Comté d'Eu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le comté d'Eu était l'un des comtés constitutifs du duché de Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

Très tôt, ce comté a été confié à des membres de la famille ducale, et l'on cite dès 996 le Rollonide Godefroi de Brionne († 1015), comte de Brionne et d'Eu, fils bâtard de Richard Sans-Peur. Son fils Gilbert de Brionne († 1040), précépteur de Guillaume le Conquérant lui succède, mais perd le comté au profit de Guillaume Ier d'Eu († 1058), comte d'Eu, autre fils de Richard Sans-Peur. La dynastie d'Eu posséda cette marche du duché jusqu'en 1246, date de la mort d'Alix, comtesse d'Eu, qui fit passer le comté normand dans la maison de Brienne.

À partir de 1088, Guillaume le Roux, roi d'Angleterre, utilise les énormes revenus que lui procure son royaume pour s'attacher les services des vassaux du duc de Normandie Robert Courteheuse, et préparer une invasion du duché. À l'été 1090, il a ainsi corrompu la majeure partie des barons de la Haute-Normandie, avec un noyau de fidèles centré sur Eu. En février 1091, il débarque en Normandie et s'installe à Eu. Il n'y a aucun affrontement armé sérieux, et les deux frères font la paix par le traité de Caen (ou de Rouen). Par cet accord, le roi Guillaume le Roux conserve le comté aux dépens du comte Guillaume II d'Eu. En 1096, le comte est l'un des participants d'une conspiration qui doit placer Étienne d'Aumale sur le trône anglais. Après l'échec de cette rébellion, Guillaume II d'Eu perd en duel judiciaire et est énucléé et castré, et ne survit pas à ses blessures[1].

Plusieurs maison princières vont posséder le comté jusqu'à la Révolution, les familles de Lusignan, d'Artois, de Bourgogne, de Clèves, de Lorraine, puis enfin d'Orléans.

Les Gouverneurs du Comté[modifier | modifier le code]

  • Colard (ou Nicolas) de Pardieu gouverneur de la vile et du Comté d'Eu (vers 1410) [2].
  • David de Pardieu, Seigneur d'Assigny et de la Pierre, capitaine et gouverneur du comté d'Eu (vers 1505).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Frank Barlow, « William II (c.1060–1100) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004. Novembre 2008.
  2. Dictionnaire de la noblesse,page 197, de François Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier