Concerto funèbre pour violon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concerto funèbre pour violon et orchestre à cordes est un concerto de Karl Amadeus Hartmann. Composé en 1939 sous le titre original musik der trauer (musique de deuil) il fut créé à Saint-Gall, (Suisse) le 29 février 1940 par Karl Neracher et l'orchestre de chambre de Saint-Gall dirigé par Ernst Klug. L'ouvrage a été révisé en 1959.

Il aurait été inspiré par l'invasion de la Tchécoslovaquie par les nazis[1] et a été dédicacé à son fils, alors âgé de quatre ans.

Il s'agit probablement de l'une des œuvres les plus jouées du compositeur[1].

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

L'œuvre comporte quatre mouvements, joués sans interruption et son exécution demande environ une vingtaine de minutes.

  1. Introduction Largo
  2. Adagio
  3. Allegro di molto
  4. Choral marche lente

Le premier mouvement comporte un choral hussite traditionnel. Le dernier mouvement reprend un chant russe Aux révolutionnaires tombés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b MacDonald C, Notice de l'enregistrement de l'oeuvre par Alina Ibragimova et le Britten Sinfonia, Hypérion