Comprador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mot comprador désigne un Chinois qui sert d'intermédiaire dans des opérations financières et marchandes entre des Européens et d'autres Chinois, essentiellement dans les domaines du thé, de la soie et du coton dans les zones sud du pays (Macao et Hong Kong). Le plus célèbre d'entre eux était Robert Hotung dans la première moitié du XXe siècle.

Étymologiquement, le mot provient du portugais et signifie « acheteur »[1]. En chinois il est transcrit 江摆渡, jīangbăidù ou 康白度, kāngbăidù.

Le marxiste grec Nicos Poulantzas a réutilisé ce mot en opposant bourgeoisie comprador (tirant sa fortune du commerce avec l'étranger) et bourgeoisie intérieure (ayant des intérêts dans la production de richesses nationales).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Petit Larousse illustré 2009, s.v. Comprador.