Comté de Westmorland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Westmorland (homonymie).
Westmorland
Image illustrative de l'article Comté de Westmorland
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Type comté
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Chef-lieu Dorchester
Démographie
Population 144 158 hab. (2011 en augmentation)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Superficie 3 662,02 km2

Le Comté de Westmorland est situé au sud-est du Nouveau-Brunswick, au Canada.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

Il serait nommé ainsi d'après sa proximité avec le comté de Cumberland, par analogie avec le comté de Westmorland en Angleterre, soit d'après la ressemblance entre les marais de Tintamarre et ceux d'Angleterre[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le comté de Westmorland est l'un des huit comtés d'origines de la province, créée en 1784. Son territoire faisait auparavant parti du comté de Sunbury de la Nouvelle-Écosse. Le sud-ouest du comté a été séparé en 1845 pour former le comté d'Albert.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le comté est limitrophe du comté d'Albert au sud-ouest, des comté de Kings et de Queens à l'ouest, du comté de Kent au nord et de la Nouvelle-Écosse au sud-est. Une partie de la frontière avec le comté d'Albert est formée par la rivière Petitcodiac et le comté est bordé à l'est par le détroit de Northumberland.

Le comté comprend une partie continentale et la partie ouest de l'isthme de Chignectou. Deux péninsules notables sont celles du cap Tourmentin et celle du cap Maringouin. Le relief est peu escarpé mais on trouve tout de même quelques massifs de collines. Au sud s'élèvent les Grandes Buttes et le massif de la colline Coppermine. Ce dernier est lui-même séparé du cap Maringouin par une petite vallée. Le mont Lutes s'élève au nord-ouest du comté. Il y a quelques autres sommets isolées, telles que le mont Uniacke, la crête de Jolicœur et la crête du fort Beauséjour. Il y a également une petite partie des collines calédoniennes comprises à l'extrémité ouest du territoire.

Les principales régions naturelles sont les Trois-Rivières à l'ouest et le Beaubassin à l'est.

Le cap Maringouin sépare en deux la baie de Chignectou, un bras de la baie de Fundy. À l'ouest se trouve la baie de Chipoudy et à l'est le bassin de Cumberland. La rivière Petitcodiac, le principal cours d'eau du comté, se jette dans la baie de Chipoudy. Ses principaux affluents sont la rivière Pollet et la rivière Memramcook. Les principaux cours d'eau se déversant dans le bassin de Cumberland sont, d'ouest en est, la rivière Tintamarre, la rivière du Lac et la rivière Mésagouèche. Cette dernière forme une partie de la frontière avec la Nouvelle-Écosse. Les principaux cours d'eau du détroit de Northumberland sont, d'ouest en est, la rivière Cocagne, la rivière Shédiac, la rivière Scoudouc, la rivière Kouchibouguac, la rivière Tidiche, la rivière Gaspareau et la rivière Tidnish. Cette dernière forme une partie de la frontière avec la Nouvelle-Écosse. Il y a également la rivière Canaan qui coule au nord-ouest mais qui se déverse plus loin dans le fleuve Saint-Jean.

Le comté compte de nombreux marais. Les principaux sont le mocauque de Canaan au nord-ouest et le marais de Tintamarre au sud-est. La plupart du territoire est couvert de forêts. Les principales sont la forêt de Fundy, à l'ouest, la Grande Forêt, au nord, et le bois de l'Aboujagane, à l'est.

Démographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des gouvernements locaux[modifier | modifier le code]

