Comté de Klamath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comté de Klamath
Localisation du comté dans l'état
Localisation du comté dans l'état
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Oregon Oregon
Chef-lieu Klamath Falls
Fondation 1882
Démographie
Population 66 380 hab. (2010)
Densité 4,3 hab./km2
Géographie
Superficie 1 539 500 ha = 15 395 km2
Superficie eau 49 700 ha = 497 km2
Superficie totale 1 589 200 ha = 15 892 km2

Le Comté de Klamath est un comté situé dans l'état de l'Oregon, aux États-Unis. Son siège est Klamath Falls. Sa population était de 66 380 habitants au recensement de 2010.

Il tient son nom de la tribu amérindienne des Klamaths qui y vivait lors de l'arrivée des premiers européens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Bureau du recensement des États-Unis le comté a une superficie totale de 15,892 km2, dont 496 km2 d'eau, soit 3,12 % du total.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1890 2 444
1900 3 970 62.4%
1910 8 554 115.5%
1920 11 413 33.4%
1930 32 407 183.9%
1940 40 497 25.0%
1950 42 150 4.1%
1960 47 475 12.6%
1970 50 021 5.4%
1980 59 117 18.2%
1990 57 702 −2.4%
2000 63 775 10.5%
2010 66 380 4.1%

Au recensement de 2000, la population était de 63 775 habitants don 25 205 ménages et 17 290 familles résidentes. La densité de population était de 4 hab/km2. La répartition ethnique était de 87.33 % d'Euro-Américains, 4.19 % d'amérindiens et 3.45 % d'autres races.

Le revenu moyen par habitant était de 16 719 dollars/hab avec 16.8 % de la population vivant sous le seuil de pauvreté.

Comtés adjacents[modifier | modifier le code]

Klamath Falls, Oregon

Villes et communautés[modifier | modifier le code]

Villes[modifier | modifier le code]

Zones non incorporées et Census Designated Place[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La tribu indienne qui a donné son nom au comté est constituée des descendants des peuples autochtones qui vivent là depuis près de 10 000 ans.

Quand les Euro-Américains ont commencé à sillonner la région grâce à l'Applegate Trail (en), ils ont rivalisé avec eux pour l'exploitation des ressources naturelles. Ces conflits ont été exacerbés par les colons qui défrichaient les terres ou se les appropriaient pour la chasse. Ils ont obtenu la création de réserves indiennes pour les cantonner dans des territoires délimités.

Le peuple Modoc, qui avait été déplacé en Oregon pour partager une réserve avec les Klamaths, qui sont pourtant des rivaux traditionnels, a voulu une nouvelle réserve sur la Lost River, près de la ville actuelle de Merrill. Devant l'opposition de l'armée américaine et de ses citoyens, le conflit a dégénéré pour devenir la Guerre des Modocs.

Un traité est signé avec les Klamaths le 14 octobre 1864. Il institue la confédération des Klamath Tribes (en). Au cours des 40 années qui suivirent, quelques Modocs se sont installés à l'intérieur de la réserve.

Du fait de l'exploitation forestière extensive, les amérindiens ont été déconsidérés jusque 1934 et la proclamation de l'Indian Reorganization Act. Une grande partie de l’argent reçu à cette occasion a été perdue en raison de la dilapidation, du vol ou d'une utilisation criminelle, aboutissant à la pauvreté accrue et la perte d'identité tribale.

Quelques Klamaths ont refusé d'accepter l'argent de ce rachat, le plus célèbre est Edison Chiloquin (1924-2003). Au lieu de l'argent, il a insisté pour recevoir les titres de propriété de la terre héréditaire le long de la Sprague (en) où il a vécu. Le 5 décembre 1980, le Chiloquin Act a été signé, donnant ainsi le titre des propriétés qu'il a voulues.

Économie[modifier | modifier le code]

Historiquement, l'économie du Comté a été basée sur le bois de construction et l'agriculture et bien que ces ressources naturelles ne contribuent maintenant plus qu'à une petite fraction de l'activité économique actuelle, elles transmettent un certain héritage dans la politique locale, l'identité communautaire et le paysage.

L'implantation d'euro-américains dans la région a été stimulée au début du XXe siècle avec l'arrivée du chemin de fer. De plus, le Klamath Project (en), un projet d'irrigation fédéral, a drainé quelques 331,5 km2 et 760 km2 de marécages sont devenus des terres agricoles, mises en valeur par l'irrigation.

Aujourd'hui, le Sky Lakes Medical Center est le plus grand employeur de la région suivi par la Klamath County School District (en) et Jeld-Wen (en), une usine de fenêtres et de portes. De nombreuses nouvelles zones pavillonnaires se construisent, notamment avec l'apport de nouveaux retraités venus des grandes villes de la région.

Les activités de plein air comme la randonnée, la chasse, la pêche à la truite contribuent à l'économie localede la région. On y trouve la plus grande population saisonnière de gibier d'eau d'Amérique du Nord qui est, de ce fait, un paradis pour les amateurs d'observation des oiseaux. L'énergie géothermique apporte de l'énergie pour le chauffage de nombreuses maisons ainsi que pour le campus de l'Oregon Institute of Technology (en). Le potentiel énergétique de la géothermie continue d'être étudié.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]