Comtés de Gwynedd (Derynis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les comtés de Gwynedd sont domaines féodaux de seconde importance au sein du royaume fictif de Gwynedd dans les romans du cycle des Derynis de Katherine Kurtz. Chaque comté est dirigé par un noble héréditaire (un comte ou une comtesse) qui gouverne leurs terres en contrepartie d'un serment de fidélité à la Couronne. Les comtes et les comtesses jouissent d'un prestige et des revenus de leur domaine, font partie de la classe dirigeante de la société de Gwynedd, mais ils sont tenus de payer des impôts pour leurs terres, de défendre de leurs frontières, et de faire respecter les lois du royaume.

Carcashale[modifier | modifier le code]

Le comté de Carcashale est situé dans les montagnes Lendour au nord-est de Gwynedd. Il se trouve au sud des Marches de l'Est, au nord du duché de Corwyn et à l'ouest de la ville de Valoret.

Il est constitué à partir des restes des anciennes terres des MArches du Sud par le roi Festil Ier Furstán en 823, au profit de son ami et allié, Valen Kanabos. La Maison de Kanabos est s'éteint sous le roi Cinhil Ier Haldane, à la suite de la Restauration Haldane en904, et le roi donne le comté au baron Zachary Genlis l'année suivante. En 1130, le quatorzième comte de Carcashale est Thomas Genlis.

Carthane[modifier | modifier le code]

Le comté de Carthane occupe une étroite bande de terre le long de la rive sud du fleuve Eirian, au sud du duché royal de Haldane et au nord du duché de Carthmoor.

À l'origine c'est une terre indépendante qui se crée au cours du Ve siècle, mais elle est conquise en 645 par le comte Augarin II Haldane, conquête qui aboutit à la formation du royaume de Gwynedd peu de temps après. Il la donne en apanage à son fils Guererric Haldane, le propre fils de ce dernier lui succède, mais avec seulement le titre de baron. Ce titre tombe en désuétude au cours de l'Interrègne Festilien, à la mort d'Urbic de Carthane en 822 et bien que ce dernier ait des héritiers. Après la Restauration Haldane en 904, le roi Cinhil Ier Haldane rétrocède le titre à la Murdoch de Carthane et érige ensuite la terre en comté. Murdoch de Carthane, l'un des régents d'Alroy, est assassiné en 921. La Maison de Murdoch s'éteint en 948, et le titre revient à la Couronne. Le roi Uthyr Haldane le donne en apanage en 953 à son plus jeune fils Cluim, qui monte sur le trône en 985. Cluim le donne ensuite à un de ses fils, Michael Ier Pirek-Haldane. Cette branche cadette de la Maison de Haldane conserve le titre sans interruption jusqu'au titulaire actuel, le onzième comte de Carthane, qui est Michael II Pirek-Haldane.

Cloome[modifier | modifier le code]

Le comté de Cloome est situé le long de la côte de l'Océan Atalantique à la pointe sud de Meara.

Il est créé par le prince Ithel de Meara en 972 en faveur de Ramsay Mac Taine, dont les descendants détiennent le titre sans interruption. En 1130, le dixième comte de Cloome est Macassar Ramsay.

Culdi[modifier | modifier le code]

Le comté de Culdi se trouve dans le centre nord de Gwynedd, et occupe les hautes terres qui se dressent entre Gwynedd et Meara.

Il est créé en 822 par le roi Festil Ier Furstán en faveur de son ami et compagnon, Ballard MacRorie. Les Macrorie se transmettent le titre tout au long de l'Interrègne Festillien, mais Camber MacRorie, septième comte de Culdi, joue un rôle central dans l'organisation et l'exécution de la Restauration Haldane, en 904. En conséquence, Camber est canonisé plus tard, après sa mort, et les MacRorie sont l'une des rares familles nobles Deryni qui ne verra pas ses terres confisquée par le roi Cinhil Haldane. Cependant, ce n'est que partie remise, car la confiscation aura lieu en 917, peu avant la première vague de répression anti-Deryni qui éclatent à travers le royaume plus tard dans l'année. Le titre est donné au baron Manfred MacInnis, et reste dans sa famille pendant seulement trois générations. Après la mort de la reine Grania MacInnis, la veuve du roi Uthyr Haldane, en 982, le titre revient à la Couronne, puis est donné au fils de Grania, le prince Jasher Haldane. Plusieurs différents princes de la famille royale en sont apanagés au cours du siècle suivant, et il est tenu à deux reprises par le prince Richard Haldane (avant et après la mort de son fils Cinric Haldane) avant de passer à sa fille aînée, à sa mort. En 1130, la seizième comtesse de Culdi est la princesse Richelle Haldane, également comtesse de Kilarden par son mari, Brecon Ramsay-Quinnell.

