Conaire Cóem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conaire II ou Conaire Cóem (le Magnifique), Selon les traditions historiques médiévales c’est un Ard ri Erenn qui aurait régné de 157 à 165 d’après la dates traditionnelles des annales des quatre maîtres. Son nom n'est pas évoqué dans le Baile Chuind Chétchathaig.

Biographie[modifier | modifier le code]

Connaire II est considéré comme le fils de Mug Láma, ou Modh Lamha un descendant à la cinquième génération de l’Ard ri Erenn Conaire Mór (Le Grand) et d’Eithne une fille de Lughaidh mac Daire. Conaire Cóem est également le gendre et successeur de Conn Cétchathach[1] , Après un règne de huit années au terme desquelles il est vaincu et tué par Neimhidh mac Sruibhgheann lors de la bataille de Gruitine[2]. Conaire a comme successeur son beau-frère le fils de Conn Art Mac Cuinn pendant que son vainqueur épouse sa veuve.

Postérité[modifier | modifier le code]

Conaire II est célèbre dans les généalogies irlandaises par sa postérité. De Sarait la fille de Conn il aurait en effet laissé trois fils homonymes « Na Trí Coipri » :

  • Coirpre Músc, ancêtre du Múscraige et Corcu Duibne ;
  • Coirpre Baschaín, ancêtre des Corcu Baiscinn ;
  • Coirpre Rígfhota ou Ríata, ancêtre des rois de Dál Riata d’Ulaid puis d’Alba.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales des quatre maîtres: AM 158.1
  2. Annales des quatre maîtres: AM 165.1

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Conaire Cóem » (voir la liste des auteurs), édition du 22 janvier 2009
  • Edel Bhreathnach, Editor Four Courts Press for The Discovery Programme Dublin (2005) The kingship and landscape of Tara. The legendary Conachta, Table 1 pages 340 & 341.

Lien externe[modifier | modifier le code]