Nom Statut Population (2011) ± Superficie (km²) Densité
Baie-Verte DSL 374 en diminution 35,78 10,5
Bayfield DSL 41 en stagnation 1,42 28,9
Beaubassin-Est Communauté rurale 6 200 en diminution 291,12 21,3
Botsford, paroisse de DSL 569 en diminution 214,01 2,7
Cap-de-Shédiac DSL 837 en diminution 56,54 14,8
Cap-Pelé Village 2 256 en diminution 23,78 94,9
Cap-Tourmentin DSL 108 en diminution 0,95 113,8
Chemin-Scoudouc DSL 155 en diminution 13,62 11,4
Dieppe Cité 23 310 en augmentation 54,11 430,8
Dorchester Village 1 167 en augmentation 5,74 203,3
Dorchester, paroisse de DSL 477 en augmentation 90,89 5,2
Fort Folly 1 Réserve indienne 48 en augmentation 0,58 82,2
Memramcook Village 4 831 en augmentation 185,71 26,0
Moncton Cité 69 074 en augmentation 141,17 489,3
Moncton, paroisse de DSL 9 345 en augmentation 572,61 16,3
Murray Corner DSL 356 en diminution 87,62 4,1
Petitcodiac Village 1 429 en augmentation 17,22 83,0
Pointe-du-Chêne DSL 761 en diminution 2,60 293,0
Pont-de-Shédiac–Rivière-Shédiac DSL 1 158 en augmentation 11,05 104,8
Pont-à-Buot DSL 564 en diminution 81,76 6,9
Port Elgin Village 418 en diminution 2,61 160,0
Sackville Ville 5 558 en augmentation 74,32 74,8
Sackville, paroisse de DSL 1 336 en diminution 578,37 2,3
Salisbury Village 2 208 en augmentation 13,68 161,4
Salisbury, paroisse de DSL 3 417 en diminution 873,60 3,9
Scoudouc DSL 1 072 en diminution 59,26 18,1
Shédiac Ville 6 053 en augmentation 12,50 484,4
Shédiac, paroisse de DSL 1 010 en diminution 101,87 9,9
Westmorland, paroisse de DSL 26 en augmentation 57,53 0,5

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Le comté comprend une partie des circonscriptions électorales fédérales de Beauséjour, Fundy Royal et Moncton—Riverview—Dieppe. Il comprend aussi les circonscriptions électorales provinciales de Dieppe-Centre–Lewisville, Memramcook–Lakeville–Dieppe, Moncton-Crescent, Moncton-Est, Moncton-Nord, Moncton-Ouest, Shediac—Cap-Pelé et Tantramar ainsi que des portions de Petitcodiac et Kent-Sud.

Organismes publics[modifier | modifier le code]

Les écoles francophones sont regroupées dans les districts scolaires 1 et 11, tandis que les écoles anglophones sont regroupées dans le district scolaire #2.

Les soins de santé sont gérés par la Régie régionale de la santé Beauséjour pour le secteur francophone et par la Régie régionale de la santé Sud-Ouest pour le secteur anglophone.

Au niveau de l'urbanisme, les différentes municipalités sont regroupées dans les commission d'aménagement suivante: la Commission d'aménagement Beaubassin, la Commission du district d'aménagement du Grand Moncton et la Commission du district d'aménagement de Tantramar.

Ancienne administration territoriale[modifier | modifier le code]

La municipalité du comté de Westmorland fut constituée en 1877 et dissoute le 9 novembre 1966. Dorchester, le chef-lieu, comptait donc plusieurs bâtiments adminsitratifs, tels qu'une prison et un palais de justice. Le conseil municipal était formé d'un préfet et de conseillers de paroisses. Les conseillers étaient élus au suffrage universel tandis que le préfet était élu par les conseillers. Le comté était subdivisé en sept paroisses: Botsford, Dorchester, Moncton, Sackville, Salisbury, Shédiac et Westmorland. Toutes ses paroisses subsistent encore officiellement mais comme le comté n'ont plus de réelle signification. Celles-ci ont été transformées en district de services locaux en 1966 et en grande partie démembrées durant les années suivantes pour former d'autres DSL ou municipalités.

Liste des préfets successifs du comté
Période Identité Étiquette Qualité
195? 195? Percy Eagles    
 ????  ???? Édouard Léger    
1928   Alphonse Leblanc    
1902 1902 Amos Truman    
18??   Charles Black   Médecin
1877   Pierre-Amand Landry    
Les données manquantes sont à compléter.

Transport[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Lieux patrimoniaux[modifier | modifier le code]

Nationaux[modifier | modifier le code]

Provinciaux[modifier | modifier le code]

Parcs[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada,‎ 1975, p. 288.