Communauté haïtienne au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Communauté haïtienne au Canada est constituée à la fois des Haïtiens qui ont émigré vers le Canada depuis le début des années 1960 jusqu'à l'époque actuelle, et des Canado-Haïtiens issus de la seconde génération, nés au Canada même.

La communauté haïtienne s’est installée au Canada et principalement au Québec dès les années 1960, pour fuir le régime dictatorial instauré dans leur pays par les présidents Duvalier père et fils.

Une première vague s’est installée à Montréal entre 1967 et 1977 grâce notamment à l’« Opération mon pays » qui a permis aux Haïtiens arrivés à titre d’étudiants ou de visiteurs de régulariser ensuite leur statut.

En 1978, l’« entente Couture-Cullen » permit à un grand nombre d’Haïtiens de s’établir au Canada à partir de cette date.

Au Québec[modifier | modifier le code]

La communauté haïtienne au Canada est fortement concentrée dans la province de Québec. En raison des liens linguistiques qui les rapprochent, les Haïtiens et les Québécois se sont retrouvés autour d'un patrimoine commun, la langue française et la Francophonie.

En 2001, 90 % des personnes qui ont déclaré être d’origine haïtienne habitaient au Québec. La vaste majorité de tous les Haïtiens au Canada (83 %) vivent à Montréal[1].

Le nombre de personnes nées en Haïti qui se sont installées au Québec s'élève à [2]:

  • Entre 1961 et 1976 : 10 845 personnes
  • Entre 1976 et 1996 : 45 900 personnes
  • Entre 1996 et 2000 : 6 939 personnes
  • Entre 2000 et 2003 : 6 462 personnes

75 000 personnes nées en Haïti sont arrivées au Québec entre 1961 et 2006. 90 % de ses citoyens d'origine haïtienne (environ 68 000) vivent à Montréal[1].

En additionnant les Haïtiens nés au Québec aux nouveaux arrivants, le nombre atteint les 130 000 citoyens d’origine haïtienne vivant au Québec, dont plus de 90 000 sont établis à Montréal[3], et constituant la principale communauté haïtienne du Canada. La communauté haïtienne compte à présent trois générations dont deux nées au Québec.

58 % des haïtiens au Québec sont de religion catholique et 31 % protestante[3].

ressortissants haïtiens[modifier | modifier le code]

À Montréal[modifier | modifier le code]

La plus importante communauté haïtienne au Canada (et au Québec) se retrouve à Montréal avec plus de 90 000 citoyens d'origine haïtienne qui y habitent.

Les principaux quartiers de Montréal où s’établissent la plus grande partie des citoyens d’origine haïtienne sont :

Il existe plusieurs organisations communautaires haïtiennes à Montréal, mises en place afin de défendre les droits de ses membres et de les aider à l’intégration. On y trouve, sur la rue Jarry est, la seule station de radio essentiellement haïtienne au Canada : CPAM AM

Une place haïtienne, la Place de l’Unité a été aménagée à Montréal, en mai 2007, commémorant le passé d’Haïti. Elle est située devant la façade de la bâtisse de l’association culturelle haïtienne La perle, sur la 20e avenue dans le quartier Saint-Michel dans l'Arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Les statues des héros de la révolution haïtienne y sont installées: Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines, Alexandre Pétion, Henri Christophe, Sanite Bélair et Catherine Flon.

Hors du Québec[modifier | modifier le code]

En Ontario, les communautés haïtiennes se répartissent dans deux principales régions ontariennes. La région de la capitale fédérale d'Ottawa et la région du Grand Toronto. Les Haïtiens de la région d'Ottawa sont nombreux en raison de la proximité du Québec et de la métropole montréalaise où vivent leurs concitoyens. La communauté haïtienne de la région de la Capitale Nationale s'élève à près de 20 000 Haïtiens. La communauté haïtienne de Toronto s'élève à près de 15 000 Haïtiens[4].

Au Nouveau-Brunswick, une importante communauté haïtienne s'est développé en raison des liens entre les Acadiens et Haïti établis depuis plusieurs années à travers les institutions francophones et l'aide de l'Acadie à Haïti même, depuis quelques années, dans le cadre de projet de développement Acadie-Haïti[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]