Communauté de Sant'Egidio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'église Sant'Egidio qui a donné son nom à la communauté.

La Communauté de Sant’Egidio est une organisation catholique fondée en 1968 à Rome dans le quartier de Trastevere. Andrea Riccardi en est le fondateur. Le nom de cette communauté provient de son implantation, au début des années 1970, dans les locaux de l'église Sant'Egidio. Sant'Egidio est la traduction en italien de saint Gilles ou saint Gilles l'Ermite du VIIe siècle.

Statut[modifier | modifier le code]

En 1986, la Communauté de Sant'Egidio a été reconnue officiellement comme Association internationale de laïques par l'Église catholique.

En 2004, elle reçoit le Prix Balzan.

Activités[modifier | modifier le code]

Elle est active sur plusieurs plans :

  • lutte contre la pauvreté dans les villes
  • abolition de la peine de mort (La Communauté de Sant'Egidio est cofondatrice de la Coalition mondiale contre la peine de mort)
  • éducation dans les quartiers populaires
  • accompagnement des communautés nomades
  • présence auprès de personnes âgées dans des homes
  • lutte contre le SIDA (Projet DREAM )

Organisation de rencontres interreligieuses[modifier | modifier le code]

La communauté de Sant'Egidio est particulièrement connue pour la rencontre inter-religieuse qu'elle organise annuellement (depuis 1986 et la Rencontre d'Assise organisée par Jean-Paul II). La conférence de chaque année est organisée autour d'un thème, comme par exemple :

Médiation politique[modifier | modifier le code]

Cette organisation a, en matière de règlement des différends internationaux et de mise en place de médiations, des résultats très substantiels et des méthodes originales[5]. Elle agit à la fois au plan local, national et transnational.

Le rôle important de la communauté dans la médiation politique est reconnu civilement le 16 novembre 2011, quand Andrea Riccardi, son fondateur, est nommé Ministre de la Coopération Internationale dans le gouvernement de Mario Monti[6].

Elle a pris part une part importante dans :

Le responsable des relations internationales de la Communauté Sant’Egidio, Mario Giro est lauréat 2010 du Prix de la Fondation Chirac, le vendredi 5 novembre 2010 au Musée du quai Branly à Paris[7].

La Communauté de Sant'Egidio est présente sur les 5 continents.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eric Morier-Genoud, Sant’ Egidio et la paix. Interviews de Don Matteo Zuppi et Ricardo Cannelli, LFM Sciences sociales et missions, octobre 2003, pp.119-145.
  • Jean-Dominique Durand, "L'esprit d'Assise : Discours et messages de Jean-Paul II à la communauté de Sant'Egidio"
  • Hilde Kieboom et Christian Laporte, "L'Evangile dans la ville : La spiritualité et l'action de Sant'Egidio"
  • Andrea Riccardi et Dominique Chivot, "Sant'Egidio : L'Evangile au-delà des frontières"
  • Andrea Riccardi, Andrea Riccardi, Sant'Egidio, Rome et le monde : entretiens avec Jean-Dominique Durand et Régis Ladous
  • Communauté de Sant'Egidio, Jean Vanier, et Sylvie Garoche, Jésus notre ami : un parcours évangélique avec les personnes ayant un handicap mental
  • Unesco, Cérémonie de remise du prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix 1999 à la Communauté de Sant'Egidio, Italie : Paris, 1er février 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) (en) « Communauté de Sant'Egidio - Lyon 2005 - "Le courage d'un humanisme de paix" », Orthodoxie,‎ 12 septembre 2005 (consulté le 04 octobre 2011)
  2. (fr) (en) « Initiative de paix avec les enfants », Société civile en RDC,‎ 29 octobre 2007 (consulté le 04 octobre 2011)
  3. (fr) (en) « Marcher vers la paix », Ouest-France,‎ 22 novembre 2008 (consulté le 04 octobre 2011)
  4. (fr) (en) « Rencontre de Sant'Egidio, Munich : Appel de paix final », Chrétiens de la Méditerranée,‎ 13 septembre 2011 (consulté le 04 octobre 2011)
  5. (fr) (en) « Les bâtisseurs de paix de Sant’Egidio », Le Monde Diplomatique,‎ septembre 2000 (consulté le 04 octobre 2011)
  6. (fr) (en) « Avec Andrea Riccardi, la communauté de Sant’Egidio entre en politique », La Croix,‎ 16 novembre 2011 (consulté le 16 novembre 2011)
  7. (fr) (en) « Mario Giro, lauréat 2010 du Prix de la fondation Chirac », Fondation Chrirac,‎ 04 novembre 2010 (consulté le 04 octobre 2011)
  8. Paroisse Saint-Pierre de Charenton
  9. Site paroisse2lyon.fr Sant'Egidio
  10. Communauté de Sant'Egidio à Lausanne

Liens externes[modifier | modifier le code]