Commission Ortoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Commission Ortoli
Organisation européenne Communauté économique européenne
Président François-Xavier Ortoli (apparenté PPE)
Nationalité Drapeau de la France Française
Vice-présidents Patrick Hillery, Wilhelm Haferkamp, Henri François Simonet, Christopher Soames, Carlo Scarascia-Mugnozza
Composition
Début 6 janvier 1973
Fin 5 janvier 1977
Durée 3 ans, 365 jours
Parti majoritaire Parti populaire européen
Collège électoral des pays membres
5 / 9
Chronologie
Commission précédente Commission Mansholt
Commission suivante Commission Jenkins

La commission Ortoli est la commission européenne dirigée du 6 janvier 1973 au 5 janvier 1977 par François-Xavier Ortoli et qui succéda à la commission Mansholt.

Première commission à siéger après l'entrée dans la Communauté économique européenne du Danemark, de l'Irlande et du Royaume-Uni, la commission Ortoli eut à faire face sur le plan extérieur aux conséquences directes de la guerre du Kippour, notamment le Premier choc pétrolier, et à l'invasion de Chypre par la Turquie.

Les membres de la Commission européenne 1973-1977[modifier | modifier le code]

Portefeuilles
À défaut, titre au sein de la Commission
États-membres Commissaire Parti politique
Président Drapeau de la France France François-Xavier Ortoli UDR
Vice-président
Économie et Finance, Crédit et Investissements
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest Wilhelm Haferkamp SPD
Vice-président
Affaires parlementaires, Politique environnementale, Consommation, Transports, Information
Drapeau de l'Italie Italie Carlo Scarascia-Mugnozza DC
Vice-président
Affaires sociales
Drapeau de l'Irlande Irlande Patrick Hillery Fianna Fáil
Vice-président
Relations extérieures
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Christopher Soames Parti conservateur
Vice-président
Fiscalité et Énergie[1]
Drapeau de la Belgique Belgique Henri Simonet PS
Politique industrielle et technologique[2] Drapeau de l'Italie Italie Altiero Spinelli indépendant de gauche
Cesidio Guazzaroni[3] indépendant[4]
Politique de développement et coopération, Budget et Contrôle financier Drapeau de la France France Claude Cheysson PS
Agriculture Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pierre Lardinois KVP
Marché interieur et Union douanière Drapeau du Danemark Danemark Finn Olav Gundelach indépendant
Recherche, Science et Éducation Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest Ralf Dahrendorf FDP
Guido Brunner[5]
Concurrence, Personnel et Administration[6] Drapeau du Luxembourg Luxembourg Albert Borschette indépendant
Raymond Vouel[7] POSL
Politique régionale Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni George Thomson Parti travailliste


La couleur des cases indique la tendance politique du commissaire en utilisant le schéma suivant :

gauche / socialiste
droite / conservateur
libérale

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Quando Guazzaroni subentrò come commissario a Spinelli la delega alla politica industriale e tecnologica venne divisa e le questioni relative all'acciaio vennero assegnate a Simonet. Simonet cedette invece a Guazzaroni la delega alla fiscalità.
  2. Quando Guazzaroni subentrò a Spinelli la delega alla politica industriale e tecnologica venne divisa e le questioni relative all'acciaio vennero assegnate al commissario Simonet. Simonet cedette invece a Guazzaroni la delega alla fiscalità.
  3. Succède à Spinelli en 1976.
  4. Guazzaroni était proche du Parti républicain italien, et est devenu l'un de ses leaders en 1984.
  5. A succédé à Dahrendorf en novembre 1974.
  6. Lorsque Vouel succéda à Borschette, la délégation au personnel et à l'administration a été transférée au président Ortoli.
  7. A succédé à Borschette en 1976.

Compléments[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]