Communauté de communes Ussel - Meymac - Haute-Corrèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes
Ussel - Meymac - Haute-Corrèze
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Limousin
Département Corrèze
Siège Ussel
Communes 19
Président Daniel Delpy
Budget 14 931 245[1] 
Date de création 4 décembre 2003
Démographie
Population 17 343 hab. (2010)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Superficie 523 km2

La communauté de communes Ussel - Meymac - Haute-Corrèze est une structure intercommunale française, située dans le département de la Corrèze et la région Limousin.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes Ussel - Meymac - Haute-Corrèze a été créée le 4 décembre 2003 pour une prise d'effet au 1er janvier 2004, grâce à l'idée politique de rassemblement et de développement durable du territoire géographique et socio-économique haut-corrézien, autour de l'axe autoroutier A89[2].

Le siège de la communauté de communes, qui comprend une pépinière et un hôtel d'entreprises, est implanté dans le parc d'activité du Bois-Saint-Michel[3] au carrefour de la RD1089 (reliant Clermont-Ferrand à Tulle et Brive-la-Gaillarde) et de l'A89 (sortie Ussel-Ouest).

Composition[modifier | modifier le code]

Elle regroupe 19 communes :

Compétences[modifier | modifier le code]

Les compétences s'articulent autour de trois axes politiques.

« Développer l’attractivité de la Haute-Corrèze »[modifier | modifier le code]

Fondé en partie sur les deux compétences obligatoires d'une communauté de communes (conformément aux dispositions de l'article L.5214-16 du CGCT), cet axe regroupe les actions de développement économique intéressant l'ensemble de la communauté et l'aménagement de l'espace. Il compte également les actions de politique du logement et du cadre de vie, ainsi que le développement de l'offre des loisirs de pleine nature.

  • Axe stratégique 1 : Favoriser l'installation des entreprises et la création d'emplois
  • Axe stratégique 2 : Penser le tourisme et les loisirs de pleine nature comme outils durables du développement du territoire
  • Axe stratégique 3 : Aménager l'espace de façon raisonnée

« Protéger notre environnement »[modifier | modifier le code]

La Haute-Corrèze est un territoire riche de ses paysages : landes et forêts, rivières et étangs, se côtoient dans une harmonie bien agencée. Il semblait donc naturel de faire de la protection de ce patrimoine paysager un enjeu fort des politiques publiques. Dans une démarche écologique poussée, la communauté de communes intervient également dans la gestion optimisée des déchets et le soutien aux énergies renouvelables.

  • Axe stratégique 4 : Préserver les milieux naturels et la ressource en eau
  • Axe stratégique 5 : Optimiser la gestion des déchets (transféré au SIRTOM en 2013)
  • Axe stratégique 6 : Soutenir les projets liés aux énergies renouvelables

« Partager une culture et un patrimoine »[modifier | modifier le code]

Un territoire ne peut avancer vers l'avenir que s'il accepte et reconnaît son passé. La valorisation du patrimoine local constitue un des domaines d'intervention privilégiés de la politique des élus. De plus, la culture est un levier indispensable pour rapprocher les habitants et développer le lien social. À travers la médiathèque intercommunale Haute-Corrèze et le futur pôle culturel, c'est toute une dynamique qui s'instaure, estompant les frontières entre villes et campagnes.

  • Axe stratégique 7 : Élargir et développer l'offre culturelle
  • Axe stratégique 8 : Valoriser le patrimoine local

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Budget 2012, avec : fonctionnement, 9 541 837 € ; investissement, 5 389 408 €. Source : site de la communauté de communes.
  2. Histoire de la communauté sur le site de la Com'Com'
  3. Le parc a vocation à accueillir des activités artisanales, commerciales ou de services.
  4. Depuis le 1er janvier 2009.
  5. a, b, c et d Depuis le 1er janvier 2013, à la suite de la réflexion du schéma départemental de coopération intercommunale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]