Comptabilité de caisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La comptabilité de caisse, ainsi nommée par analogie avec le fonctionnement du compte de caisse, est une comptabilité en partie simple. Elle se borne à noter les phénomènes instantanés : recettes et dépenses de diverses sortes.

Enjeux de la comptabilité de caisse[modifier | modifier le code]

La comptabilité de caisse ne suit pas le déroulement des phénomènes dans le temps ; elle ne peut pas aboutir à des synthèses : description de la situation patrimoniale, mesure du résultat. En revanche elle permet l'évaluation de certaines classes de recettes et de dépenses ; elle permet le contrôle des agents qui manipulent des espèces ; elle permet d'éviter qu'une classe de recettes ou de dépenses ne dépasse le montant prévu.

L'avantage d'une comptabilité uniquement de caisse est l'objectivité puisqu'il n'y a pas de charges et produits calculés.

Démarche de la comptabilisation de la caisse[modifier | modifier le code]

Fonctionnement de la comptabilité de caisse[modifier | modifier le code]

Son solde figure à l'actif du bilan. Le "fonds de caisse" est alimenté par les ventes au comptant et les retraits de banque ; les excédents sont déposés à la banque.

L'encaisse ne pouvant être que positive ou nulle, le solde du compte caisse ne doit être que débiteur-positif ou nul. Une erreur classique est de trouver un solde créditeur négatif au compte caisse.

Exemple de démarche d'une comptabilité de caisse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]