Collegium international éthique, politique et scientifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Collegium

Le Collegium international éthique, scientifique et politique est une association basée en France qui a été fondée en 2002 par Milan Kucan, président de la Slovénie, Michel Rocard, ancien Premier ministre français, coprésidents, Stéphane Hessel, vice-président, et Sacha Goldman, secrétaire-général.

Il rassemble des femmes et des hommes d'État, des philosophes, des savants des cinq continents.

Origine[modifier | modifier le code]

Collegium international souhaite trouver des réponses intelligentes et appropriées qu'attendent les peuples du monde face aux nouveaux défis de notre temps. Un appel[1] pour l'établissement du Collegium fut rendu public en février 2002 à New York et ses membres ont été officiellement présentés le 2 avril 2003 à Bruxelles devant le Parlement européen.

Les membres du Collegium et les membres associés, les signataires de l'Appel, sont des scientifiques, des philosophes et d'anciens ou actuels chef d'État et de Gouvernement.

Composition[modifier | modifier le code]

Coprésidé par Michel Rocard, ancien Premier Ministre de la France, et Milan Kucan, qui lors de la fondation du Collegium était Président de la République de Slovénie, le groupe inclut : les anciens Présidents Fernando Henrique Cardoso du Brésil et Alpha Oumar Konaré du Mali ; Ruth Dreifuss, ancienne conseillère fédérale de la Suisse ; les philosophes Edgar Morin, Jürgen Habermas et Jean-Pierre Dupuy ; le professeur de droit international Mireille Delmas-Marty ; l'ancien Président d'Irlande et Haut Commissaire pour les Droits Humains à l'ONU Mary Robinson ; les économistes lauréats du prix Nobel Joseph Stiglitz et Amartya Sen, l'ancien ambassadeur de la France à l'ONU Stéphane Hessel, qui était aussi présent à la création des Nations unies, l'ancien ambassadeur des États-Unis William vanden Heuvel. Les autres membres du Collegium international sont, entre autres Henri Atlan, Jacques Robin, René Passet, Wolfgang Sachs et Ahmedou Ould-Abdallah[2].

Son Secrétaire Général est Sacha Goldman, producteur de film.

Lettres ouvertes, réunions publiques, conférences, etc.[modifier | modifier le code]

  • Septembre 2004 : Lettre ouverte aux Candidats des Elections Présidentielle des États-Unis en 2004, le Président George W. Bush et le Sénateur John Kerry, publié[3] dans The Nation, revue hebdomadaire américaine.
  • Le 24 octobre 2005, à l'occasion du 60e anniversaire des Nations unies, le Collegium international éthique, scientifique et politique a présenté un texte appelé « Déclaration Universelle d'Interdépendance » au secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, et au président de l'assemblée générale des Nations unies, Jan Eliasson.
  • Mars 2007 : table ronde à Genève sur la réalisation des droits économiques, sociaux et culturels[4]
  • 28 septembre 2007 : table ronde à Paris sur la thématique Science et politiques

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]