Communauté de communes de la terre des deux caps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes
de La Terre des deux Caps
Image illustrative de l'article Communauté de communes de la terre des deux caps
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Siège Marquise
Communes 21
Président Francis Bouclet
Date de création 17 décembre 2001
Démographie
Population 20 561 hab. (1999)
Densité 112 hab./km2
Géographie
Superficie 183 km2
Liens
Site web officiel de la terre des deux caps

La communauté de communes de La Terre des deux Caps est une structure intercommunale française, située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais, arrondissement de Boulogne-sur-Mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a été créée par un arrêté préfectoral du 17 décembre 2001, en exécution de la Loi relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale (Loi Chevènement, par transformation de l'ancien district de Marquise créé le 11 décembre 1972. La communauté de commune est effective depuis le 1er janvier 2002.

Ses compétences ont été étendues afin de renforcer les services à la population, par une modification statutaire approuvée le 17 décembre 2003[1].


Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

La Communauté de Communes de le Terre des 2 Caps est constituée de 21 communes dont 5 côtières, elle est donc concernée par la loi littoral.

Composition[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité est composée des 21 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Marquise (siège) 62560 Marquisiens 13,46 5 141 (2012) 382
Ambleteuse 62025 Ambleteusois 5,45 1 922 (2012) 353
Audembert 62052 Audembertois 7,50 397 (2012) 53
Audinghen 62054 Audinghinois 13,09 585 (2012) 45
Audresselles 62056 Audressellois 5,72 692 (2012) 121
Bazinghen 62089 Bazinghenois 13,20 419 (2012) 32
Beuvrequen 62125 Beuvrequentois 4,75 385 (2012) 81
Ferques 62329 Ferquois 8,97 1 853 (2012) 207
Hervelinghen 62444 Hervelinghinois 5,89 233 (2012) 40
Landrethun-le-Nord 62487 Landrethunois 7,70 1 237 (2012) 161
Leubringhen 62503 Leubringhenois 7,98 301 (2012) 38
Leulinghen-Bernes 62505 Leulinghenois 6,90 427 (2012) 62
Maninghen-Henne 62546 Maninghenois 3,99 349 (2012) 87
Offrethun 62636 Offrethunois 2,62 271 (2012) 103
Rety 62705 Restusiens 18,25 2 082 (2012) 114
Rinxent 62711 Rinxentois 8,38 2 771 (2012) 331
Saint-Inglevert 62751 Labigeois 6,60 733 (2012) 111
Tardinghen 62806 Tardinghenois 8,72 147 (2012) 17
Wacquinghen 62867 Wacquinghenois 2,47 244 (2012) 99
Wierre-Effroy 62889 18,91 775 (2012) 41
Wissant 62899 Wissantais 12,79 1 033 (2012) 81

Environnement[modifier | modifier le code]

Le territoire est entièrement inclus dans le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale. Il tire son nom d'un Grand site de France, le Grand Site des Deux Caps, classé depuis le 29 mars 2011. C'est une importante zone de passage pour les migrations des oiseaux. La faune et la flore y sont riches et diversifiées. Les paysages le sont tout autant, alliant le monde maritime, le rural et celui des carrières.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

On recense sur le territoire communautaire plusieurs types de constructions d'habitation traditionnelles : la maison de pêcheur, la maison balnéaire, la maison d'artisan et de commerçant, la ferme en pierre du Boulonnais. L'ensemble est laissé nu ou enduit ; un soubassement de pierre dure, recouvert ou non d'un badigeon sombre, est souvent présent. Les maisons de ville et maisons ouvriers sont souvent en briques rouges ou en pierre.

On trouve aussi du petit patrimoine[2].

La seconde guerre mondiale a laissé des traces sur ce territoire. De nombreux blockhaus sont aujourd'hui toujours visibles sur la côte (anciennement nommée « le mur de l'Atlantique »). Des musées retracent cette douloureuse période : La Batterie TODT à Audinghen, le musée 39/45 à Ambleteuse, et le Forteresse de Mimoyecques près de Landrethun-le-Nord.