Danoc[modifier | modifier le code]

Le comté de Danoc se trouve le long de la rive nord de la rivière Llanarfon, laquelle forme la frontière naturelle entre Gwynedd et les Royaumes-Unis d'Howicce et Llannedd.

Le premier comte de Danoc, le baron Gilles Gillispie, est élevé au rang de comte par le roi Malcolm Haldane en 1025, en reconnaissance de la bravoure et du courage de Gillis pendant la bataille de Killingford. En 1130, le cinquième comte de Danoc est Aubrey Gillispie.

Derry[modifier | modifier le code]

Le comté de Derry s'étend le long du côté ouest des Monts Coamer dans l'est de Gwynedd, qui s'étendent au nord des montagnes Lendour.

Le comté est créé par le roi Uthyr Haldane en 953 en faveur Flynn Fitz-Arthur-Quinnell, le second fils du premier duc de Cassan, en reconnaissance de services rendus à la Couronne de Gwynedd. Les descendants du comte adoptent plus tard le nom de famille O'Flynn en son honneur, et la famille détient le titre sans interruption durant le XIIe siècle. Le neuvième comte de Derry, Sean O'Flynn, est nommé au Conseil Royal du roi Kelson Haldane en 1120.

Ebor[modifier | modifier le code]

Le comté d'Ebor est situé au nord de la ville de Valoret, bordé à l'est par les montagnes Lendour et à l'ouest par les Marches Pourpres.

Il est créé par le roi Festil III Furstán-Festil en 851 en faveur son proche compagnon de Rhygan MacDinan, le fils cadet du dernier prince souverain de Kheldour. Les descendants de Rhygan tiennent les terres pendant trois générations, jusqu'au comte Gregory MacDinan, petit-fils de Rhygan MacDinan, qui est menacé par les régents du roi Alroy Haldane dans le cadre des vagues de persécutions anti-Deryni, en 917. Gregory et sa famille se réfugient sur les terres de Treveray dans le Connaît peu de temps après, et le titre tombe officiellement en désuétude. La famille MacDinan détient ensuite le titre de comte de Treveray pendant plus de deux siècles avant d'adresser finalement une pétition à la Couronne de Gwynedd pour la restauration de leurs terres familiales et les titres. La demande est acceptée par le roi Kelson Haldane en 1128, et il rend le titre de comte d'Ebor au comte Saron MacGregor de Treveray en lui accordant des terres dans le duché de Travlum.

Fintan[modifier | modifier le code]

Le comté de Fintan est situé dans le duché de Travlum au sud-ouest de Gwynedd.

Les terres sont d'abord confié à Martial Fintan par le roi Festil Ier Furstán en 825 en récompenser de son soutien pendant les trois premières années de son règne. Initialement constitué en baronnie, le fief est érigé en comté par le roi Cinhil Ier Haldane en 905. Le titre revient à la Couronne après la mort du comte Pline Fintan, tué à la bataille d'Argoed en 983.

Jenas[modifier | modifier le code]

Le comté de Jenas est situé au bord des montagnes Mughdorna à l'extrémité ouest de Gwynedd.

Il est créé par le roi Malcolm Haldane en 1025 et décerné à Sir Piran ap Coran. En 1130, le cinquième comte de Jenas est Roger de Piran.

Kierney[modifier | modifier le code]

Le comté de Kierney est situé dans le nord-ouest de Gwynedd, située sur la rive ouest du golfe de Kheldour. Le duché de Cassan se trouve au nord, les comtés de Culdi et de Transha vers le sud, et les terres de Meara à l'ouest.

Initialement dépendante de la principauté souveraine de Cassan, elle est conquise par le roi Festil Ier Furstán en 822 qui la donne à Iolo MacLean, l'un de ses proches compagnons. Le titre passe ensuite par mariage à la Maison MacInnis en 918, puis revient à la maison McLain un siècle plus tard. À la fin du XIe siècle, Kierney devient un titre secondaire des ducs de Cassan, souvent accordé à l'héritier du duc. En 1130, le seizième comte de Kierney est le duc Dhugal MacArdry McLain, qui également duc de Cassan et comte de Transha.

Kilarden[modifier | modifier le code]

Le comté de Kilarden est une terre au nord de Meara qui se trouve près du duché de Cassan.

Il est d'abord donné à lord Darin Kincaid en 856 par Justin Quinnell, prince de Meara. La maison Kincaid détient le titre depuis plus de deux siècles et demi. Rhiryd Kincaid, comte de Kilarden, épouse Annalind Quinnel, la prétendante mearienne sœur de Roisian Quinnell, princesse de Meara et reine de Gwynedd.Il s'agit d'un titre secondaire pour le prétendant mearien Judhael III Kincaid-Quinnell, mais ce titre passe après sa mort, en 1109 à son cousin Ros Kincaid. Après la mort de ce dernier, en 1127, le roi Kelson Haldane donne le titre à Brecon Ramsay-Quinnell, qui devient le onzième comte de Kilarden en 1128. Brecon est également comte de Culdi par son épouse, la princesse Richelle Haldane.

