Comte Vampire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Comtes Vampires sont un peuple du monde imaginaire de Warhammer, qui se décline principalement en jeu de rôle, et en jeu de figurines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Comtes Vampires sont une armée de morts-vivants issus de l'ancienne nation de Nehekhara. Leurs ancêtres sont donc les Rois actuels de Khemri. Alors que les morts-vivants de Khemri ne sont composés que de troupes squelettiques, les troupes des Comtes-vampires comptent plus de troupes à demi-vivante tels les vampires, les goules ou les zombies.

L'histoire des comtes-vampires débute à la suite d'une guerre des prêtres-rois contre Nagash, le Grand Nécromancien. Après l'affrontement, la dirigeante d'une des cités coalisée contre Nagash, la reine Neferata de Lahmia, se procura le dernier livre de Nagash, l'étudia et tenta de reproduire l'élixir de vie éternelle mit au point par Nagash. Elle y parvint en partie. Cependant, elle développa une soif de sang incontrolable. Elle devint ainsi la première vampire de l'Histoire. Mais ce faisant, se condamna à boire du sang humain pour survivre et à se cacher du soleil.

Elle offrit son élixir à six autres personnes dirigeant Lahmia :

  • W'Soran l'un des haut-prêtres de la cité
  • Ushoran son frère cadet
  • Herakthe son grand vizir
  • Vashanesh un survivant de Kehmri
  • Metaametses
  • Abhorash le commandant de ses armées. Celui-ci refusait le présent de la non-vie, aussi lui fit-elle boire l'élixir par la ruse.

Ils initièrent alors la cour et leurs proches, répandant le fléau du vampirisme. À la différence de Nagash, elle tenta de garder ses agissements cachés aux prêtres-rois, mais rapidement ce fut chose impossible. Apprenant que le grand nécromancien s'était établi au pic dolent, elle y envoya des émissaires, qui furent interceptés par les troupes du dirigeant de Nehekhara, le roi Alcadizaar le Grand. Il rassembla alors une grande armée pour détruire Lahmia, elle et ses fières lignées de vampires. Après des mois de batailles, les vampires furent acculés dans la Grande Bibliothèque (renfermant tout le savoir Nécromantique de l'époque) et furent vaincus.

Cinq des maîtres vampire s'exilèrent dans le vieux Monde : Neferata, reine de Lamhia et génitrice des irrésistibles Lahmianes prit la forteresse naine du pinacle d'argent, Vlad (Vashanesh)géniteur des aristocratiques Von Carstein s'installa au comté de Sylvanie, W'soran, conseiller de Neferata et géniteur des repoussants Nécrarques rejoignit Nagash avant d'être trahi par son apprenti Melkhior, Abhorash, maître de la garde de Neferata (qui fut berné par le reine de Lahmia et devint vampire contre son gré) erra à travers le continent et Ushoran, géniteur des Stryges haineux et bestiaux fonda son propre royaume, Strigos. Metaametses s'exila dans le lointain royaume de Cathay et Herakthe se dirigea vers les Désolations du Chaos. Les autres se sont cachés et on ne sait pas ce qu'ils sont devenus, on pense que certains d'entre ont rejoint Nagash au Pic Dolent.

Les vampires sont parmi les créatures les plus dangereuses du monde de Warhammer car en plus d'être de redoutables nécromanciens, ce sont des combattants surpuissants qui peuvent subir sans sourciller des blessures qui auraient pu terrasser un humain.

Les cinq Lignées[modifier | modifier le code]

Il existe actuellement cinq lignées vampiriques dominantes dans le Vieux Monde, chacune ayant ses préoccupations et ses coutumes, héritées de ses ancêtres.

Les Von Carstein[modifier | modifier le code]

La famille Von Carstein est la plus prolifique des cinq lignées ; il s'agit de vampires aristocrates, résidant dans la sombre Sylvanie, qu'ils dominent de main de maître. Les Von Carstein sont les plus nombreux et donc les plus influents des vampires sur le monde. Vlad von Carstein, autrefois connu sous le nom de Vashanesh, est le premier et le plus puissant des comtes vampires de Sylvanie. Il corrompit l’aristocratie humaine de la province avec la malédiction de la non-vie, créant un royaume mort-vivant au cœur de l’Empire. Il créa la lignée des von Carstein avec sa femme "Isabela" ; le dernier descendant de Vlad est Manfred von Carstein, sorcier émérite dans l'art sombre de la nécromancie. Il fut tué à Hel Fenn par le Comte du Stirland, mais est réapparu pendant la tempête du Chaos à la tête d'une énorme armée pour aider les impériaux à se libérer du joug du chaos tout en réclamant Middenheim. Cette demande lui fut refusée! Il porta tout de même un coup décisif à l'armée d'Archaon, mais n'étais pas encore prêt pour affronter l'Empire unifié.

