Computing machinery and intelligence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Computing Machinery and Intelligence, écrit par Alan Turing et publié en 1950, est un article fondamental sur le thème de l'intelligence artificielle, dans lequel fut introduit le concept de ce qui est maintenant appelé le test de Turing.

Dans ce texte, il conclut par l'idée suivante :

« We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done[1],[N 1]. »

— Alan turing

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Nous ne savons pas où nous allons, mais du moins il nous reste bien des choses à faire[2]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alan Turing, « Computing machinery and intelligence », Mind (en), Oxford University Press, vol. 59, no 236,‎ octobre 1950, p. 460 (lire en ligne)
  2. Alan Ross Anderson (dir.), Pensée et machine, Champ Vallon,‎ 1983 (ISBN 2-903528-28-4, lire en ligne), « Les ordinateurs de l’intelligence », p. 67.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :