Colonisation de Cérès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cérès

Cérès a été désigné comme[1],[2] une cible possible de la colonisation du système solaire interne par l'humanité.

Conditions[modifier | modifier le code]

Cérès est une planète naine située dans la ceinture d'astéroïdes et comprenant près d'un tiers de la masse de cette ceinture. Cérès possède à sa surface une accélération gravitationnelle d'environ 2,8 % de celle de la Terre. Des observations montrent qu'il y a de la glace d'eau sur la planète naine[3],[4], représentant environ 10 % de la quantité d'eau totale des océans de la Terre. L'énergie solaire de 150 W/m² (à son périhélie), soit neuf fois plus faible que sur Terre, est toutefois suffisamment importante pour permettre son utilisation[1].

Localisation stratégique[modifier | modifier le code]

Cérès pourrait devenir la base principale et le moyen de transport pour les infrastructures d'exploitation minière des astéroïdes[1], permettant le transport des ressources sur Mars, la lune et la Terre.

Sa colonisation serait aussi une étape pour la colonisation du système solaire externe, tel que les lunes de Jupiter. Sa faible vitesse de libération combinée à la grande quantité de glace d'eau laisse espérer qu'elle puisse servir de ravitaillement en eau, carburants et oxygène pour les vaisseaux allant à travers ou au-delà de la ceinture d'astéroïdes[1].

L'établissement d'une colonie permanente sur Cérès devra être précédée de la colonisation de la Lune ou de celle de Mars. À cause de son demi-grand axe, Cérès a des fenêtres de lancement plus fréquentes depuis ou vers Mars et le temps de voyage est plus court que depuis la Terre[5]. Il est plus facile et économique de transporter des ressources de la Lune ou de Mars vers Cérès que depuis la Terre. En fait, les déplacements de la Lune ou de Mars vers Cérès seraient même plus faciles et plus économiques qu'un déplacement de la Terre à la Lune [6]!

Difficultés potentielles[modifier | modifier le code]

Image montrant Cérès (troisième à droite) en comparaison à Pluton, Charon et la Terre.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d [PDF]Zachary V. Whitten. Use of Ceres in the Development of the Solar System (Google cache)
  2. The Ceres plan
  3. Bjorn Carey. Largest Asteroid Might Contain More Fresh Water than Earth
  4. P. C. Thomas et al Differentiation of the asteroid Ceres as revealed by its shape, Nature, Vol. 437, pp. 224 (2005).
  5. Atomic Rocket: Mission Table
  6. [PDF] Robert Zubrin. The Economic Viability of Mars Colonization