Compromis de 1790

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le compromis de 1790 est le premier des trois grands compromis politiques auxquels parvinrent, à trente ans de distance, les États du Nord des États-Unis et ceux du Sud afin de tenter de préserver l’Union et d’éviter la guerre civile. Le gros point de contention tournait essentiellement autour de l’accumulation d’une dette de 54 000 000 $.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Jacob E. Cooke, « The Compromise of 1790 », William and Mary Quarterly no 27, octobre 1970, p. 523-545.
  • (en) Norman K. Risjord, « The Compromise of 1790 : New Evidence on the Dinner Table Bargain », William and Mary Quarterly, no 33, avril 1976, p. 309-314.

Liens externes[modifier | modifier le code]