Démographie et habitat[modifier | modifier le code]

La Terre des 2 Caps compte 950 logements aidés en 2008, soit 11,7 % du parc total de résidences principales (8 123 logements)[3]. On compte 2 510 résidences secondaires et logements occasionnels, liées à l'attractivité du littoral, et 440 logements vacants.

Le nombre d’habitants par résidence principale est passé de 2,83 en 1999 à 2,71 en 2005[4]. La décohabitation est plus forte au niveau national. Le SCOT prévoit un possible prolongement de ce phénomène, pour arriver à 2,6 personnes par ménage en 2020.

Économie[modifier | modifier le code]

La Terre des 2 Caps compte environ 150 commerces de proximité pour environ 400 salariés[5]. Le tourisme est développé ainsi que les emplois dans les services.

L'agriculture est également importante.

Quelques industries agro-alimentaires et logistiques sont implantées, en lien avec l'autoroute et le port de Boulogne proche, et d'importantes carrières sont exploitées. Le Parc d'activité des 2 Caps, de 35 ha, dont la commercialisation de la première phase est achevée, permet l’accueil de nouvelles entreprises dans la deuxième partie[6].

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté est à Marquise, Le Cardo.

L’hôtel communautaire, HQE (haute qualité environnementale), se compose de 1 300 m² de bureaux, salles et locaux administratifs. Il abrite également l'office du tourisme communautaire depuis 2010[7].

Élus[modifier | modifier le code]

La Communauté de communes est administrée par son Conseil communautaire constituée, pour le mandat 2008-2014, de 39 délégués élus en leurs seins par chacun des conseils municipaux des communes membres[8].

Pour le mandat 2014-2020, en exécution de l'acte III de la décentralisation, ce nombre a été porté à 44, intégrant des représentants des oppositions municipales. Ces délégués sont désignés à raison d'un délégué pour les communes les plus petites, deux délégués pour Audresselle, Landrethun-le-Nord, Saint-Inglevert, Wierre-Effroy et Wissant, trois délégués pour Ferques, quatre délégués pour Rety, cinq délégués pour Rinxent et huit délégués pour Marquise[9].

Le conseil communautaire du 30 avril 2014 a élu son nouveau président, Francis Bouclet, maire de Saint-Inglevert, et constitué son bureau pour le mandat 2014-2020, qui comprend :

Vice-présidents
  1. Émile Petit, maire de Landrethun-le-Nord ;
  2. Denis Joly, maire de Ferques ;
  3. Alain Barré, maire de Beuvrequen ;
  4. Patrick Bernard, maire de Rety ;
  5. Marc Sarpaux, maire d'Audinghen.
Autres membres

Les autres membres su bureau sont :

  • Michel Lagaise, maire de Maninghen-Henne ;
  • Bernard Evrard, maire de Marquise ;
  • Stéphane Kinoo maire de Rinxent ;
  • Arnaud Lelièvre de Brœuille, maire d'Ambleteuse[10].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001[11] 2014[8] Martial Herbert PS Maire de Marquise (1945 → 1977)
Conseiller général (1988 → )
avril 2014[10] en cours
(au 27 janvier 2015)
Francis Bouclet DVD Maire de Saint-Inglevert (1983→ )

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté exerce les compétences qui lui sont déléguées par les communes membres.

Il s'agit des compétences suivantes :

Compétences obligatoires
  • Aménagement de l'espace
    • Études d'aménagement ;
    • Constitution de réserves foncières ;
    • Coordination et développement d'un système d'information géographique ;
    • Mise en réseau des communes au niveau du PLU et du cadastre ;
    • Élaboration, approbation et mise en œuvre de la Charte et du Contrat de Pays du Boulonnais ;
    • Signature des contrats avec les partenaires financiers nationaux et européens et réalisation/gestion des opérations ainsi financées ;
    • Création et gestion de zones d'aménagement concerté (ZAC).
  • Actions de développement économique intéressant l'ensemble de la communauté :
    • Création et gestion de zones d'activité économique, et, en particulier, de la ZAE des 2 Caps de Marquise / Leulinghen-Bernes ;
    • Réalisation et gestion d'ateliers relais sur les ZAE communautaire ;
    • Actions pour le maintien ou l'implantation de commerces de proximité en milieu rural (estaminet, restaurant, boulangerie, ...) ;
    • Recensement des activités économiques du territoire ;
    • Interface avec les organismes consulaires et mise en réseau des acteur ;
    • Actions de soutien et de promotion en faveur de l'agriculture, de la pêche, de l'artisanat, du commerce et de l'industrie ;
    • Actions favorisant la formation, l'accès à l'emploi, le suivi des jeunes en difficulté et leur insertion (Mission locale, ...).
Compétences optionnelles
  • Protection et mise en valeur de l'environnement ;
  • Politique du logement et du cadre de vie ;
  • Création, aménagement et entretien de la voirie ;
  • Construction, entretien et fonctionnement d'équipements culturels et sportifs et d'équipements de l'enseignement pré-élémentaire et élémentaire ;
  • Action sociale d'intérêt communautaire.
Compétences facultatives
  • Services à la population ;
  • Transport ;
  • Petite enfance ;
  • Tourisme ;
  • Culture ;
  • Jeunesse ;
  • Services aux communes[12].

Organismes de rattachement[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité est membre de :

  • Pôle Métropolitain de la Côte d’Opale
  • Syndicat Mixte du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux du Boulonnais
  • Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale[13].

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) paysager de la Terre des 2 Caps a été approuvé en 2010[4]. Il définit 4 secteurs paysagers.

  • Les communes de l’Arc Urbain et du Bassin Carrier : Marquise, Rinxent, Ferques, Landrethun-le-Nord, Leulinghen-Bernes, Réty, regroupant 13 149 hab.
  • Les communes du Littoral : Wissant, Tardinghen, Audinghen, Audresselles, Ambleteuse, regroupant 4 320 hab.
  • Les communes de l’Arrière-littoral : Hervelinghen, Audembert, Bazinghen, Saint-Inglevert, Leubringhen, regroupant 2 042 hab.
  • Les communes des Monts et Vallons bocagers entre Slack et Wimereux : Wacquinghen, Maninghen-Henne, Offrethun, Beuvrequen, Wierre-Effroy, regroupant 1 958 hab.

Un PLU (plan local d'urbanisme) communautaire est en cours sur l'ensemble du territoire, suite à la loi Grenelle II portant engagement national pour l'environnement. L'ensemble du territoire est couvert en 2010 par des PLU ou des POS valant PLU ; la plupart ont été réalisés avec une étude paysagère et environnementale préalable, en partenariat avec le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale.

Développement économique[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité a mis en service des ateliers-relais dans le parc d’activités de Marquise, en bordure de l’A16, afin s'accueillir provisoirement des entreprises pour faciliter leur création et leur développement[14].

Tourisme[modifier | modifier le code]

La communauté a créé Capland, centre d’interprétation du paysage implanté depuis l'été 2014 à Marquise[15],[16], et a repris la gestion à compter du 1er janvier 2015 de la forteresse de Mimoyecques[17].

