Colombar à front nu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colombar à front nu

Description de cette image, également commentée ci-après

Treron calvus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Columbiformes
Famille Columbidae
Genre Treron

Nom binominal

Treron calvus
(Temminck, 1808)

Synonymes

  • Treron calva

Statut de conservation UICN

( LC)
LC : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  III  de la CITES Annexe III , Rév. du 26/02/76

Le Colombar à front nu (Treron calvus) est une espèce d'oiseau de la famille des Columbidae

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure 23 à 30 cm de longueur pour une masse de 160 à 285 g pour le mâle et 130 à 225 g pour la femelle.

Le plumage présente une dominante verte teintée de jaune sur la tête et les parties inférieures. Le cou et le haut du manteau sont gris. Les rémiges primaires et les secondaires externes sont noires. La bordure des grandes couvertures est jaune, constituant ainsi une bande bien visible lorsque l'aile est repliée. La courbure des ailes est marquée par une tache lilas. Les flancs sont rayés de jaune et de vert. Les sous-caudales sont vert foncé à extrémité blanche pour les plus petites et châtain à extrémité plus claire pour les autres. Les rectrices médianes sont gris bleu. Les iris sont bleu pâle avec des cercles oculaires bruns. Le bec est gris avec l'extrémité plus pâle et la base rouge arborant une grande cire jusqu'à l'arrière des narines. Les pattes sont jaunes.

De taille plus modeste que le mâle, la femelle présente un plumage et une cire généralement plus sombres.

Le jeune ressemble à l'adulte mais avec un ventre plus jaunâtre et une absence de tache lilas à la courbure des ailes.

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve en Afrique du Sud, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Liberia, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie et Zimbabwe.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il habite les savanes.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Alan P. Peterson, il en existe quinze sous-espèces qui se distinguent essentiellement par la taille de la cire, la couleur de la tête, des parties inférieures, de la queue et des pattes :

  • Treron calvus ansorgei Hartert & Goodson 1918 du sud de l'Angola avec une cire peu développée, le haut du manteau plus bleuâtre et les pattes rouges ;
  • Treron calvus brevicera Hartert & Goodson 1918 d'Éthiopie et de Tanzanie avec le haut du dos bleuâtre, les parties inférieures plus jaunes et les pattes rouges ;
  • Treron calvus calvus (Temminck 1811) avec les pattes jaunes ;
  • Treron calvus delalandii (Bonaparte 1854) de la côte du Kenya à l'Afrique du Sud avec la tête, la poitrine et le haut du dos gris verdâtre ainsi que les pattes rouges ;
  • Treron calvus gibberifrons (Madarasz 1915) ;
  • Treron calvus granti (van Someren 1919) de Tanzanie et Zanzibar ;
  • Treron calvus nudirostris (Swainson 1837) du Sénégal et de Gambie avec la tête et les parties inférieures jaune verdâtre, les taches alaires rose mauve et les pattes jaunes ;
  • Treron calvus poensis Hartert & Goodson 1918 de Bioco ;
  • Treron calvus salvadorii (Dubois 1897) d'Ouganda, du Rwanda et du Burundi ;
  • Treron calvus schalowi Reichenow 1880 du Zaïre et de Zambie ;
  • Treron calvus sharpei (Reichenow 1902) ;
  • Treron calvus uellensis (Reichenow) 1912
  • Treron calvus virescens Amadon 1953
  • Treron calvus vylderi Gyldenstolpe 1924
  • Treron calvus wakefieldii Sharpe 1874

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Prin J. & G. (1997) Encyclopédie des Colombidés. Éditions Prin, Ingré, 551 p.