Natal (Afrique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Colonie du Natal)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la région en Afrique. Pour les autres significations, voir Natal.

Natal

1838 – 1994

Drapeau Blason
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la Colonie et province du Natal (en orange) dans l'Afrique du Sud.

Informations générales
Statut République boer de Natalia (1838-1843)
colonie britannique (1843-1910)
province sud-africaine (1910-1994)
Capitale Pietermaritzburg
Langue Anglais, néerlandais
Superficie
Superficie 92 100 km² (1910)
Histoire et événements
1838 République de Natalia
1843 Colonie Britannique
1910 Province
1994 Dissolution

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Natal est une région d'Afrique du Sud, baptisée ainsi le jour de Noël 1497 par Vasco de Gama quand celui-ci longea ses côtes à la fin du XVe siècle.

Le Natal fut au XIXe siècle la proie d'âpres combats entre Boers et Zoulous (bataille de Blood River), entre Boers et Anglais en 1842, entre Anglais et Zoulous puis au XXe siècle entre partisans de l'ANC et ceux de l'Inkhata (IFP).

Natalia[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Natalia.

La république de Natalia est constituée en 1838 par les Voortrekkers durant le Grand Trek à la suite de leur victoire sur les Zoulous du Roi Dingane à la bataille de Blood River.

Elle est établie conformément au traité, proposé par Piet Retief, que Dingane avait approuvé avant de dénoncer et de tuer Retief et ses compagnons.

En 1843, près de 6000 boers vivent à Natalia.

Inquiets des désordres provoqués par la présence de ces colons boers parmi la population africaine locale et de la pression qu'elle pouvait provoquer sur les frontières orientales de la colonie du Cap ou de son annexion par une puissance étrangère, les Britanniques envahissent la petite république en 1842 en occupant le port de Durban[1].

Une colonie britannique[modifier | modifier le code]

Ancien parlement de la colonie du Natal à Pietermaritzburg

La république de Natalia est annexée par le Royaume-Uni en 1843 et devient une colonie britannique administrée par le gouverneur de la Colonie du Cap.

En 1856, les 10 000 colons du Natal obtiennent l'autonomie législative. L'économie de la colonie est alors centrée sur la culture de la canne à sucre. Refusant de faire appel aux Africains confinés dans les réserves territoriales du territoire, le gouvernement britannique fait appel à ses possessions indiennes et asiatiques pour qu'elles fournissent la main d'œuvre suffisante au développement économique des plantations de cannes.

Entre 1866 et 1911, plus de 150 000 travailleurs sous contrat, originaires principalement de Madras et de Calcutta en Inde, débarquèrent au Natal auxquels s'ajoutèrent plusieurs milliers d'Indiens gujarati qui s'établirent librement comme commerçants.

La durée des contrats de travail étaient de 5 ans, renouvelables une fois. Au terme de celui-ci, les Indiens se voyaient offrir un billet de retour pour leur pays d'origine ou un lopin de terre à exploiter, option que deux-tiers d'entre eux choisirent, fixant définitivement leur demeure en Afrique du Sud.

En 1893, le Natal devient une colonie à part entière de la Couronne britannique, dotée de son propre gouverneur.

En 1897, le Zoulouland est annexé au Natal.

Une province d'Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

De 1910 à 1994, le Natal est une province sud-africaine.

Résultats des élections au conseil provincial du Natal de 1943 à 1981[modifier | modifier le code]

Élection Parti uni parti national parti travailliste parti progressiste parti du Dominion Indépendants Autres Total (sièges)
1943 16 - 3 - 3 3 - 25[2]
1949 22 2 - - - 1 - 25[3]
1954 21 4 - - - - - 25[4]
1959 21 4 - - - - - 25[5]
1965 16 8 - - - - 1 25[6]
1970 22 3 - - - - - 25[7]
1974 16 4 - - - - - 20[8]
1977 12 8 - - - - - 20[9]
1981 14 5 - 1 - - - 20[10]

Religions[modifier | modifier le code]

Au Natal, la secte des shembe, qui regroupe deux millions de dévots, a été créée par un prophète zoulou au début du XXe siècle. Chrétiens mais animistes, les shembe sont courtisés par l'Inkhata et l'ANC.

Le KwaZulu-Natal[modifier | modifier le code]

Le Natal a été rebaptisé KwaZulu-Natal lors des premières élections multiraciales en avril 1994, quand le bantoustan autonome du KwaZulu fusionna avec la province blanche du Natal.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. François-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Seuil, 2006, p 254
  2. Keesing's Contemporary Archives 1943-1946, page 6154
  3. Keesing's Contemporary Archives 1948-1950, page 9964
  4. Keesing's Contemporary Archives 1952-1954, page 13718
  5. Keesing's Contemporary Archives 1965-1966, page 20702
  6. Keesing's Contemporary Archives 1965-1966, page 20702
  7. Keesing's Contemporary Archives 1969-1970, page 24341
  8. Keesing's Contemporary Archives 1974, page 26541
  9. Keesing's Contemporary Archives 1978, page 28813
  10. Keesing's Contemporary Archives 1981, page 30973