Les von Carstein sont basés sur l'archétype du vampire Dracula, ou Nosferatu : sombres, envoûtants et aux manières aristocratiques. Ils sont souvent représentés vêtus d'une cape. Ce sont des guerriers violents, mais majestueux. Peu de choses sont plus dangereuses qu’un lunatique violent, mais l’une d’elles est un lunatique violent ayant la force d’un vampire. On ne sait pas pourquoi Vlad accorda à Konrad le baiser de sang au lieu de simplement lui couper la tête. Peut-être son absence de scrupules et son comportement imprévisible l’amusaient-ils. Konrad est aussi l'un des descendants de Vlad, il est toujours armé de ses 2 épées et engoncé dans son armure rouge sang et de sa "cape" de chauve-souris, il a obtenu celle-ci après le baiser de sang.

Le but de la lignée des Von Carstein reste à ce jour le but initial qu'avait Vlad en son temps: Diriger l'Empire en remplaçant toute l'aristocratie et les instances dirigeantes qui la compose (la haute bourgeoisie, les prêtres des religions de l'Empire, les magistrats et haut fonctionnaires impériaux et provinciaux etc...), et ainsi composer une caste suprême, crainte et révérée par tous les hommes qui seraient a leurs ordres. Cette société "idéale", ou le "vulgaire" être humain serait remis a sa place, dirigé par des créatures beaucoup plus rusées, intelligentes et puissantes que lui, ressemblerait trait pour trait a la société de Lahmia, Mahrak, Lybaras et Rasetra du temps ou les vampires avaient pris la place de la caste des Prêtres Rois. (Ressemblance qui diffère toutefois par la différence culturelle qu'il y a entre les deux civilisation que sont l'Empire et Nehekara) À ce jour en l'Empire, seule la Sylvanie, région la plus reculée du Stirland a subi ce sort...

Les Nécrarques[modifier | modifier le code]

Les Nécrarques sont les plus puissants nécromants actuels. Ce sont des créatures dont le savoir nécromantique et vampirique dépasse de loin celui des autres lignées. Ils sont généralement d'aspect repoussant et horrible, mais ce sont des sorciers capables de défaire les Hauts Elfes sur le terrain magique. Au combat, les Nécrarques sont moins puissants que la plupart des autres vampires, mais ils restent supérieurs à la plupart des mortels. Ils sont les dignes héritiers de Nagash. Leur plus puissant représentant actuel (si l'on estime que Nagash et Melkior soient morts) est Zacharias, l'éternel.

Les Nécrarques sont inspirés des sorciers avides de savoir, et qui sacrifient ainsi leur propre vie pour avoir le temps de leur côté. Ils sont le pendant des liches dans l'univers de Warhammer. Leur but est le même que celui de Nagash : Parvenir à anéantir toute forme de vie sur terre et créer un monde de non vie, où ce sont les morts qui marchent sur terre, et passent des années entières à faire des recherches, des expérimentations et des études en arcanes afin de parvenir un jour à ce but que seul Nagash parvint jadis à mettre en place (avant de se faire occire par Alcadizzar). Ils ne sont toutefois pas liés par un lien d'obéissance maître-serviteur envers Nagash, comme le fut en son temps W'soran le premier vampire Necrarque. Ces derniers sont plutôt indépendants et font leurs travaux de recherche dans leurs propres buts et pour leur propre ego. Les Necrarques prennent souvent comme disciples pour les assister de jeunes personnes malignes et intelligentes, désireuses de s'affranchir du temps et de la mort. Ils les initient aux arcanes de la nécromancie, et, s'ils s'avèrent prometteurs, font d'eux des Necrarques à part entière. Cette relation montre toutefois ces limites, car bon nombre de disciples, dès qu'ils estiment avoir obtenu le niveau nécessaire, tentent d'assassiner leur maître afin de s'emparer de leurs travaux de recherche, leurs livres, parchemins et précieux artefacts. Ceux qui échouent (et survivent à cet échec) s'enfuient alors de l'antre de leur maître et fondent à leur tour leur propre antre d'étude de la magie noire. Et à l'inverse, les maîtres qui voient en leurs élèves des individus trop ambitieux commencent à s'en méfier et se préparent à les tuer dès le moindre échec de ces derniers, ou dès que l'élève qui tente de les surpasser prépare un assassinat.

Les Dragons de Sang[modifier | modifier le code]

Les Dragons de Sang viennent d'un vampire nommé Abhorash, chef des armées des cités de Nehekara qui se tournèrent vers le vampirisme, et disposant d'un grand sens de l'honneur. Tourmenté par l'idée de devoir se nourrir éternellement de sang, Abhorash n'eut de cesse de trouver un remède à cette malédiction. Il le trouva quand après avoir vaincu un dragon des temps anciens, il consomma son sang, parvenant ainsi à annuler sa soif de sang.

L'Histoire perd ensuite toute trace de lui, mais il est raconté parmi les Dragons de Sang, qu'il vit aux sommet des montagnes ou il vainquit le dragon, libéré de la malédiction du vampirisme, tout en restant un être possédant la puissance de cette race. Il attendrait là, perfectionnant ces arts de combats, la fin des temps où Abhorash viendra affronter les plus puissants guerriers et créatures que la terre porte, ainsi que les Dieux eux-mêmes...

Les Dragons de Sang sont des guerriers très puissants, descendants des quatre chevaliers vampires qui formaient la suite d'Abhorash. Ces derniers suivent son exemple en ne trouvent la reconnaissance que dans les prouesses martiales et un code de l'honneur strict, et se battent afin de perfectionner eux aussi leur art, espérant eux aussi, trouver dans les affrontements un moyen de se libérer du vampirisme, qu'ils considèrent comme une malédiction. Se sont souvent d'anciens chevaliers impériaux ou bretonniens, dont ils ont gardé un certaines pratiques honorifiques. Ainsi, les Dragons de Sang se posent plutôt comme neutres ; ni bons, ni mauvais, ils ne cherchent que le combat, peu importe l'opposant. Ce sont également des âmes tourmentées par leur transformation en vampires et qui se vengent par leur rage au combat. Cependant, à l'instar de leur géniteur, ils méprisent les humains.

Les Lahmianes[modifier | modifier le code]

Les Lahmianes sont les plus vieux vampires descendants directs de la reine Neferata, de la cité de Lahmia, cité à laquelle elle a donné le nom de sa lignée. Cette lignée semble exclusivement féminine et dédiée à la corruption. Les Lahmianes sont des sorcières habiles, qui ne déméritent pas non plus aux corps-à-corps. Elles utilisent leurs beautés surhumaines pour perturber l'ennemi puis elle l'achève sans pitié.

Après la chute des Cités orientales de Nehekara tombées sous le vampirisme, les Lahmianes ont rejoint Nagash, alors revenu à la vie, et lui ont prêté serment en échange de la protection du père de la nécromancie (c'est grâce à l'étude d'un de ces livres que Neferata pu devenir la première vampire de l'histoire). Puis Nagash mit à mort toute la population de Nehekara, avant de lancer le grand réveil qui devait ramener à la non-vie éternelle tous les morts de la terre. C'est à ce moment-là que les Skavens entreprirent de le faire assassiner par l'intermédiaire d'Alcadizzar, ce qui se produisit avant que Nagash n'ait le temps d'étendre son redoutable sortilège à l'ensemble de la Terre.

Les vampires, n'ayant plus de maître et de protecteur, se dispersèrent alors à travers le monde. pour les Lahmianes commença alors une longue période de réclusion : ces dernières n'existent que pour l'intrigue, le complot, mais aussi le luxe, le raffinement. Les sociétés humaines du Vieux monde étaient alors à cette époque encore très primitives, constituées de chasseurs nomades ou de agriculteurs/pêcheurs aux techniques très primitives, vivant dans des villages de huttes construites en rondins de bois, quand ce n'était pas de simples tentes en peaux de bêtes... Rien qui en somme ne pouvait satisfaire les Lahmianes, désireuses de revivre le luxe de la civilisation de Nehekara. Les elfes et les nains disposaient eux de sociétés maintes fois plus élaborées, mais les vampires étant créés à partir d'êtres humains, il était impossible pour ces dernières de vivre cachées au sein de ces races...

Neferata entreprit donc avec sa sororité de prendre d'assaut la forteresse naine du Pic d'Argent, au sein d'un empire qui déjà ployait sous le coup des peaux vertes, et d'en tuer tous les nains. De là, ces dernières aménagèrent le palais en un lieu de raffinement qui leur convenait, et elles y vécurent longtemps, s'agrandissant années après années en capturant plus de jolies jeunes filles qu'elles transformaient en vampires, vivant dans leur demeure millénaire loin des tourments du monde, chassant parmi les tribus humaines vivant en contrebas de leur pic.

Puis avec le temps, les sociétés humaines du vieux monde se développèrent, devinrent plus avancées, plus civilisées. Elles s'édifièrent en nations, en puissants états, perfectionnèrent leur science, leurs techniques, leurs outils de travail, leur architecture, leurs arts... Les Lahmianes entreprirent alors de "coloniser" ces nouvelles sociétés humaines beaucoup plus intéressantes à leurs yeux. Elles s'infiltrèrent dans ces dernières, et grâce à leur beauté époustouflante, réussirent à rentrer dans les plus hauts cercles des sociétés humaines. Nombreuses furent parmi elles celles qui épousent des hommes de hauts rang : Nobles, Seigneurs de guerres, Riches commerçants, Héros locaux, Hommes politiques, Généraux, Princes... Ces derniers vivent en général toute leur vie sans se rendre compte qu'ils sont mariés à une mort-vivante, ces dernières n'hésitant pas a provoquer la mort "soudaine et inattendue" de leur époux lorsque celui-ci devient trop vieux (elles ne vieillissent pas) ou lorsqu'elles trouvent un meilleur parti. En s'insérant ainsi auprès des plus hauts hommes des sociétés, elles peuvent jouer à leur jeu favori qui consiste à manipuler les hommes pour ourdir des plans machiavéliques qui en appelle a leur haut sens du complot, de la ruse et de l'intrigue. On ignore à ce jour combien de grands hommes de l'histoire de Warhammer ont été directement influencés par une Lahmiane, car ces dernières restent dans l'ombre et ne se dévoilent jamais, n'invoquant les morts vivants que pour se protéger une fois démasquées, où pour mener des guerres secrètes entre elles (ou d'autres lignée vampiriques ou autres créatures du monde de Warhammer, toujours loin des yeux des hommes)

Le but des Lahmianes est très simple : infiltrer toutes les sociétés humaines et jouir de ces dernières tout en conspirant. Elles n'ont absolument aucune intention de voir ces dernières disparaître, mais cherchent au contraire a les préserver pour mieux en profiter le plus longtemps possible. Elles n'ont toutefois aucune affection particulière envers les êtres humains qu'elles voient comme de vulgaires marionnettes ou de simples jouets entre leurs mains qui une fois "cassés" sont remplacés par d'autres plus "neufs"...

Les Stryges[modifier | modifier le code]

Les Stryges sont des vampires dont les traits bestiaux ont pris l'ascendant sur le côté humain à force de se nourrir que de macchabées. Ce sont des bêtes monstrueuses, dotées d'une puissance au corps à corps phénoménale, mais très maladroites quant à l'utilisation de la magie et ne pouvant porter d'objets magiques, comptant principalement sur leur force brute. Les plus vieux Stryges voient leurs corps muter pour devenir plus robustes et plus puissants. Les Stryges sont considérés comme de simple bête bonnes à être défiées ou disséquées par les autres vampires. Mais même s'ils ne sont plus de grands nécromants, ils ont gardé leurs facultés de domination des mort-vivants et des bêtes sauvages.

La plupart de ces vampires dégénérés vivent dans des cryptes souterraines en se nourrissant de cadavres récemment enterrés, certains lèvent des armés de morts ambulant et écume la région dans leurs folie meurtrière. Leurs corps corrompus est à même de résister aux plus terrible blessures alors que leurs griffes semblable à des serpes tranches chairs, os, et armures avec la même facilité.

Dans le jeu[modifier | modifier le code]

  • Les vampires forment les personnages principaux. Auparavant, il fallait décider à quel lignée appartiendra vos vampires, en sachant qu'il est interdit de combiner des vampires de différentes lignées. Il existe trois types de vampires : les nouveau-nés, les comtes et les seigneurs qui sont résolument des monstres dans leur bon droit. Il est possible d'adapter son style de jeu grâce aux lignées. Désormais, il y a juste deux types de vampires (comtes et seigneurs) et les pouvoirs peuvent être librement choisis parmi une liste.
  • Les nécromanciens sont des sorciers servant les vampires soit sous la contrainte, soit dans l'espoir de recevoir le Baiser de Sang afin de devenir vampire. Dans les armées, ils sont chargés principalement de l'animation des cadavres afin de maintenir l'effectif de l'armée, voire de l'augmenter.
  • les morts-vivants de base (squelettes, zombies et goules) forment l'ossature de l'armée. Ils sont faibles, mais assez bon marché et surtout, ils causent la peur ce qui est justement craint par les différents adversaires vivants des comtes-vampires.
  • Les revenants sont des morts-vivants d'élites. Ils ressemblent beaucoup aux squelettes mais ils disposent pour eux de lames spectrales, des armes très puissantes qui sont capables de tuer d'un coup même le plus puissant ennemi. Les revenants forment des régiments d'infanterie lourde, de cavalerie lourde ou occupent des postes de commandants ou de porte-bannière dans l'armée.
  • Les créatures éthérées enfin sont des créatures magiques éthérées qui disposent de plusieurs règles spéciales qui viennent contrebalancer leurs faibles compétences au corps-à-corps. Il y a des nuées d'esprits contraints de servir les vampires (le plus souvent pris parmi les esprits errants, certains sont ramenés du royaume de Morr mais ce n'est pas sans risque pour le magicien qui fait ça). Mais aussi les spectres des Cairns qui sont les restes de sorciers dévorés par la magie noire et menés par les terribles banshees.
  • Les comtes-vampires peuvent aussi mobiliser des créatures surnaturelles comme des loups ou chauve-souris démoniaques, des montures squelettiques, des pégases morts-vivants ou encore de monstrueux Cauchemars Ailés qui sont des amalgames de plusieurs cadavres, réanimés par la nécromancie.( exemple : dragons zombies, terreurgheist ; qui ne sont que des dragons fiers des temps révolus ranimés par son nouveau détenteur)

Personnalité des différentes armées[modifier | modifier le code]

Von Carstein[modifier | modifier le code]

Les armées des Von Carstein comprennent dans leurs rangs des morts vivants de base tel les zombies, les squelettes, ou plus rarement des goules. A ces hordes s'ajoutent des unités plus puissantes commes les gardiens des cryptes qui servent d'ordinaire de gardes au seins des forteresses vampiriques. Ces armées incorporent souvent des unités d'attaque rapide pour compenser la lenteur des légions des morts-vivants de base, ce sont les : Cavaliers noirs (guerriers ressuscité); émissaire d'outre tombe (cavaliers spectraux) et loups funestes (loups noirs géants réanimer par les vampires). Enfin une armée de vampire de la lignée des Von Carstein est une des rare armée de lignée à pouvoir alignée des vargufles et Vargeists. Il sagit de vampires déchus retombés à leurs plus bas instincts. Ont peut aussi trouver des fantômes, des spectres des cairns (reste déments de l'esprits d'un nécromancien) et des banshees parfois utilisés comme troupes de choc car pouvant causer d'importants dégâts aux régiments adverses tout en étant immunisés aux dégats physiques.

Une telle force est (presque) toujours commander par un Vampire souvent secondé de nécromanciens pour maintenir les morts debout. Les Armées des Von Carstein sont en quelque sorte l'Archétype d'une armée de comte vampire. Cependant certaines lignée préféreront par exemples préférer des vampires plus axée sur la magie et appuier de nombreux morts vivants et de spectres comme chez les Nécrarques. Tandis que d'autres comme les Dragons de sang opterons pour plus de régiments de gardes des cryptes et composeront leurs troupes de chocs sur des chevalier de sang (Cavaliers vampires) et préférerons monter leurs seigneurs vampire sur un puissant dragon mort-vivant, seigneur secondé bien souvent par des rois revenants.

Stryges[modifier | modifier le code]

Les armées Stryges sont constituées de hordes malodorantes de goules, des cannibales qui font exceptions à la règle qui veut que les soldats des vampires soient des morts vivants. Les armées de Stryges sont principalement basées sur la force brute et l'utilisation de tirailleurs en fait une armée très flexible et puissante mais cependant assez faible contre des armées faites de gros régiments car les armées Stryges sont inférieures en nombre.

News[modifier | modifier le code]

La réédition du livre "comte-vampire" a changé plusieurs choses :

  • Les lignées n'existent plus que dans l'historique. Dans le jeu, les vampires peuvent choisir des pouvoirs vampiriques classés par archétype (mais il est possible de prendre des pouvoirs de plusieurs archétypes).
  • L'armée ne possède plus que des unités avec la règle :"morts-vivants".
  • La nécromancie a changé, il n'est désormais possible de dépasser la taille initiale d'une unité que dans certains cas (quand un vampire a le pouvoir vampirique associé par exemple).
  • Les nécromanciens choisissent leurs sorts mais uniquement parmi les 3 sort de nécromancie sur les 7 des arcanes vampiriques.
  • Tous les vampires connaissent automatiquement un sort de réanimation.
  • De nouvelles unités ont vu le jour.

Voir aussi[modifier | modifier le code]