Colleville-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colleville (homonymie).
Colleville-sur-Mer
Rue principale de Colleville-sur-Mer
Rue principale de Colleville-sur-Mer
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Canton Trévières
Intercommunalité Communauté de communes de Trévières
Maire
Mandat
Patrick Thomines
2014-2020
Code postal 14710
Code commune 14165
Démographie
Gentilé Collevillais
Population
municipale
184 hab. (2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 20′ 57″ N 0° 50′ 32″ O / 49.3491666667, -0.84222222222249° 20′ 57″ Nord 0° 50′ 32″ Ouest / 49.3491666667, -0.842222222222  
Altitude Min. 0 m – Max. 79 m
Superficie 6,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Colleville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Colleville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Colleville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Colleville-sur-Mer

Colleville-sur-Mer est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 184 habitants[Note 1] (les Collevillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Colleville-sur-Mer[1]
Saint-Laurent-sur-Mer Mer de la Manche Mer de la Manche
Saint-Laurent-sur-Mer Colleville-sur-Mer[1] Sainte-Honorine-des-Pertes
Formigny,
Surrain
Surrain Russy

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1973 mai 2000 Bernard Petit    
2000 en cours Patrick Thomines[2] SE Directeur administratif et financier, président de la communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 184 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3]. Colleville-sur-Mer a compté jusqu'à 369 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
324 342 344 369 352 342 320 329 338
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
292 323 305 306 322 317 317 279 274
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
258 257 229 205 209 214 216 194 215
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
225 195 180 169 146 172 167 184 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie et tourisme[modifier | modifier le code]

Depuis mars 2010, Colleville-sur-Mer forme avec Saint-Laurent-sur-Mer et Vierville-sur-Mer un groupement de « communes touristiques »[5].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame de l'Assomption de Colleville

L'église Notre-Dame de l'Assomption de Colleville date des XIIe et XIIIe siècles, classée monument historique en 1840[6]. Elle fut presque entièrement détruite lors du débarquement par des tirs de destroyers américains car le clocher servait de poste d'observation à sept soldats allemands qui communiquaient les coordonnées de tirs aux batteries allemandes. La reconstruction a duré de 1946 à 1951 et a redonné à l'église son aspect d'avant-guerre.

Cimetière américain[modifier | modifier le code]

C’est au-dessus de la plage d'Omaha la Sanglante, sur la colline, qu'a été construit, le 8 juin 1944, le premier cimetière militaire américain de la Seconde Guerre mondiale. 9 387 militaires américains reposent dans ce cimetière militaire sur un des plateaux surplombant la plage où débarquèrent les soldats appartenant aux 1re et 29e divisions d'infanterie américaines.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Sergent Frederick Niland : c'est le vrai nom du soldat Ryan (du film Il faut sauver le soldat Ryan), car sa famille n’a pas voulu qu’on utilise sa véritable identité.
  • Theodore Roosevelt Jr : fils du président Theodore Roosevelt, il a également combattu durant cette guerre et est enterré dans le cimetière de Colleville-sur-Mer. Il a eu, comme deux autres personnes qui reposent ici, la Médaille d'Honneur du Congrès, et sa tombe est reconnaissable par ses inscriptions de couleur dorée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, superficie : IGN[7].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. a et b Réélection 2014 : « Colleville-sur-Mer (14710) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 mai 2014)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  5. [PDF] « Recueil des actes administratifs du Calvados n°13/2010 (page 321) » (consulté le 23 mars 2010).
  6. « Église », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  7. Répertoire géographique des communes ([1]).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :