Collision aérienne du Grand Canyon en 1956

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collision aérienne du Grand Canyon
Caractéristiques de l'accident
Date 30 juin 1956
Type Collision en vol
Site Grand Canyon, États-Unis
Passagers 53 (Douglas DC-7 Mainliner)
64 (Lockheed L-1049 Super Constellation)
Membres d'équipage 5 (Douglas DC-7 Mainliner)
6 (Lockheed L-1049 Super Constellation)
Morts 128 (tous)
Survivants 0
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Douglas DC-7 Mainliner
Lockheed L-1049 Super Constellation
Compagnie United Airlines
Trans World Airlines
Localisation
Coordonnées 36° 10′ 30″ N 111° 50′ 00″ O / 36.175, -111.83333336° 10′ 30″ Nord 111° 50′ 00″ Ouest / 36.175, -111.833333  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Collision aérienne du Grand Canyon

La collision aérienne du Grand Canyon est une catastrophe aérienne qui a eu lieu le 30 juin 1956 au-dessus du Grand Canyon, en Arizona, 128 personnes périssent.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les années 1950 marquent le début de l'aviation civile commerciale de masse, avec les premières lignes aériennes avec des avions à réaction, il faut alors, s'adapter à l'évolution rapide et croissante de l'aviation civile. La tragédie de la collision aérienne au-dessus du Grand Canyon en 1956 souligne le besoin urgent de réguler l'aviation civile. C'est le début de la réglementation, dès 1958, le Federal Aviation Act crée la FAA (Federal Aviation Agency, puis Federal Aviation Administration en 1957) comme une agence indépendante regroupant diverses responsabilités de sécurité aérienne, et succédant à la CAA (Civil Aeronautics Administration).

Le général à la retraite Elwood R. Quesada[1] de l'US Air Force devient le premier administrateur de l'agence. Cette nouvelle entité à l'autorité pour mettre en place un système aérien national civil/militaire unifié, développer les installations du contrôle de trafic aérien, et la fonction d'émission de réglementations.

La collision[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 1956, l'avion de la TWA décolle de Los Angeles à destination de Kansas City, quelques minutes plus tard, c'est l'avion d’United Airlines en partance pour Chicago, qui décolle lui aussi du même aéroport. Le DC-7 Mainliner Douglas (United Airlines) et le Lockheed Super Constellation (TWA) entrent en collision vers 10h30, au-dessus du Grand Canyon.

Lockheed Constellation similaire à celui de l'accident
Illustration de la collision

Le DC-7 percute le Lockheed par l’arrière, malgré une tentative d’évitement du DC-7. La collision sectionne l'empennage du Lockheed, alors que la queue de l’appareil fait une chute vertigineuse avant de s'écraser au sol. Le DC-7 peut encore voler, mais une partie de l'aile est manquante suite à l'impact. L'avion est difficilement pilotable, et il s'écrase finalement lui aussi contre une paroi du Grand Canyon.

L'enquête[modifier | modifier le code]

Le rapport final met en évidence le manque de moyens de contrôle pour gérer le trafic, et le manque de réglementations dans l'aviation civile aux États-Unis. La responsabilité des pilotes fut également mis en cause, cependant les deux pilotes ont respecté les procédures de l'époque. La collision était inévitable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] FAA, consulté 6 juillet 2012