Combat du 6 novembre 1794

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat du 6 novembre 1794
HMS Alexander. Shortly before Striking Her Colours to the French Squadron, 6 November 1794, peinture de William Shayer (1819).
HMS Alexander. Shortly before Striking Her Colours to the French Squadron, 6 November 1794, peinture de William Shayer (1819).
Informations générales
Date 6 novembre 1794 (16 brumaire an III)
Lieu 400 miles à l'ouest d'Ouessant
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau français République française Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Commandants
Joseph-Marie Nielly Richard Rodney Bligh
Charles Powell Hamilton
Forces en présence
5 vaisseaux de ligne

3 frégates
1 corvette

2 vaisseaux de ligne
Pertes
40 tués 40 tués
HMS Alexander capturé
Coordonnées 48° 25′ N 7° 53′ O / 48.41666667, -7.88333333 ()48° 25′ Nord 7° 53′ Ouest / 48.41666667, -7.88333333 ()  

Géolocalisation sur la carte : Océan Atlantique

(Voir situation sur carte : Océan Atlantique)
 Différences entre dessin et blasonnement : Combat du 6 novembre 1794.

Le combat du 6 novembre 1794 ou combat du 16 Brumaire an III dans le calendrier républicain, en anglais : Action of 6 November 1794, est une bataille navale qui oppose la 6 novembre 1794 au large des îles Sorlingues, une escadre française placée sous les ordres de Joseph-Marie Nielly à deux vaisseaux de ligne britanniques de 74 canons revenant de Gibraltar après y avoir escorté un convoi de navires marchands.

Les frégates françaises de l'escadre localisent les vaisseaux britanniques au levé du jour, et les prennent en chasse à h 45. À 11 h 0 du matin, le HMS Canada parvient à distancer ses poursuivant et à s'échapper, alors que le HMS Alexander est contraint par le Droits de l'Homme d'abaisser son pavillon .

L’Alexander réussi à endommager le gréement du Droits de l'Homme et le contraint à cesser un temps le combat, mais Le Marat vient se positionner derrière lui et le balaye de son feu, permettant au Jean Bart de se rapprocher et de décharger ses bordées de près. Gravement endommagé, l’Alexander abaisse son pavillon.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Royaume de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]