Communauté d'Afrique de l'Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EAC.
Communauté d'Afrique de l'Est
Logo de l'organisation
Carte de l'organisation
Carte représentant les pays membres (en vert)

Devise : « One People, One Destiny »

Type Organisation internationale
Siège Drapeau de la Tanzanie Arusha (Tanzanie)
Langue(s) Anglais, français, swahili
Membre(s) 5 pays
Site web Site officiel
Le logo

La Communauté d'Afrique de l'Est (en anglais East African Community, EAC) est une organisation internationale de cinq pays de l'Afrique de l'est comprenant le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie. Pierre Nkurunziza, le président du Burundi est le dirigeant actuel de la Communauté d'Afrique de l'Est. Celle-ci a initialement été fondée en 1967, puis a été dissoute en 1977 avant d'être recréée le 7 juillet 2000. En 2008, après des négociations avec la Communauté de développement d’Afrique australe et le Marché commun de l'Afrique orientale et australe, la Communauté d'Afrique de l'Est accorde une expansion du marché de libre-échange incluant les pays membres des trois organisations. La Communauté d'Afrique de l'Est est l'un des piliers de la Communauté économique africaine.

La CAE est une précurseur potentiel de l'établissement d'une Fédération d'Afrique de l'Est, un État fédéral de ses cinq membres en un seul pays. En 2010, la CAE lance son propre marché commun des biens, du travail et des capitaux de la région avec l'objectif de la création d'une monnaie commune en 2012 et d'une fédération politique en 2015.

Le siège de l'organisation est à Arusha en Tanzanie.

Pays membres[modifier | modifier le code]

La région de l'Afrique de l'Est couvre une superficie de 1,8 million de km² avec une population de 132 millions (est. juillet 2009) et dispose d'importantes ressources naturelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de son 8e sommet le 30 novembre 2006, la CAE a admis en son sein le Burundi et le Rwanda qui en sont officiellement devenus membres le 18 juin 2007.

Extension[modifier | modifier le code]

La Tanzanie soutient l'extension de la Communauté d'Afrique de l'Est. En 2010, les autorités tanzaniennes expriment le souhait d'inviter le Malawi, la République démocratique du Congo et la Zambie à joindre la Communauté. Cependant, le ministre des affaires étrangères du Malawi, Etta Banda indique qu'il n'y avait pas de négociations officielles concernant l'adhésion du Malawi.

Les présidents du Kenya et du Rwanda ont invité le Gouvernement autonome du Sud-Soudan à poser leur candidature à l'adhésion après l'indépendance du Soudan du Sud en 2011, ce qui a été fait au mois de juillet. Des analystes ont suggéré au pays les premiers efforts à réaliser afin d'intégrer la Communauté, comme le transport ferroviaire et le transport par canalisation de pétrole avec ceux du Kenya et de l'Ouganda. La dépendance unique envers le Soudan ne serait donc plus obligatoire avec cet élargissement vers le sud. Reuters considère le Soudan du Sud comme le prochain candidat à intégrer la Communauté dans le court terme.

Dirigeant[modifier | modifier le code]

Président
Secrétaire général

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :