Commando Kieffer (Marine nationale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Commandos Kieffer (France libre)
Commando Kieffer
Branche Commando de marine
Type Force spéciale

Le commando Kieffer est le sixième Commando Marine (FORFUSCO) (les autres sont : Hubert, Trepel, Jaubert, De Montfort et de Penfentenyo) créé au sein de la Marine nationale française, en 2008 ; de plus il appartient aux forces spéciales. Il porte le nom du capitaine de corvette Kieffer, qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, forma et dirigea les 177 commandos marine de la France libre lors du débarquement alliés en Normandie le 6 juin 1944.

La création de ce nouveau commando Kieffer a été annoncée le 8 mai 2008 par le président Nicolas Sarkozy lors des cérémonies commémorant la victoire du 8 mai 1945, exceptionnellement décentralisées sur la plage de Ouistreham, précisément là où les commandos Kieffer de la France libre avaient débarqué le 6 juin 1944. À cette occasion, le président de la République a remis symboliquement le fanion du nouveau commando au contre-amiral Marin Gillier[1].

À sa formation en 2008, le commando Kieffer comportait 45 hommes, en 2014 l'effectif est de 70 hommes, dont des maîtres-chiens pour la recherche d’explosifs improvisés, des spécialistes des drones, de la guerre électronique, du déminage ou du combat en environnement NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique)[2]. Il est basé à Lorient[1]. À la différence des autres unités, le commando Kieffer recrute des spécialistes puis les "monte" au niveau commando.

Autres commandos[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

À l'étranger[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [1] "Marine. Sarkozy réactive le « commando Kieffer »", Le Télégramme, 9 mai 2008.
  2. "À l'occasion du 8 mai, Sarkozy annonce le nouveau commando Kieffer", Le Point.com, 8 mai 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]