Comte de Northampton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titre de comte de Northampton fut créé pour la première fois dans la pairie d'Angleterre en 1070, par Guillaume le Conquérant pour le comte Waltheof. Ce dernier était déjà comte de Northampton avant la conquête normande, car il était comte de Huntingdon.

Le titre de marquis de Northampton fut créé pour la première fois dans la pairie du Royaume-Uni en 1547 pour William Parr, frère de la sixième épouse d'Henri VIII. Il perdit ce titre sous le règne de Marie Ire en 1553, et le retrouva en 1559 sous le règne d'Élisabeth Ire.

En 1812 le titre de comte de Northampton est définitivement transformé en marquis de Northampton pour Charles Compton.

La présente lignée de marquis tient les titres subsidiaires de comte de Northampton (depuis 1618), comte Compton (depuis 1812), et baron Wilmington (depuis 1812). Le premier est dans la pairie d'Angleterre, les derniers dans la pairie du Royaume-Uni.

Les Compton sont de gros propriétaires fonciers, et ils possédent deux importants domaines : le château d'Ashby, et le château de Wynyates.

Histoire du titre[modifier | modifier le code]

En 1065, le Northumberland se révolta contre Tostig Godwinson, et le comté passa à Morcar. La partie basse du comté fut donnée à Waltheof. Il devint donc comte de Huntingdon.

Aux XIe et XIIe siècle, le titre de comte d'Huntingdon comprenait les comtés d'Huntingdon, Northampton, Bedford et Cambridge, et incluait donc le titre de comte de Northampton, qui était parfois utilisé à la place de celui d'Huntingdon.

Waltheof fut le dernier comte anglo-saxon, maintenant sa position pendant dix ans après la conquête normande. Après la bataille de Hastings en 1066, il se soumit à Guillaume le Conquérant, mais ses comtés lui furent confisqués en 1067. Quand Sven II de Danemark fit envahir le nord de l'Angleterre en 1069, il se joignit à lui et prit part à l'attaque sur York.

Waltheof se soumit à nouveau après le départ des Danois en 1070, et le Conquérant, espérant acheter sa loyauté, lui fit épouser Judith, sa nièce. Ses comtés lui furent rendus, et en 1072, il devient en plus comte de Northumbrie, remplaçant Gospatrick.

En 1075, Waltheof se joignit à une conspiration contre le Conquérant, avec les comtes de Norfolk et Hereford. Mais rapidement il se repentit auprès de l'archevêque Lanfranc, et ensuite à Guillaume lui-même. De retour en Angleterre avec le roi, il fut arrêté, et fut condamné à mort. Le 31 mai 1076, il fut décapité à St. Gilles Hill près de Winchester.

Le titre fut restauré, au plus tard en 1090, pour Simon (I) de Senlis qui épousa Maud, la fille de Waltheof. C'est Senlis qui fit construire le château de Northampton.

Le titre passa, en 1113, à David Ier d'Écosse quand il épousa Maud, la veuve de Senlis. Son beau-fils Simon II était mineur, et il en profita pour capter son héritage. Suite au premier traité de Durham en 1136, le comté passa à son fils Henri d'Écosse.

En 1140, Simon II de Senlis récupéra les honneurs d'Huntingdon, c'est-à-dire les terres des comtés de Huntingdon et de Northampton, mais sans le titre de comte d'Huntingdon. A son décès, son fils Simon III de Senlis hérita aussi des honneurs d'Huntingdon.

Première création (1065)[modifier | modifier le code]

Deuxième création (1087)[modifier | modifier le code]

Troisième création (1337)[modifier | modifier le code]

Marquis de Northampton, première création (1547)[modifier | modifier le code]

Quatrième création (1604)[modifier | modifier le code]

Cinquième création (1618)[modifier | modifier le code]

Le titre est transformé en marquis de Northampton, en 1812.

Marquis de Northampton, seconde création (1812)[modifier | modifier le code]

  • 1812-1828  : Charles Compton (1760 – 1828) ;
  • 1828-1851  : Spencer Joshua Alwyne Compton (1790 – 1851) ;
  • 1851-1877  : Charles Douglas Compton (1816 – 1877) ;
  • 1877-1897  : William Compton (1818 – 1897) ;
  • 1897-1913  : William George Spencer Scott Compton (1851 – 1913) ;
  • 1913-1978  : William Bingham Compton (1885 – 1978) ;
  • depuis 1978  : Spencer Douglas David Compton (né en 1946).

Héritier probable : son fils Daniel Bingham Compton, comte Compton (né en 1973).

Voir aussi[modifier | modifier le code]