Lendour[modifier | modifier le code]

Le comté de Lendour est situé dans les montagnes homonymes, dans l'est de Gwynedd. Il est entouré au nord par les Marches de l'Est, à l'est par le comté de Derry, au sud par le duché de Corwyn et à l'ouest le duché royal du Haldane.

Le titre est d'abord créé en 822 par le roi Festil Ier Furstán en faveur de son fils aîné et héritier, le prince Festil II Furstán-Festil. Lors de son accession au trône en 839, Festil II nomme son propre fils et héritier, le prince Festil III Furstán-Festil, duc de Lendour. Peu de temps après, en 855, Festil III succède à son père et attribue la terre à Lord Cynfyn ap Dauyd avec un titre de comte. La descendance masculine de Cynfyn s'éteint avec Ahern ap Keryell en 1090, mais le titre se transmet en lignée féminine et Alaric Morgan, son neveu, en hérite sa naissance en 1091. Le titre devient ainsi un titre secondaire du duc de Corwyn. En 1125, le duc Alaric le donne à son fils et héritier, Kelric Morgan, qui devient le treizième comte de Lendour.

Lindestark[modifier | modifier le code]

Le comté de Lindestark se trouve dans la partie sud du duché de Claibourne, le long de la côte de l'Océan Atalantique.

Il est créé en 905 par Sighere comte des Marches de l'Est, qui le donne à Linden FitzOsberne en récompense de sa bravoure lors la conquête de Sighere de la Principauté de Kheldour. Le chef de Lindestark est le seul membre de la noblesse de Gwyned qui détient le titre de count (au lieu de earl), et il jure traditionnellement fidélité au duc de Claibourne d'abord avant de jurer au roi de Gwynedd. En 1130, le treizième comte de Lindestark est le Greville Lindestark.

Marches de l'Est[modifier | modifier le code]

Le comté de Marches de l'Est est une longue et étroite bande de terre qui se trouve entre les montagnes Rheljan et les plaines de Iomaire. Le comté de Marley se trouve au nord, Meadows Llyndruth et la ville de Cardosa sont au sud.

À l'origine c'est un unique royaume gouverné par un chef de tribu, puis le territoire est divisée en quatre états à la fin du VIe siècle. Les Marches de l'Ouest sont absorbées plus tard dans trois autres comtés, Les Marches du Nord (plus tard appelés Marley) sont réunies aux Marches de l'Est lorsque leurs familles régnantes s'unissent au cours le VIIIe siècle, et les Marches du Sud sont conquises par le roi Festil Ier Furstán au IXe siècle et annexées à Gwynedd.

En 905, Sighere MacEwan, comte des Marches de l'Est, envahit et conquiert une grande partie du Kheldour, et achève plus tard la conquête de tout le territoire avec le roi Cinhil Ier Haldane de Gwynedd. Il jure fidélité à Cinhil, et les terres de Kheldour deviennent le nouveau duché de Claibourne. Les Marches de l'Est deviennent un comté vassal de Claibourne, confié au deuxième fils de Sighere, Hrorik MacEwan.

Les descendants de Hrorik détiennent le titre sans interruption pendant deux siècles, jusqu'à ce que le comte Rorik III Howell se rallie au prétendant festilllien Hogan Furstán-Festil pour réclamer le trône de Gwynedd en 1105. le roi Brion Haldane envahit les Marches de l'Est pour soumettre Rorik, le destitue, l'exécute et le remplace par son cousin, Arban Howell, qui devient alors comte des Marches de l'Est. Quinze ans plus tard, le fils d'Arban, Ian Howell, soutient la fille de Hogan, Charissa Furstána-Festila, dans une autre tentative pour s'emparer du trône de Gwynedd. Cependant, Charissa est vaincu par le fils de Brion, le roi Kelson Haldane, et Ian est tué par le champion du roi, Alaric Morgan, duc de Corwyn. Peu de temps après, Kelson donne les Marches de l'Est au beau-frère de Ian, Burchard de Varian.

Marley[modifier | modifier le code]

Le comté de Marley est situé au nord-est de Gwynedd. Il est entouré au nord par la mer du Nord, à l'est par le royaume de Torenth, au sud par les Marches de l'Est et à l'ouest par le comté de Rhendall.

