembre 1947[9],[2],[10] bien qu'une exécution plus ancienne ait eu lieu à Chicago le 8 janvier 1940 par Robert Arthur Gross, le WPA Illinois Symphony Orchestra, et Izler Solomon (en)[9],[3], et que Gross ait joué les deux premiers mouvements en 1941 avec le National Youth Orchestra dirigé par Leopold Stokowski[10].

Le concerto est dédié à Barbara, la première épouse de Sessions[9],[11].

Les défenseurs de ce concerto comprennent Tossy Spivakovsky (en) (qui a créé l'œuvre à New York avec Leonard Bernstein à la baguette ein 1959)[12]. Plus récemment, on trouve Jorja Fleezanis et Ole Bohn, qui ont effectué le second enregistrement dans le monde.

Style et forme[modifier | modifier le code]

Sessions a jugé son concerto comme une nette avancée par rapport à son style précédent néoclassique[13]. Il marque le début de son style unique, caractéristique, avec de longues sections, qui coulent en permanence, dans lesquelles les idées surgissent, gagnent en clarté et précision, puis s'éloignent à nouveau dans le flux général[14].

Il possède quatre mouvements:

  1. Largo e tranquillo, con grande espressione[9],[11] (ca. 9–11 minutes)[15]
  2. Scherzo (Allegro) (ca. 6–8 minutes)
  3. Romanza (Andante) (ca. 4 minutes)
  4. Molto vivace e sempre con fuoco (ca. 10–11 minutes)

Orchestration[16][modifier | modifier le code]

Instrumentation du Concerto pour violon
violon soliste
Bois
3 flûtes, 2 hautbois, 4 clarinettes, 3 bassons
Cuivres
4 cors, 2 trompettes, 2 trombones
Percussions
timbales, percussions
Cordes
altos, violoncelles, contrebasses

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Olmstead 2008, 246
  2. a et b Babbitt 2003, 394.
  3. a, b et c Schubart 1946, 212.
  4. Olmstead 2008, 247.
  5. Olmstead 2008, 247–48.
  6. Olmstead 2008, 248; Anon. 1935.
  7. Sessions 1937, 98.
  8. Olmstead 2008, 249.
  9. a, b, c et d Steinberg 2000, 430–33.
  10. a et b Olmstead 2008, 250.
  11. a et b Sessions 1937, 1.
  12. Henahan 1968, 385.
  13. Cone and Sessions 1966, 39.
  14. Carter 1959, 380.
  15. Timings from Zukofsky's and Bohn's recordings, to give an idea of the proportions of the work.
  16. « Presser Roger Sessions Page » (consulté le 30 juin 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anon. 1935. "Novelties Named by Koussevitzky: Symphonies by Roussel and [Vaughan] Williams Brought Back by Boston Conductor: American Works Figure: Six Considered for Programs of the Season — Memorial to Loeffler Planned". The New York Times (September 30): 12.
  • Babbitt, Milton. 2003. The Collected Essays of Milton Babbitt, edited by Stephen Peles. Princeton: Princeton University Press. The Collected Essays of Milton Babbitt sur Google Livres
  • Carter, Elliott. 1959. "Current Chronicle: New York". The Musical Quarterly 45, no. 3 (July): 375–81. Reprinted as "Roger Sessions: Violin Concerto (1959)", in Elliott Carter: Collected Essays and Lectures, 1937-1995, edited by Jonathan W. Bernard, 175–80 (Rochester, NY: University of Rochester Press, 1997). ISBN 1-878822-70-5.
  • Cone, Edward T., and Roger Sessions. 1966. "Conversation with Roger Sessions". Perspectives of New Music 4, no. 2 (Spring-Summer): 29–46.
  • Harman, Carter. [1968]. "Roger Sessions: Violin Concerto (1935)". Sleeve notes for CRI SD 220. New York: Composers Recordings, Inc.
  • Henahan, Donal. 1968. "Reviews of Records: Roger Sessions: Violin Concerto (1935). Paul Zukofsky, violin; Orchestre Philharmonique de l'Office de la Radiodiffusion-Television Fransaise, cond. Gunther Schuller. Composers Recordings, CRI-220-USD (stereo or mono). Robert Moevs: Musica da Camera (1965); Variazioni Sopra una Melodia (1961). Jack Glick, viola; Robert Sylvester, cello; Contemporary Chamber Ensemble, cond. Arthur Weisberg. Ezra Sims: Third Quartet (1962). Lenox Quartet. Composers Recordings, CRI-223-USD (stereo or mono.)". The Musical Quarterly 54, no. 3 (July): 385–87. JSTOR link.
  • Olmstead, Andrea. 2008. Roger Sessions: A Biography. New York: Routledge. ISBN 978-0-415-97713-5 (hardback); ISBN 978-0-415-97714-2 (pbk.); ISBN 978-0-203-93147-9 (ebook).
  • Schubart, Mark A. 1946. "Roger Sessions: Portrait of an American Composer". The Musical Quarterly 32, no. 2 (April): 196–214.
  • Sessions, Roger. 1937. Violin Concerto (score). [N.p.]: Edgar Stillman-Kelly Society; New York: Affiliated Music Corporation. Reprinted, New York: E. B. Marks Music Corp, 1959. Reprinted, Boca Raton, Fla.: Masters Music Publications, 2001.
  • Michael Steinberg. 2000. The Concerto: A Listener's Guide sur Google Livres