Concerto grosso nº 1 (Bloch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concerto grosso nº 1 est un concerto grosso pour cordes et piano obbligato d'Ernest Bloch. Il a été composé en 1925 à Santa Fé (Cleveland) pour les étudiants de l'Institut musical de Cleveland qui en ont reçu la dédicace.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est tiré pour le troisième mouvement de la Suite de Danses Suisses de 1899. Son titre original était : « Suite pour orchestre à cordes ». Il a été créé le 29 mai 1925 à Hôtel Statler par l'Orchestre de l'Institut de Musique de Cleveland sous la direction du compositeur avec Walter Scott au piano. Par ailleurs, il a été créé à Genève le 3 février 1926 par l'Orchestre de la Suisse romande dirigé par Ernest Ansermet et Edith Hentsch-Humbert au piano. La création française a eu lieu le 12 juin 1926 à Opéra Garnier par l'Orchestre de l'Opéra de Paris dirigé par Serge Koussevitzky. La création en Israël s'est faite en novembre 1942 à Tel-Aviv, avec l'Orchestre Symphonique de Palestine dirigé par Michaël Taube.

Les esquisses de la partition sont conservées à la Bibliothèque du Congrès à Washington et à l'Université de Californie à Berkeley.

Charles Howard Marsh a arrangé Dirge le second mouvement pour orgue en 1950.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Le Concerto grosso comporte quatre mouvements:

  1. Prélude - Allegro energico e pesante
  2. Dirge « chant funèbre » - Andante moderato
  3. Pastorale and rustic dance - Assai lento
  4. Fugue - Allegro
  • Durée d'exécution: vingt minutes

Source[modifier | modifier le code]

  • André Lischké et François-René Tranchefort dir., guide de la musique classique éd.Fayard 1986 p.110

Liens externes[modifier | modifier le code]