Columbia (yacht)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Columbia
Coupe de l’América 1899 : Shamrock et Columbia
Coupe de l’América 1899 : Shamrock et Columbia

Gréement Sloop
Longueur hors-tout 40,15 m
Maître-bau 7,39 m
Tirant d'eau 5,97 m
Voilure 1 189 m2
Déplacement 148,7 t
Architecte Nathanael Herreshoff
Chantier Herreshoff Manufacturing Company

Le yacht Columbia était, lors des coupes de l’America 1899 et 1901, le defender opposé respectivement aux challengers britanniques Shamrock et Shamrock II. Il fut le premier voilier à remporter la compétition deux fois de suite.

Construction[modifier | modifier le code]

L'architecte naval Nathanael Herreshoff

Les plans du Columbia ont été dessinés par l’architecte américain Nathanael Herreshoff en 1898-1899 sur commande de John Pierpont Morgan et Edwin Dennison Morgan du New York Yacht Club. La construction a été réalisée par les chantiers Nathanael Herreshoff Company. Il était, après le Vigilant et le Defender le troisième defender dessiné par Herreshoff à remporter la coupe. Il est doté d'une structure en acier au nickel, d'une coque en laiton et d'un mât en acier, ultérieurement remplacé par un mât en pin d'Oregon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le Constitution, le Columbia et l’Independence lors des qualifications pour la Coupe de l'America 1901
Columbia dematé, 1899

Le Columbia fut lancé le 10 juin 1899. Il remporta facilement les régates de qualification contre l'ancien defender Defender. Barré par Charlie Barr, il remporta les trois courses l'opposant au challenger britanniques Shamrock. L'équipage de Columbia comportait Hope Goddard Iselin, première femme à participer à une coupe de l'America.

En 1901, toujours skippé par Charlie Barr, il se qualifia de nouveau pour affronter le challenger britannique Shamrock II. Il remporta les trois courses.

En 1903, barré par le capitaine « Lem » Miller, équipier de Charlie Barr lors des deux précédentes éditions et malgré des modifications, il échoua face au voilier Reliance à se qualifier pour une troisième coupe de l'America.

Il fut démoli en 1913.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Columbia Suivi par
Defender
America's Cup.svg
Vainqueur de la Coupe de l'America
1899, 1901
Reliance