Commanderie de Temple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Temple
Image illustrative de l'article Commanderie de Temple
Présentation
Fondation XIIe siècle
Reprise Ordre de Saint-Jean de Jérusalem 1312
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région Angleterre du Sud-Ouest
Département Cornouailles
Ville Blisland
Coordonnées 50° 31′ 49″ N 4° 37′ 04″ O / 50.5302, -4.617850° 31′ 49″ Nord 4° 37′ 04″ Ouest / 50.5302, -4.6178  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Temple

Géolocalisation sur la carte : Cornouailles

(Voir situation sur carte : Cornouailles)
Temple

Description géographique[modifier | modifier le code]

La commanderie de Temple se situe dans la commune de Blisland, dans le comté de Cornouailles.

Historique[modifier | modifier le code]

La fondation de la commanderie de Temple remonte au XIIe siècle, lorsque les templiers bâtirent un refuge pour les pèlerins et les voyageurs, en route vers la Terre sainte[1].

Lors de la suppression de l'Ordre du Temple en 1312, la commanderie de Temple fut reversée à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem qui la maintint en place jusqu'à ce qu'Henri VIII fit supprimer les maisons religieuses. En 1934, la commune de Temple, dont le nom était issu de l'établissement des templiers, fut incorporée à la commune de Blisland.

Possessions[modifier | modifier le code]

Église[modifier | modifier le code]

L'église de Temple acquit une certaine notoriété lorsqu'il y fut célébré des mariages sans qu'aucune autorisation des parents ne soit nécessaire, dans un esprit similaire à ce qui se passe à Gretna Green[1]. Ceci prit fin lorsque le lieu fut mis sous la juridiction épiscopale en 1774. Au milieu du XIXe siècle, l'église était tombée en ruines et fût reconstruite par l'architecte Silvanus Trevail en 1883[2].

Croix[modifier | modifier le code]

Huit croix de pierre ont été répertoriées en 1896, incluant deux dalles, toutes dans le cimetière.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bernardi, Dame Stella, « Temple Church Cornwall », Templar Sites in England (consulté le 2008-11-21)
  2. Cornish Church Guide (1925). [Parochial history, by Charles Henderson; Temple, p. 202]. Truro: Blackford