Également connu sous les nom de Marches du Nord (Northmarch) ou Normarch Ley, il est à l'origine une partie des Marches, un état souverain morcelé entre ses quatre fils à la mort d'Alof Halfdan, Margrave des Marches, en 592. En 715, Ulrika Halfdan, comtesse des Marches du Nord épouse Mangus Halfdan, comte des Marches de l'Est, et les terres de Marley et des Marches de l'est s'unissent lorsque leur fils Yngvarr Halfdan hérite des deux titres en 744. Une grande partie de Marley est annexée par Torenth en 755, mais ces terres sont plus tard reprises en 853. Sighere MacEwan, comte des Marches de l'Est, jure fidélité au roi Cinhil Ier Haldane en 906 et devient le premier duc de Claibourne, il érige les terres de Marley en comté et le donné à son plus jeune fils, Sighere II MacEwan. les descendants de Sighere détiennent le titre sans interruption pendant les deux siècles suivants, mais le comte Bran Coris trahit Gwynedd et soutient l'invasion de Wencit Furstán, roi de Torenth en 1121. Après la défaite et la mort du roi de Torenth et de Bran, le roi Kelson Haldane autorise Brendan Coris à hériter des titres de son père, lequel devient le douzième comte de Marley.

Pelagog[modifier | modifier le code]

Le comté de Pelagog est situé sur la côte ouest du duché de Cassan au nord-ouest Gwynedd.

Il est créé par le roi Uthyr Haldane en 949 et le donne à Glynway Heavysege pour le récompenser de sa bravoure lors la guerre de l'année précédente contre le prétendant festillien. Les descendants de Glynway se transmettent le titre sans interruption pendant plus d'un siècle et demi. En 1130, le neuvième comte de Pelagog is Albree Heavysege.

Rhendall[modifier | modifier le code]

Le comté de Rhendall (ou Rhenndall) est situé dans la chaîne de montagnes homonyme au nord-ouest de Gwynedd. Initialement connu sous le nom de comté autonome de Rhorau, il est conquis par les forces conjointes des Marches de l'Est et de Gwynedd en 906, érigé en comté par le roi Cinhil Ier Haldane et donné comme titre secondaire au duc de Claibourne, qui en fait un titre de courtoisie pour son héritier. À la mort de Graham Ier MacEwan, duc de Claibourne, en 948, le fief est par sa volonté transmis à sa petite-fille, Gillian MacEwan, qui épouse Brion de Traherne en 957. Leurs descendants conservent le titre sans interruption depuis plus d'un siècle et demi. Le quatorzième comte de Rhendall, Saer de Traherne, le beau-frère du prince Nigel Haldane est nommé au Conseil royal du roi Kelson Haldane en 1122.

Sheele[modifier | modifier le code]

Le comté de Sheele est situé au nord de la ville de Valoret au centre de Gwynedd.

Le manoir qui sert de siège du comté appartenait à l'origine à Rhys Thuryn et à son épouse, Evaine MacRorie Thuryn, mais Evaine l'abandonne après la mort de son mari en 917. Peu de temps après, le manoir devient le siège d'un nouveau comté du même nom, créé par le roi Alroy Haldane au profit du baron Rhun von Horthy. Le titre passe à sa petite-fille Agnès en 948, et elle se marie avec Edward Calder, qui prend plus tard le nom de famille de Calder de Sheele. Leurs descendants se tranmettent le titre sans interruption. En 1130, le neuvième comte de Sheele est Kimball Calder of Sheele.

Tarleton[modifier | modifier le code]

Le comté de Tarleton est situé sur la plaine de Iomaire près de la ville de Carbury dans le nord de Gwynedd.

Il est créé par le roi Festil Ier Furstán en 822 et attribué à son ami, Philippe Cinq-Lorrons, qui adopte le nom de famille Sinclair, Sa lignée détient le titre pendant plus d'un siècle, mais elle s'éteint avec le cinquième comte en 948, et le titre tombe en désuétude.

Transha[modifier | modifier le code]

Le comté de Transha est situé dans le nord-ouest de Gwynedd, bordé par le golfe du Kheldour au nord, les Marches Pourpres à l'est et au sud, Meara à l'ouest, et le comté de Kierney au nord-ouest.

Le titre est créé en 926 par le roi Rhys Michael Haldane quand il élève Egan MacArdry, chef du clan MacArdry, à la pairie de Gwynedd. Les descendants d'Egan se transmettent le titre sans interruption pendant les deux siècles qui suivent. En 1130, le dixième comte de Transha est Dhugal MacArdry McLain, également duc de Cassan et comte de Kierney.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Katherine Kurtz, In the King's Service,‎ 2003 (ISBN 0-441-01060-1)
  • (en) Katherine Kurtz, Childe Morgan,‎ 2006 (ISBN 0-441-01282-5)
  • (en) Katherine Kurtz et Robert Reginald, Codex Derynianus (second edition),‎ 2005 (1re éd. 1997) (ISBN 1-887424-96-2)