Comité des Chefs d'État-major (Royaume-Uni)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Comité des Chefs d'État-major (Chiefs of Staff Committee) est formé des principaux chefs d'état-major des forces armées britanniques.

Historique[modifier | modifier le code]

Initialement créé comme un appendice du Conseil Impérial de Défense (Committee of Imperial Defence) en 1923, il subsista sous cette forme jusqu'à la suppression de ce dernier au début de la Seconde Guerre Mondiale. Ses membres originels étaient les chefs des trois armées, respectivement le Premier Lord de l'Amirauté, le Chef d'état-major de l'Armée de l'Air et le Chef d'état-major impérial pour l'Armée de Terre, chacun d'entre eux occupant à tour de rôle la présidence du Comité.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Comité dépendit du Cabinet de guerre et inclut, outre les trois chefs des armées, un membre supplémentaire faisant fonction de secrétaire, le général Sir Hastings Ismay. Des instances annexes furent également créées auprès du Comité, en particulier le Bureau de Planification Combinée (Joint Planning Staff) et le Comité de Liaison du Renseignement (Joint Intelligence Committee). Le Comité des Chefs d'État-major fut responsable de la conduite supérieure de la participation militaire britannique à l'effort de guerre. Lorsque des décisions alliées requirent une concertation militaire au sommet, les membres du Comité des Chefs d'État-major formèrent la composante britannique du Conseil Suprême Interallié (Combined Chiefs of Staff) conjointement avec leurs homologues américains. Le siège du Conseil Suprême Interallié se trouvant à Washington, les chefs d'état-major britannique s'y firent représenter la plupart du temps par les membres de la Mission interarmées britannique (British Joint Staff Mission) aux États-Unis.

Après la guerre, le Comité des Chefs d'État-major fut rattaché au ministère de la Défense. Une évolution significative est intervenue en 1956, avec la création d'un poste de Chef d'état-major de la Défense (Chief of the Defence Staff). Les attributions de cette nouvelle fonction sont la présidence du Comité et le commandement supérieur des armées britanniques. Depuis cette date, le seul changement notable a été la nomination d'un Vice-Chef d'État-Major de la Défense (Vice-Chief of the Defence Staff), chargé de seconder et de suppléer le Chef d'État-Major de la Défense.

Membres[modifier | modifier le code]

Les membres actuels du Chiefs of Staff Committee sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Chiefs of Staff Committee » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]