Completely Fair Scheduler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CFS.

Le Completely Fair Scheduler (ordonnanceur complètement équitable en anglais), ou CFS est un ordonnanceur de tâches pour le noyau Linux, qui a fait son apparition avec la version 2.6.23 sortie le , remplaçant ainsi le précédent ordonnanceur qui était apparu dans le noyau 2.5.2-pre10 en .

Il gère l'allocation de ressource processeur pour l'exécution des processus, en maximisant l'utilisation globale du CPU tout en optimisant l'interactivité. Il a été écrit par Ingo Molnár.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Contrairement au précédent ordonnanceur utilisé par le noyau Linux, CFS n'est pas basé sur des files de processus, mais utilise un arbre rouge-noir implémentant une chronologie des futures exécutions des tâches. En effet, l'arbre trie les processus selon une valeur représentative du manque de ces processus en temps d'allocation du processeur, par rapport au temps qu'aurait alloué un processeur dit multitâche idéal, sur lequel tous les processus s'exécuteraient en même temps et à la même vitesse. Ainsi, à chaque intervention de l'ordonnanceur, il "suffit" à ce dernier de choisir le processus le plus en manque de temps d'exécution pour tendre au mieux vers le comportement du processeur multitâche idéal. De plus, l'ordonnanceur utilise une granularité temporelle à la nanoseconde, rendant redondante la notion de tranches de temps, les unités atomiques utilisées pour le partage du CPU entre processus. Cette connaissance précise signifie également qu'aucune heuristique (basée sur des statistiques, donc pouvant commettre des erreurs) n'est requise pour déterminer l'interactivité d'un processus[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le message d'Ingo Molnar du 13 avril 2007 sur la LKML: Modular Scheduler Core and Completely Fair Scheduler


Liens externes[modifier | modifier le code]