Communauté de communes des Vosges Méridionales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes des Vosges Méridionales
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Vosges
Forme d'intercommunalité Communauté de communes
Siège Le Val-d'Ajol
Communes 3
Président Étienne CURIEN
Date de création 1996
Démographie
Population 6 088 hab. (2011)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Superficie 117,2 km2
Localisation
Situation départementale
Situation départementale

La Communauté de communes des Vosges méridionales est une communauté de communes française, située dans l'extrême sud du département des Vosges, à la limite du département de la Haute-Saône.

Elle est comprise entre la Communauté de communes de la Porte des Hautes-Vosges, et la Communauté de communes du val de Semouse (en Haute-Saône).

La communauté de commune se dénommait auparavant communauté de commune des Trois Rivières et tirait son nom des trois cours d'eau qui la traversent :

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des trois communes suivantes :

Compétences[modifier | modifier le code]

Le groupement est compétent pour :

  • Action de développement économique (soutien des activités industrielles, commerciales ou de l'emploi, soutien des activités agricoles et forestières...) ;
  • Action sociale ;
  • Activités culturelles ou socioculturelles ;
  • Activités sportives ;
  • Collecte des déchets des ménages et déchets assimilés ;
  • Construction ou aménagement, entretien, gestion d'équipements ou d'établissements culturels, socioculturels, socio-éducatifs, sportifs ;
  • Création, aménagement, entretien de la voirie ;
  • Création, aménagement, entretien et gestion de zone d'activités industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale ou touristique ;
  • Études et programmation ;
  • Opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH) ;
  • Organisation des transports urbains ;
  • Politique du cadre de vie ;
  • Politique du logement non social ;
  • Politique du logement social ;
  • Protection et mise en valeur de l'environnement ;
  • Tourisme ;
  • Traitement des déchets des ménages et déchets assimilés.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 27 décembre 1996 : création de l'EPCI

Le 24 octobre 2006 : définition intérêt communautaire

Liens[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]