Combat de Laï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat de Laï
Informations générales
Date 21 août 1914
Lieu Sud du Tchad
Issue Victoire allemande
Belligérants
Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand Drapeau français France
Commandants
Capitaine Von Duhring Capitaine Jeanjean
Forces en présence
inconnu inconnu
Pertes
1 lieutenant et 13 soldats tués 11 tués
Première Guerre mondiale
Batailles
Front africain

Laï (8-1914) · Sandfontein (9-1914) · Tanga (11-1914) · Naulila (12-1914) · Jassin (1-1915) · Gibeon (4-1915) · Bukoba (6-1915) · Mongua (8-1915)Salaita (2-1916) · Beringia (5-1916) · Negomano (11-1917)


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front d'Europe de l’Ouest


Front du Moyen-Orient


Bataille de l'Atlantique

Le combat de Laï est livré le 21 août 1914 au Tchad, pendant la Première Guerre mondiale dans le village de Laï, alors chef-lieu de la circonscription de Logone dans le sud du pays.

Une colonne allemande venant du Kamerun, dirigée par le capitaine Von Duhring attaque le village de Lai, défendu par le capitaine Jeanjean. Après un âpre combat, les Français sont chassés de Lai qui est aussitôt occupé par les Allemands. Ils y restent jusqu'au 1er septembre suivant.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Malval, Essai de chronologie tchadienne (1707-1940), Éditions du CNRS, Paris, 1974.