Communauté de l'agglomération havraise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de l'agglomération havraise
Image illustrative de l'article Communauté de l'agglomération havraise
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Forme d'intercommunalité Communauté d'agglomération
Siège Le Havre
Communes 17
Président Édouard Philippe (UMP)
2010 —
Date de création 1er janvier 2001
Démographie
Population 238 151 hab. (2011)
Densité 1 247 hab./km2
Géographie
Superficie 191 km2
Liens
Site web www.agglo-lehavre.fr

La Communauté de l'agglomération havraise (CODAH) est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) français, situé dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie. Créée en 2001, elle est destinée à regrouper des communes de la proche région du Havre.

Historique[modifier | modifier le code]

La Communauté de l'agglomération havraise a été fondée le 1er janvier 2001 et a pour objectif d’associer les 17 communes en vue d’élaborer et de conduire ensemble un projet commun de développement et d’aménagement du territoire, ainsi que d’assurer la gestion des services et des équipements. Le choix de ces domaines d'actions transférés à la CODAH a été arrêté lors de sa création.

Administration[modifier | modifier le code]

Communes adhérentes[modifier | modifier le code]

La Communauté de l'agglomération havraise regroupe 17 communes et 246 195 habitants[1]

Commune Population (2007)[2] Superficie Densité Date d'adhésion Délégués[3]
Cauville-sur-Mer 1 370 hab. 11,7 km2 117 hab./km2 2001 1
Épouville 2 823 hab. 5,59 km2 505 hab./km2 2001 2
Fontaine-la-Mallet 2 712 hab. 6,68 km2 406 hab./km2 2001 2
Fontenay 1 037 hab. 5,60 km2 185 hab./km2 2001 1
Gainneville 2 612 hab. 4,65 km2 562 hab./km2 2001 2
Gonfreville-l'Orcher 9 145 hab. 25,81 km2 354 hab./km2 2001 3
Harfleur 8 124 hab. 4! km2 1 930 hab./km2 2001 3
Le Havre 179 751 hab. 46,95 km2 3 829 hab./km2 2001 16
Manéglise 1 151 hab. 8,35 km2 138 hab./km2 2001 1
Mannevillette 831 hab. 4,20 km2 198 hab./km2 2001 1
Montivilliers 16 241 hab. 19,09 km2 851 hab./km2 2001 4
Notre-Dame-du-Bec 425 hab. 3,96 km2 107 hab./km2 2001 1
Octeville-sur-Mer 5 516 hab. 20,37 km2 271 hab./km2 2001 2
Rogerville 1 253 hab. 9,5 km2 132 hab./km2 2001 1
Rolleville 1 137 hab. 7,06 km2 161 hab./km2 2001 1
Sainte-Adresse 7 731 hab. 2,15 km2 3 595 hab./km2 2001 3
Saint-Martin-du-Manoir 1 489 hab. 5,13 km2 290 hab./km2 2001 1
17 communes 243 348 hab. 191 km2 1 274 hab./km2 -- 45
Évolution démographique
1999 2006 2007
258 514 246 195 243 348


Administration[modifier | modifier le code]

Édouard Philippe, maire du Havre, est président de la CODAH. Il a succédé en décembre 2010 à Antoine Rufenacht, qui la présidait depuis sa création.

Compétences[modifier | modifier le code]

La CODAH joue un rôle important dans l'activité économique de son territoire puisqu'elle est chargée de gérer les axes de commerce et de communications principaux qui font du Havre une ville ouverte sur le monde (Port 2000, aéroport...). Le site Le Havre Développement a été réalisé pour contribuer au développement de l'activité.

Les transports en commun : l'exploitation des transports publics est confiée à la CTPO, filiale de Veolia Transport, la CODAH est propriétaire des véhicules, aménagements urbains..., elle joue également un rôle important dans le financement d'investissements lourds tels que le renouvellement des bus, la conception de la ligne de LER ou le futur tramway.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

La LER est une ligne d'autorail desservant les gares SNCF situées sur le territoire de la CODAH. Inaugurée en 2001 grâce au financement de la CODAH et la région Haute-Normandie, la ligne est exploitée par la CTPO et par la SNCF. Cette ligne à la particularité d'être accessible avec un simple titre de transport de la CTPO (1,70 € pour un ticket standard).

Fréquentée par environ 1 800 voyageurs par jour, la LER dessert les centres-bourgs de Rolleville, Epouville, Montivilliers, l’hôpital Jacques Monod, le centre commercial de La Lézarde, Harfleur, et la gare SNCF du Havre en passant par le pôle d'échanges de Graville.

Publications[modifier | modifier le code]

Déchets[modifier | modifier le code]

Eau et assainissement[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway du Havre.

L'agglomération du Havre dispose d'une ligne de tramway depuis le 12 décembre 2012. Il effectue son retour depuis la fermeture des dernières lignes en 1951. Les premières lignes sillonnent différents quartiers du Havre et sont placées en correspondance avec les lignes de LER déjà existantes qui permettent de rejoindre d'autres communes de l'agglomération comme Montivilliers ou Rolleville.

Ce tramway remplace les lignes 8 et 11.

Le tramway relie les quartiers nord (Caucriauville, Aplemont, Mont-Gaillard) au centre-ville et la plage.

Développement durable[modifier | modifier le code]

Eau et assainissement[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Aménagement du territoire[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Déchets[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Les décisions de la CODAH sont prises par un Conseil communautaire, composé d'élus désignés par les conseils municipaux.

Publications[modifier | modifier le code]

La CODAH publie Terre d'Agglo, un magazine bi-annuel distribué gratuitement dans la boite aux lettres des habitants de l'agglomération. Ce magazine d'une vingtaine de pages contenant les réalisations et projets à venir de la CODAH est consultable gratuitement dans la section "Publications" du site de la CODAH.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : INSEE 2006
  2. Les chiffres de population retenus sont la population sans doubles comptes (recensement général de la population de 2007).
  3. [PDF] Statut de la CODAH.

Liens externes[modifier | modifier le code]