Elle dispose d'un office de tourisme[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La CC de La Terre des 2 Caps », Territoire & communes, sur http://www.terredes2caps.fr (consulté le 27 janvier 2015).
  2. Construire et rénover sur la Terre des 2 Caps, cahier de références et de prescriptions paysagères et architecturales, La Terre des 2 Caps et le CAUE du Pas-de-Calais, 2008
  3. « CC de la Terre des Deux Caps : Logement », Résultats du recensement de la population - 2008, sur INSEE
  4. a et b SCOT paysager de la Terre des 2 Caps, 2010
  5. Chambre de commerce et d'industrie, donnée du SCOT
  6. Communauté de communes de la terre des deux caps, « La zone d'activité », sur site de la Communauté de communes de la terre des deux caps,‎ 2007 (consulté le 16 février 2013).
  7. B. S., « L'hôtel communautaire en fonction : La Terre des deux caps a attendu quatre mois avant d'inaugurer son nouveau siège. Vendredi soir, Martial Herbert et le sous-préfet de Boulogne ont coupé le ruban tricolore », La Voix du Nord,‎ 24 octobre 2010 (lire en ligne).
  8. a et b Marie-Caroline Debaene, « Terre des Deux Caps: Francis Bouclet devrait succéder à Martial Herbert : Il y a encore quelques semaines, avant les municipales, la succession de Martial Herbert à la présidence de la communauté de communes de la Terre des 2 Caps semblait être acquise à Jean-René Bracq, ancien maire de Marquise. », La Voix du Nord,‎ 29 avril 2014 (lire en ligne).
  9. « Le Conseil Communautaire », Territoire & communes, sur http://www.terredes2caps.fr (consulté le 27 janvier 2015)
  10. a et b Marie-Caroline Debaene, « Francis Bouclet élu président de la communauté de communes de la Terre des Deux-Caps : Sans surprise et sans fracas, Francis Bouclet, maire de Saint-Inglevert et vice-président de la communauté de communes de la Terre des 2 Caps (CCT2C) depuis treize ans, a été élu, mercredi soir, lors de l’installation du nouveau conseil. », La Voix du Nord,‎ 1er mai 2014 (lire en ligne).
  11. E. Dupeux, « Martial Herbert, maire de Marquise, va présenter sa démission jeudi soir au conseil municipal », La Voix du Nord,‎ 18 novembre 2011 (lire en ligne).
  12. « Les compétences », La CC de La Terre des 2 Caps, sur http://www.terredes2caps.fr (consulté le 27 janvier 2015)
  13. « Compte-rendu du conseil communautaire du 30 avril 2014 » [PDF], sur http://www.terredes2caps.fr (consulté le 27 janvier 2015)
  14. « Marquise: la Terre des 2Caps loue bureaux et cellules aux entreprises : Jeudi matin, la communauté de communes de la Terre des 2 Caps a inauguré les Ateliers relais, situés dans le parc d’activités de Marquise, en bordure de l’A16. », La Voix du Nord,‎ 18 octobre 2013 (lire en ligne).
  15. « Terre des 2 Caps: le centre d’interprétation du paysage s’invite au conseil communautaire », La Voix du Nord,‎ 15 novembre 2013 (lire en ligne).
  16. M.-C.D., « Marquise: Capland, le nouvel équipement de la Terre des 2 Caps, sera-t-il un jour rentable ? : Le tout nouvel équipement de la Terre des 2 Caps, Capland, centre d’interprétation du paysage, ouvre ses portes à Marquise samedi (lire aussi notre édition du 26 juin). Si plusieurs élus et partenaires se disent enthousiastes sur la réalisation de cet équipement, reste à savoir s’il séduira le public et comment évoluera cet outil dans le temps. Surtout, qu’en sera-t-il de sa rentabilité ? », La Voix du Nord,‎ 3 juillet 2014 (lire en ligne).
  17. Marie-Caroline Debaene, « La Terre des 2Caps prend les rênes de la forteresse de Mimoyecques », La Voix du Nord,‎ 18 décembre 2014 (lire en ligne).
  18. Nicole Osstyn (CLP), « Marquise : l’office de tourisme de la Terre des Deux Caps vise l’excellence pour attirer plus de monde : Une nouvelle équipe, un enthousiasme communicatif, l’office de Tourisme de la Terre des deux Caps a le vent en poupe et fourmille de projets ! Il vient de réunir les professionnels du tourisme à l’hôtel communautaire du Cardo afin de travailler ensemble à la réalisation d’un objectif d’envergure : obtenir d’ici deux ans un classement en catégorie 1. », La Voix du Nord,‎ 9 avril 2013 (lire en ligne).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]