Communauté de développement de l'Afrique australe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Conférence de coordination du développement d'Afrique australe a été créée en 1980. La SADCC a été constituée à Lusaka en Zambie, le 1er avril 1980, suite à l’adoption de la Déclaration de Lusaka - Afrique Australe: Vers la Libération Économique.

Les membres fondateurs sont: l’Angola, le Botswana, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, le Swaziland, la République Unie de Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.

Suite au Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de Windhoek, Namibie (le 17 août 1992) elle devint la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe). Avec l'adhésion de l'Afrique du Sud sortie du régime de l'apartheid en 1994, elle vit son poids régional se renforcer.

Elle au départ, elle visait à coordonner les projets de développement afin de réduire la dépendance des pays d'Afrique du Sud vis-à-vis de l'Afrique du Sud de l'apartheid.

Actuellement, les Etats membres sont l’Angola, le Botswana, la République démocratique du Congo, le Lesotho, le Malawi, l’Île Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la République Unie de Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.

Le siège de la SADC est à Gaborone, Botswana.