Colonels de Louisville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colonels de Louisville (homonymie).
Farmer Vaughn, un joueur des Colonels en 1888 et 1889.

Les Colonels de Louisville (Louisville Colonels en anglais) sont une défunte franchise de baseball de l'Association américaine (de 1882 à 1891) puis de la Ligue majeure de baseball (1893 à 1899) située à Louisville, Kentucky aux États-Unis.

La franchise existe donc de 1882 à 1899, soit 18 saisons. Ses 10 premières saisons se passent dans l'American Association jusqu'à ce que cette ligue disparaisse en 1891. Le club de Louisville joint alors la Ligue nationale de baseball, l'une des deux composantes de la Ligue majeure (MLB) pour 8 années. À ses trois premières saisons (1882-1884), l'équipe est connue sous le nom de Louisville Eclipse.

En 1889, les Colonels ne gagnent que 27 parties et en perdent 111. Ils connaissent une séquence de 26 défaites. La saison suivante, ils s'imposent en remportant le championnat de l'Association américaine.

La Ligue nationale réduit le nombre de ses équipes de 12 à 8 pour la saison 1900. Les Colonels sont condamnés à disparaître et le propriétaire de la franchise Barney Dreyfuss, qui a secrètement acheté des parts dans les Pirates de Pittsburgh, arrange alors le transfert de 14 joueurs des Colonels aux Pirates, en retour de 4 athlètes méconnus. Comme Dreyfuss est censé ignorer le sort de la franchise du Kentucky, le tout est présenté comme un échange de joueurs. Parmi ceux qui passent aux Pirates, on retrouve les légendaires Honus Wagner et Fred Clarke.

Joueurs notables[modifier | modifier le code]

Élus au Temple de la renommée du baseball[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Note : V-D-N = Victoires, défaites, matchs nuls ; % = Pourcentage de victoires; Pos. = Position au classement et nombre d'équipes dans la ligue ; Diff. = Écart avec la 1re position (Games behind).

Pete Dowling, joueur des Colonels de 1897 à 1899.
Saison V-D-N  % Pos. Diff. Manager Ligue
1882 42-38 52,5 2e sur 6 13,0 Denny Mack Association américaine
1883 52-45-1 53,6 5e sur 8 13,5 Joe Gerhardt Association américaine
1884 68-40-2 63,0 3e sur 13 7,5 Mike Walsh Association américaine
1885 53-59 47,3 6e sur 8 26,0 Jim Hart Association américaine
1886 66-70-2 48,5 4e sur 8 25,5 Jim Hart Association américaine
1887 76-60-3 55,9 4e sur 8 19,5 Kick Kelly Association américaine
1888 48-87-4 35,6 7e sur 8 44,0 Kick Kelly, Mordecai Davidson, John Kerins Association américaine
1889 27-111-2 19,6 8e sur 8 66,5 Dude Esterbrook, Chicken Wolf, Dan Shannon Association américaine
1890 88-44-4 66,7 1er sur 9 Jack Chapman Association américaine
1891 54-83-2 39,4 8e au 9 40,0 Jack Chapman Association américaine
1892 63-89-2 41,4 9e sur 12 40,0 Jack Chapman, Fred Pfeffer Ligue nationale
1893 50-75-1 40,0 11e sur 12 34,0 Billy Barnie Ligue nationale
1894 36-94-1 27,7 12e sur 12 54,0 Billy Barnie Ligue nationale
1895 35-96-2 26,7 12e sur 12 52,5 John McCloskey Ligue nationale
1896 38-93-3 29,0 12e sur 12 53,0 John McCloskey, Bill McGunnigle Ligue nationale
1897 52-78-6 40,0 11e sur 12 40,0 Jim Rogers, Fred Clarke Ligue nationale
1898 70-81-3 46,4 9e sur 12 33,0 Fred Clarke Ligue nationale
1899 75-77-4 49,3 9e sur 12 28,0 Fred Clarke Ligue nationale

Lien externe[modifier | modifier le code]