Compagnie ordinaire de la mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En 1622, le cardinal de Richelieu crée, sous la dénomination de Compagnies ordinaires de la mer, cent compagnies qui sont destinées à former les garnisons des bâtiments (vaisseaux de la marine). Quatre ans plus tard elles prendront le nom de « Régiment de la Marine ».

Commandants des Compagnies franches de la mer[modifier | modifier le code]

Régiment de la Marine
Tambour des troupes de marines ayant servi à Hué au XVIIIe siècle.
  • 1692  : de Beaujeu
  • 1693  : de la Jonquière
  • 1696  : de Sorel
  • 1702  : de Chaumes
  • 1706  : de Combes
  • 1709  : de la Givière
  • 1710  : de Granpré
  • 1712  : de Boulainvilliers
  • 1723  : de Gouyon
  • 1729  : de Vienne de Brisservilles
  • 1732  : de Lavalette-Laudun
  • 1734  : de Barailles
  • 1736  : de Radouay
  • 1738  : d'Orves
  • 1739  : des Herbiers l'Estenduères
  • 1741  : Perrot de Pérecourt
  • 1743  : de Nesmond
  • 1750  : Bigot de Morogue
  • 1755  : Dulac de Montuert
  • 1768  : de Saint-Julien
  • 1776  : de la Tullaye
  • 1779  : La Bègue

Commandants du "Corps Royal de l'Artillerie de la Marine et des Colonies"[modifier | modifier le code]

  • 1784 : de Pujet
  • 1788 : Chevalier de Sémeville
  • 1789 : de Penier
  • 1790 : B. de Marigny
  • 1792 : Gratet, Vicomte de Bouchage

Commandants du "Corps d'Artillerie de la Marine"[modifier | modifier le code]

  • 1802 : Corderan
  • 1806 : Baudry Dasson
  • 1806-1854 : période non commue

sources et bibliographies[modifier | modifier le code]

  • Edition de l'historique du 22e régiment d'infanterie de marine est due à l'initiative du lieutenant colonel Philippe Pujol chef de corps et du commandant François Daveaux, président de l'amicale des anciens du 22e R.I.C - 22e R.I.Ma.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]