Colony Capital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colony Capital est une firme internationale de fonds d'investissement privés basée à Los Angeles (Californie, États-Unis). Son fondateur est Thomas J. Barrack, Jr. (en) Son président pour l'Europe est Sébastien Bazin.

Historique[modifier | modifier le code]

La société, fondée en 1991, officie principalement dans le domaine immobilier et dans des opérations de coentreprise. Elle possède entre autres de nombreux casinos aux États-Unis, des chaînes hôtelières, la chaîne de restauration Buffalo Grill, et a été détentrice du club de football du Paris Saint-Germain ainsi que le domaine viticole Château Lascombes (grand cru classé de Margaux) revendu dix fois plus cher dix ans plus tard (200 millions d'euros pour 110 hectares).

Elle a pris également 9,1 % du capital de Carrefour avec Groupe Arnault début 2007[1].

Le 11 janvier 2008, Walter Butler, un des principaux actionnaires du Paris Saint-Germain, cède 30 % des parts du club sur les 33,3 % qu'il possède à Colony Capital, qui devient ainsi l'actionnaire majoritaire avec 62,5 %[2]. Enfin, le 30 juin 2009, Colony Capital a acheté toutes les parts détenues par Morgan Stanley. Le 31 mai 2011, Colony Capital a revendu 70 % de ses parts au Qatar Investment Authority.

Le 6 mars 2012, Colony Capital cède les 30 % du capital qu'il possédait encore à QSI. Ce désengagement du capital du club parisien était envisagé dès le départ.

Le 29 juillet 2010, Disney annonce la vente de Miramax Films, filiales, catalogue de films et projets inclus, pour 660 millions de $ au groupe Filmyard Holdings comprenant Ron Tutor, Tom Barrack et Colony Capital[3].

Colony Capital possède partiellement le Ranch de Neverland, ex-propriété de la vedette Michael Jackson. Elle en gère depuis ses affaires.

En 2014, Colony Capital acquiert une partie des 126 galeries commerciales du groupe Carrefour, à travers la société foncière Carmila.

Participations[modifier | modifier le code]

Colony Capital est actionnaire d'une multitude de sociétés, parmi les plus connues :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]