Comté de Gloucester (Nouveau-Brunswick)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gloucester
Image illustrative de l'article Comté de Gloucester (Nouveau-Brunswick)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Type comté
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Chef-lieu Bathurst
Démographie
Population 77 792 hab. (2011 en diminution)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Superficie 4 675,21 km2
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir comté de Gloucester et Gloucester (homonymie).

Le comté de Gloucester (prononcer Glosteu) est situé au nord-est du Nouveau-Brunswick, au Canada.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le comté est bordé au nord par la baie des Chaleurs et à l'est par le Golfe du Saint-Laurent. À part la région d'Allardville, la plupart des gens vivent près du littoral, le reste du territoire étant couvert de forêts. Il y a une grande variété de terrains. L'ouest est plutôt montagneux tandis que l'est est plat et marécageux. Le sud est un plateau avec plusieurs petits canyons. Les principaux cours d'eau sont le fleuve Népisiguit, la Grande Rivière Tracadie et la rivière Pokemouche. Il y a plusieurs îles à l'est, telles que Pokesudie, l'île de Lamèque et Miscou. Le comté peut se subdiviser en trois régions, soit Chaleurs, les Caps et la Péninsule acadienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région fut colonisée il y a plusieurs milliers d'années par les Micmacs. Les Vikings y sont probablement venus à partir du début du XIe siècle. Des pêcheurs Basques, Bretons et Normands ont commencé à visiter la région un peu après. Jacques Cartier explora le littoral en juillet 1534. Samuel de Champlain visita la région en 1604. Dans les décennies suivantes, des missionnaires et des marchands, tels que Nicolas Denys et Gabriel Giraud, habitèrent la région. Au XVIIIe siècle, des Acadiens, en général pour échapper à la déportation des Acadiens, vinrent s'établir dans la région. Ils furent en partie déportés en 1761 lors du raid de Roderick MacKenzie. Après la Proclamation royale, les Acadiens déportés sont revenus s'établir dans la région, accompagnés de nouveaux arrivants, Acadiens, Canadiens, etc. Pendant la Révolution Américaine, des corsaires attaquèrent la région. Après la guerre, ce fut le tour des loyalistes et de marchands jersiais et anglais de venir s'établir.

C'est en 1826 qu'est créé le comté de Gloucester à partir du comté de Northumberland.

Démographie[modifier | modifier le code]

Il y avait au total 77 792 habitants en 2011 contre 78 948 en 2006, soit une baisse de 1,5 %[1]. À noter que la baisse de population est moins forte que dans les années précédentes.

Évolution démographique du comté de Gloucester
1996 2001 2006 2011
87 601 82 929 78 948 77 792
(Sources : [2],[1])


La majorité des habitants, soit 84,7 %, sont d'expression maternelle française. De plus, 91,8 % de la population connait le français[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des gouvernements locaux[modifier | modifier le code]

Le comté de Gloucester est l'un des plus populeux de la province, et est celui comptant le plus de municipalités, soit 83.

