Comma (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Comma.

Hesperia comma

Le Comma ou Virgule (Hesperia comma) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae de la sous-famille des Pyrginae et du genre Hesperia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Hesperia comma a été décrit par Carl von Linné en 1758 sous le nom de Papilio comma.

Synonyme : Erynnis comma ; Godman et Salvin, [1900][1]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Comma ou Virgule se nomme Silver-spotted Skipper en anglais et Komma-Dickkopffalter en allemand[1],[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Hesperia comma benuncas (Oberthür, 1912); au Maroc et en Algérie.
  • Hesperia comma borealis Lindsey, 1942;
  • Hesperia comma catena (Staudinger, 1861);
  • Hesperia comma dimila (Moore, 1874);
  • Hesperia comma dodgei (Bell, 1927);
  • Hesperia comma hulbirti Lindsey, 1939; présent aux États-Unis.
  • Hesperia comma laurentina (Lyman, 1892); présent au Canada.
  • Hesperia comma lena Korshunov & P. Gorbunov, 1995;
  • Hesperia comma manitoba (Scudder, 1874); présent aux États-Unis.
  • Hesperia comma mixta Alpheraky, 1881;
  • Hesperia comma ochracea Lindsey, 1941;
  • Hesperia comma oroplata Scott, 1981;
  • Hesperia comma pallida Staudinger, 1901;
  • Hesperia comma planula Korshunov, 1995;
  • Hesperia comma shandura Evans, 1949;
  • Hesperia comma susanae Miller, 1962; en Arizona.
  • Hesperia comma sushkini Korshunov, 1995;
  • Hesperia comma yosemite Leussler, 1933[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon d'une couleur marron moutarde avec sur son revers des taches blanc argenté caractéristiques[3].

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est de diverses couleurs, verte, marron grisâtre quelquefois rose foncé[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Le Comma est univoltin, il vole en une seule génération entre mi-juin et mi-septembre.

Il hiverne au stade d'œuf ou de très jeune chenille. En Alaska son développement demande deux ans[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Poaceae, principalement Festuca ovina mais accepte aussi Lotus corniculatus, Ornithopus perpusillus[1],[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Comma réside dans toute l'Europe (sauf le nord de l'Angleterre et de la Scandinavie), en Afrique du Nord, dans l'Asie tempérée et dans le nord de l'Amérique du Nord[1],[3],[4].

Serait présent dans toute la France métropolitaine sauf quelques départements dont le Finistère et la Corse, mais d'autres sources le donnent absent de tout le sud-ouest, de tous les départements bordant la Manche, de la Corse et de bien d'autres encore [5],[2]

Biotope[modifier | modifier le code]

Le Comma réside sur friches sèches et sur pelouses.

Protection[modifier | modifier le code]

Cette espèce figure sur la liste rouge des papillons diurnes du Nord-Pas-de-Calais comme étant en danger critique (CR)[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)