Compagnie aérienne virtuelle (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les compagnies aériennes virtuelles organisent des vols virtuels sur des réseaux tels que IVAO ou VATSIM ainsi que hors réseau avec les logiciels de simulation de vol Flight Simulator et X-Plane. Les compagnies aériennes virtuelles ont généralement une présence sur Internet.

Qu'est-ce qu'une compagnie aérienne virtuelle ?[modifier | modifier le code]

Une compagnie virtuelle propose aux pilotes virtuels, après inscription, d'effectuer des vols réguliers (Paris - New York par exemple), des vols en hélicoptère, ou encore des vols cargo. Généralement, le vol effectué est enregistré soit par un logiciel de type boite-noire pendant le vol, soit a posteriori sur le site Internet de la compagnie aérienne virtuelle. L'enregistrement du vol est appelé un rapport. Il comprend l'aéroport de départ, celui d'arrivée, l'altitude et le temps de vol. Il est ensuite cumulé à toutes les heures de vol du pilote.

Une compagnie aérienne virtuelle (en anglais virtual airline ou VA) est un groupe ou club d'amateurs de simulation de vol dont l'objectif est de simuler la vie d'une véritable compagnie aérienne, avec ses vols réguliers sur des destinations précises dans le respect des procédures réelles de l'aviation civile. Les VA peuvent aussi permettre à tous ceux qui sont intéressés par l'aviation mais qui ne peuvent voler eux-mêmes dans la réalité pour des raisons financières, de santé, etc... de profiter tout de même de leur passion.

Les pilotes de ces compagnies se retrouvent aussi en réseau, où ils peuvent voir les autres avions autour d'eux et bénéficier des services de contrôleurs aériens "joueurs" comme eux, mais qui respectent eux aussi strictement les procédures réelles au décollage, en vol et à l'atterrissage.

Relations avec les compagnies aériennes réelles[modifier | modifier le code]

Poursuites judiciaires[modifier | modifier le code]

En 2003, dans le monde réel, Qantas Airways a annoncé la création d'une nouvelle compagnie low-cost nommé Jetstar Airways. Cependant, une compagnie aérienne virtuelle nommée Jetstar International Airlines existait déjà et possédait un site web du même nom. En tant que promotion de lancement, Qantas a vendu 100000 billets à 29$, et le site web de la compagnie aérienne virtuelle fut inondé de clients, chercheurs d'emplois et démarcheurs en tout genre. La compagnie virtuelle intenta un procès à Qantas revendiquant que Qantas a volé sa marque et son logo[1]. C'est le premier cas connu d'une compagnie aérienne réelle usurpant les marques et la propriété intellectuelle d'une compagnie aérienne virtuelle.

Aucun accord n'a été publiquement annoncé, et Qantas a maintenant son propre nom de domaine jetstarairlines.com. Les détails de l'accord, s'il y a eu accord, sont donc inconnus.

Une autre compagnie aérienne, Northwest Airlines, menace d'intenter un procès à plusieurs compagnies virtuelles opérant sur le réseau VATSIM. En conséquence VATSIM interdit à toutes les compagnies virtuelles Northwest de devenir des compagnies virtuelles officielles ou de faire de la publicité sur leur forum.

Coopération[modifier | modifier le code]

Dans le but d'éviter de se faire taper sur les doigts par une compagnie aérienne réelle, America West Virtual Airlines (AWVA) a choisi de se différencier fortement de America west qu'elle simule. En effet, il y avait de trop grandes similitudes entre la compagnie réelle et la compagnie virtuelle. Plutôt qu'un simple changement de nom, les dirigeants de AWVA ont choisi de simuler une fusion entre America West et US Airways ; cette fusion fut choisi pour la diversité géographique de leurs vols réguliers et la flotte d'avions similaire. Midcontinent Airlines fut choisi comme nom. Un an après, les 2 compagnies aériennes US Airways et America West Airlines annoncait leur fusion.

La plupart des autres compagnies aériennes reconnaissent leur compagnie aérienne virtuelle associée, telle que United Airlines. Il y a cependant des exceptions, une de celles-ci est Easyjet qui n'autorise aucune VA de simuler leurs opérations afin d'éviter que leur réputation soit ruinée.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • IVAO (International Virtual Aviation Organisation)
  • VATSIM

Liens externes[modifier | modifier le code]