Nom Statut Population (2011) ± Superficie (km²) Densité
Allardville DSL 1 410 en diminution 484,05 2,9
Anse-Bleue DSL 345 en diminution 9,13 37,8
Baie-du-Petit-Pokemouche DSL 176 en diminution 2,62 67,2
Bas-Caraquet Village 1 380 en diminution 31,00 44,5
Bathurst Cité 12 275 en diminution 91,86 133,6
Bathurst, paroisse de DSL 2 954 en diminution 1306,27 2,3
Benoit DSL 201 en diminution 3,66 54,9
Beresford Ville 4 351 en augmentation 19,20 226,6
Beresford, paroisse de DSL 2 622 en diminution 393,38 6,7
Bertrand Village 1 137 en diminution 46,45 24,5
Big River DSL 759 en diminution 21,79 34,8
Cap-Bateau DSL 276 en diminution 5,24 52,6
Caraquet Ville 4 169 en augmentation 68,26 61,1
Caraquet, paroisse de DSL 10 en diminution 48,77 0,2
Chemin-Coteau DSL 449 en diminution 14,70 30,5
Chiasson-Savoy DSL 466 en diminution 26,84 17,4
Dugas DSL 60 en diminution 4,55 13,2
Dunlop DSL 1 002 en augmentation 18,33 54,7
Evangéline DSL 356 en diminution 6,84 52,0
Gauvreau–Petit-Tracadie DSL 398 en diminution 14,89 26,7
Grande-Anse Village 738 en diminution 24,42 30,2
Haut-Lamèque DSL 306 en diminution 8,51 36,0
Haut-Sheila DSL 860 en augmentation 4,77 180,3
Haut-Shippagan DSL 272 en diminution 6,64 41,0
Inkerman DSL 975 en augmentation 29,65 32,9
Lamèque Ville 1 432 en augmentation 12,45 115,1
Landry DSL 398 en augmentation 37,73 10,5
Laplante DSL 312 en diminution 7,23 43,1
Leech DSL 606 en augmentation 78,95 7,7
Le Goulet Village 817 en diminution 5,46 149,6
Madran DSL 276 en diminution 15,16 18,2
Maisonnette Village 573 en diminution 12,88 44,5
Maltempèque DSL 284 en diminution 13,31 21,3
Miscou DSL 585 en diminution 64,07 9,1
New Bandon, paroisse de DSL 181 en diminution 145,48 1,2
New Bandon-Salmon Beach DSL 795 en diminution 345,51 2,3
Nigadoo Village 952 en augmentation 7,69 123,8
Notre-Dame-des-Érables DSL 757 en diminution 89,36 8,5
Pabineau 11 Réserve indienne[note 1] 141 en augmentation 4,89 28,8
Paquetville Village 706 en augmentation 9,40 75,1
Paquetville, paroisse de DSL 1 995 en augmentation 142,27 14,0
Petite-Lamèque DSL 383 en diminution 9,11 42,0
Petit-Rocher Village 1 908 en diminution 4,49 425,2
Petit-Rocher-Nord DSL 567 en augmentation 8,71 65,1
Petit-Rocher-Sud DSL 220 en diminution 1,80 122,3
Pigeon Hill DSL 489 en diminution 10,04 48,7
Pointe-à-Bouleau DSL 186 en diminution 4,55 40,8
Pointe-Alexandre DSL 317 en diminution 6,17 51,4
Pointe-Brûlée DSL 230 en diminution 2,07 111,3
Pointe-Canot DSL 254 en augmentation 3,50 72,6
Pointe-Sauvage DSL 85 en diminution 2,18 39,1
Pointe-Verte Village 976 en augmentation 13,79 70,8
Pokemouche DSL 518 en augmentation 22,79 22,7
Pokesudie DSL 250 en diminution 13,59 18,4
Pont-Lafrance DSL 746 en diminution 6,55 113,9
Pont-Landry DSL 1 279 en augmentation 42,35 28,6
Rivière-à-la-Truite DSL 395 en diminution 7,04 56,1
Rivière-du-Portage–Tracadie Beach[note 2] DSL 648 en diminution 17,95 43,2
Robertville DSL 895 en augmentation 5,52 162,3
Saint-Irénée-et-Alderwood DSL 870 en augmentation 63,35 13,7
Saint-Isidore Village 748 en diminution 22,58 33,1
Saint-Isidore, paroisse de DSL 1 368 en diminution 173,51 7,9
Saint-Léolin Village 488 en diminution 19,78 24,7
Saint-Pons DSL 263 en diminution 8,63 30,5
Saint-Sauveur DSL 671 en diminution 171,16 3,9
Saint-Simon DSL 724 en diminution 17,95 40,3
Saint-Cécile DSL 729 en diminution 18,85 38,7
Sainte-Marie–Saint-Raphaël Village 955 en diminution 15,61 61,2
Sainte-Rose DSL 791 en diminution 48,57 17,1
Saumarez DSL 516 en augmentation 3,55 145,4
Saumarez, paroisse de DSL 350 en augmentation 107,07 3,3
Six Roads DSL 525 en diminution 21,31 24,6
Shippagan Ville 2 603 en diminution 9,94 261,9
Shippagan, paroisse de DSL 15 en augmentation 26,71 0,6
Tétagouche-Nord DSL 933 en diminution 22,54 41,4
Tremblay DSL 460 en diminution 6,62 69,5
Tracadie-Sheila Ville 4 933 en augmentation 24,65 200,1
Val-Comeau[note 2] DSL 800 en diminution 8,12 98,5
Village-Blanchard DSL 398 en diminution 28,89 13,8
Village-des-Poirier DSL 95 en diminution 7,78 12,2

Source : Statistique Canada

Ancienne administration territoriale[modifier | modifier le code]

Le comté de Gloucester est légalement subdivisé en 8 paroisses civiles, soit Bathurst, Beresford, Caraquet, Inkerman, New Bandon, Paquetville, Saumarez et Shippagan. Les municipalités actuelles correspondent rarement aux limites de ces paroisses, en particulier au nord de Bathurst et dans la Péninsule acadienne.

La municipalité du comté de Gloucester fut dissoute le . Le conseil municipal était formé d'un préfet et de conseillers de paroisses. Les conseillers étaient élus au suffrage universel tandis que le préfet était élu par les conseillers.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie est dominée par le secteur primaire, en particulier l'exploitation forestière, la pêche et l'exploitation minière. Ces trois domaines vivent des problèmes importants. Le tourisme est de plus en plus développé.

Infrastructures et services[modifier | modifier le code]

Le principal moyen de transport dans le comté est l'automobile. Les routes 8, 11, 113, 134, 135, 145, 160, et 180 relient entre elles les principales communautés. À Bathurst se trouve l'aéroport régional. Les gares de Bathurst et de Petit-Rocher sont également des moyens de transport importants. Il y a de plus quelques villes et villages de l'ouest desservis par les autobus interurbains.

Il y a un campus de l'Université de Moncton à Shippagan, un collège communautaire dans la même ville, un autre à Bathurst ainsi que plusieurs centres de formations. À Caraquet se trouve l'École des pêches du Nouveau-Brunswick.

Parcs provinciaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La liste n'inclut pas la réserve de Pokemouche 13 puisque Statistique Canada considère celle-ci comme une partie de Landry dans le recensement.
  2. a et b Les DSL de Rivière-du-Portage—Tracadie Beach et Val-Comeau chevauchent le comté de Gloucester et le comté de Northumberland. La population et la superficie du comté de Gloucester incluent seulement la partie « B » de Rivière-du-Portage—Tracadie Beach et la partie « A » de Val-Comeau tandis que les deux autres parties sont incluses dans les résultats du comté de Northumberland. Les données pour les DSL seuls incluent les deux parties, y compris dans cette liste.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]