Communauté monastique de Bose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bose.

La Communauté monastique de Bose (Comunità monastica di Bose) est une communauté monastique œcuménique fondée en 1965 par Enzo Bianchi et installée dans la commune de Magnano, en Italie. Les frères et sœurs de Bose vivent dans le célibat, la pauvreté et l'obéissance.

Historique[modifier | modifier le code]

Enzo Bianchi

Enzo Bianchi, alors étudiant en économie à Turin, commence par animer un groupe de prière qui rassemble de jeunes catholiques, baptistes et vaudois. Le jour de conclusion du concile Vatican II (le 8 décembre 1965), Enzo Bianchi part seul à Bose, un hameau alors très isolé, et commence sa recherche monastique par la solitude, mais aussi par des séjours dans des communautés catholiques, orthodoxes et reformées. En 1968, d'autres personnes (catholiques et protestantes, hommes et femmes) rejoignent Enzo Bianchi et posent avec lui les bases d'une véritable vie communautaire.

Après l'approbation de la « Règle de Bose » par les diverses Églises chrétiennes, règle inspirée par les origines de la tradition monastique chrétienne, et le livre des Actes des Apôtres, les frères font leur profession monastique en 1973, en présence des représentants des Églises.

Des communautés masculines ont été fondées à Jérusalem et à Ostuni, une communauté de sœurs à Assise.

Lien externe[modifier | modifier le code]