compress

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
compress
Extension .Z, .TAZ, .tar.Z
Type MIME application/x-compress
Développé par Spencer W. Thomas & James A. Woods
Type de format Compression de données
Spécification Format ouvert

Le logiciel compress est un utilitaire de compression de données sans perte, disponible sur les systèmes UNIX et GNU/Linux. Il est basé sur l'algorithme Lempel-Ziv-Welch. Les noms des fichiers générés par cet utilitaire se terminent souvent par ".Z" (en majuscule). Ce format, associé avec tar, fut un standard dont l'extension est ".tar.Z" sous un système UNIX ou ".TAZ" sous DOS.

L'algorithme de compression implémenté dans le logiciel compress était couvert par un brevet d'Unisys[1]. Richard Stallman souhaitait prémunir la communauté du logiciel libre des risques inhérents à la brevetabilité du logiciel, et le remplacement de cet utilitaire par une solution non brevetée devint en 1992 l'une des tâches prioritaires du projet GNU. Quelques distributions décidèrent de ne plus le livrer de base. L'algorithme de compression proposé par Jean-Loup Gailly fut finalement retenu, ce qui permit la réalisation de Gzip.

L'algorithme du logiciel compress fut l'un des plus efficaces en termes de temps d'exécution et de taux de compression pour la quantité de code nécessaire à son implémentation. Il a été supplanté en termes de taux de compression.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • gzip : il sait décompresser le format ".Z" de compress, mais il ne sait pas le créer pour des questions de brevet sur l'algorithme de compression. Le format ".gz" de gzip, et associé avec tar, le format ".tar.gz" (".TGZ" sous DOS) ont supplanté largement celui de compress.
  • 7zip : il sait décompresser le format ".Z"
  • Formats (extensions) de fichiers
  • Site FTP officiel pour les sources : ce sont les fichiers "compress.tar.Z" et "ncompress-4.2.4.tar.Z". L'utilisation d'un patch[2] est recommandé pour pouvoir le compiler.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Vayssière, « Jean-Loup Gailly, acteur méconnu de l'Open Source. », Planete Linux, no 20,‎ septembre-octobre 2002 (lire en ligne)
  2. patch debian