Collombey-Muraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collombey-Muraz
Blason de Collombey-Muraz
Héraldique
La raffinerie de Collombey.
La raffinerie de Collombey.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais
District Monthey
communes limitrophes
(voir carte)
Monthey, Vionnaz, Vouvry, Troistorrents, Aigle, Ollon,

Châtel (France)

Président(e) Yannick Buttet

mandat en cours : 2013 - 2016

Code postal 1868 - 1893
N° OFS 6152
Démographie
Gentilé Collombeyroud, Murian, Illarsoud
Population 7 982 hab. (31 décembre 2013)
Densité 268 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 00″ N 6° 57′ 00″ E / 46.266673, 6.94999546° 16′ 00″ Nord 6° 57′ 00″ Est / 46.266673, 6.949995  
Altitude 392 m
Superficie 2 981 ha = 29,81 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Collombey-Muraz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Collombey-Muraz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Collombey-Muraz
Liens
Site web www.collombey-muraz.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Collombey-Muraz est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Monthey sur la rive gauche du Rhône.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa configuration géographique et politique en tant que commune autonome date du partage de la châtellenie de Monthey en 1787, soit un peu plus de 200 ans. Son passé préhistorique fait état de la présence de blocs erratiques tels que la Pierre à Dzo (300m m³), la Pierre à Muguet (1000m³) et le Bloc Studer (500 m³). Des vestiges très anciens font penser que le site archéologique de Châble-Croix, remontant entre 6880 et 6330 avant Jésus-Christ, est le plus ancien du Valais. L’exploitation du granit de l’ancienne moraine glacière a permis dès l’an 1900 de découvrir des cimetières néolithiques sur les hauteurs de la Barmaz, remontant à l’âge de la pierre polie, soit environ 3000 à 1800 avant Jésus-Christ. De son passé le plus proche, Collombey-Muraz dispose de deux éléments primordiaux: le Château d’Arbignon qui, depuis 1647 et encore à ce jour, accueille la communauté des religieuses des Bernardines ; le manoir – Château De Lavallaz, ancienne demeure féodale et toujours utilisée comme habitation. L’histoire de Collombey-Muraz est essentiellement agricole jusqu’aux années 1960.

Géographie[modifier | modifier le code]

En descendant le cours du Rhône, après le défilé de St-Maurice, la vallée s’étire largement pour former sur sa rive gauche le chablais valaisan comportant le district de Monthey. Collombey-Muraz est l’une des neuf communes formant ce district. La commune, formée des villages de Collombey, Muraz, Collombey-le-Grand, Illarsaz et Les Neyres, s’étend sur 3080 hectares dont 1350 sont cultivables, 1300 représentant la forêt. Par sa superficie de plaine, elle est l’une des plus importantes du Valais.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l’Office fédéral de la statistique, la commune de Collombey-Muraz comptait 5 681 habitants en 2000 et 7 768 fin 2012, soit une augmentation de 36,7 % de sa population en douze années. Sa densité atteint 260,6 hab./km2.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil municipal est l’autorité exécutive de la Commune de Collombey-Muraz. Depuis le 1er janvier 2013, le nombre de Conseillers est passé de 9 à 7. Chaque Conseiller dirige un dicastère qui fonctionne en commission (composée de citoyens de Collombey-Muraz) et/ou en délégation (composée de Conseillers municipaux). Ces commissions ou délégations sont présidées par le conseiller chargé du dicastère concerné. La commune de Collombey-Muraz dispose également, depuis le 1er janvier 2013, d’un Conseil général, lequel en est l’autorité législative et dont les 45 représentants ont été élus pour la 1ère fois le 11 novembre 2012. M. Yannick Buttet, président de la commune, est également conseiller national.

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Les importants travaux d’assainissement réalisés dans la plaine durant la Seconde Guerre mondiale ont permis l’intensification des cultures et la modernisation des moyens utilisés.

Industrie[modifier | modifier le code]

Avec l’implantation de la première raffinerie de pétrole en Suisse en 1960, un essor industriel conséquent a été enregistré. Grâce aux efforts constants de la Municipalité pour attirer l’industrie et l’artisanat, des zones industrielles se sont développées principalement à Collombey et Collombey-le-Grand. Au cours de 30 dernières années, de nombreuses entreprises ont choisi Collombey-Muraz comme siège de leurs activités, permettant ainsi de disposer en 2000 d’environ 1600 postes de travail.

Culture[modifier | modifier le code]

Située près de Monthey dont l’offre culturelle est riche et variée, la commune compte quant à elle des sociétés villageoises de musique – La Collombeyrienne et La Villageoise - et de chant, le Chœur mixte. Une troupe de théâtre amateur le Théâtre du Rovra offre au public local un spectacle chaque année, et ce depuis 1946.

Sports[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

L'"Union Sportive Collombey-Muraz" (USCM) a été fondée en 1970, né de la fusion du FC Collombey et du FC Muraz. Le club compte actuellement[Quand ?] environ 220 membres répartis en 14 équipes, dont 2 en actifs (2e ligue régionale et 3e ligue), 1 en senior et 11 en junior. L'USCM offre également à sa jeunesse une école de football qui regroupe 20 à 25 enfants par saison.

Basketball[modifier | modifier le code]

Le BBC Collombey-Muraz a été fondé en 1982. En 1992, la première équipe masculine accède à la 1re ligue nationale, niveau qu'elle n'a plus quitté depuis. En 2008, le club fête un titre de Vice-Champion Suisse 1LNM .Le club compte une moyenne de 100 membres.

Judo[modifier | modifier le code]

L’Ecole de Judo de Collombey-Muraz a été fondée en novembre 1977. En 25 ans d’existence, les membres de l’EJCM ont gagné plus de 200 titres en Championnats Valaisans Individuels, des titres de Champions suisses. Fort d’une centaine de membres, l’EJCM compte aujourd’hui de nombreuses ceintures noires.

Tennis de table[modifier | modifier le code]

Le club de tennis de table de Collombey-Muraz (CTTCM) a été fondé au mois de juin 1974. La 1re équipe évolue[Quand ?] en ligue nationale "C", la 2e équipe joue[Quand ?] en 2e ligue, quant aux quatre autres équipes, formées de jeunes et de moins jeunes, elles luttent[Quand ?] en 3e,4e et 5e ligue. Le club compte environ 50 membres.

Course pédestre[modifier | modifier le code]

Le « Tour de Bellevue », dont la 1re édition a eu lieu le 29 juin 2013, propose 2 parcours de 10 et 32 km, ainsi que d'un parcours enfants. Cette course offre des points de vue exceptionnels sur les Dents-du-Midi, le Lac Léman et le début de la Vallée du Rhône.

Education[modifier | modifier le code]

La commune de Collombey-Muraz propose aux familles l’UAPE, unité d'accueil pour écoliers Le Coup d'Pouce. Ainsi que la crèche les Meniots. Collombey-Muraz offre aux enfants de la commune les écoles enfantines, primaires, ainsi que le cycle d’orientation sur le site scolaire des Perraires. Au vu de l’expansion démographique de la commune, une nouvelle école ouvrira ses portes pour la rentrée 2014 dans le village de Muraz.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Maurice Parvex, écrivain et historien

Transports[modifier | modifier le code]

Le village de Collombey est desservi par deux lignes de chemin de fer, la ligne CFF du Tonkin (St-Maurice – St-Gingolph) et le train régional AOMC (AigleOllonMonthey - Champéry), complété par un bus urbain qui permet de gagner Monthey selon une cadence horaire soutenue. Les cinq villages de la commune sont par ailleurs reliés aux localités alentour par un service de bus des TPC (Transports Publics du Chablais).

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :