Concerto pour piano nº 27 de Mozart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concerto pour piano no 27 en si bémol majeur (K. 595) est le dernier concerto pour piano de Wolfgang Amadeus Mozart.

Historique[modifier | modifier le code]

Esquissé en 1788, composé en 1790 et achevé le 5 janvier 1791[1], Mozart le joue le 4 mars 1791 chez le clarinettiste Joseph Baehr (ou Beer). Le concert marqua l'une des dernières apparitions publiques du compositeur[2]. Selon la Wiener Zeitung du 10 août 1791, le concerto fut vendu à Artaria[2].

Articulation de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Allegro
  2. Larghetto
  3. Allegro

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation du Concerto pour piano n° 27
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos,

violoncelles, contrebasses

Bois
1 flûte, 2 hautbois, 2 bassons
Cuivres
2 cors en si bémol
Clavier
piano

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robbins Landon 2005, p. 49
  2. a et b Robbins Landon 2005, p. 56

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Lien externe[modifier | modifier le code]