Département des Peintures du musée du Louvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le département des Peintures est un des huit départements qui composent le musée du Louvre. Les collections du département des peintures sont spécialisées dans l'art européen du XIIIe à la fin du XIXe siècle. Cependant, à l'exception de la donation Hélène et Victor Lyon, l'essentiel des œuvres datant d'après 1848 sont exposées au musée d'Orsay. On peut noter que les peintures d'autres époques sont rattachées à d'autres départements. Par exemple, le département des Antiquités égyptiennes possède des peintures coptes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les collections tirent leur origine de la collections des rois de France, commencée à Fontainebleau par François Ier. Elles sont constamment enrichies au cours de l'Ancien Régime par des achats et des dons, et le demeurent sous la Révolution et l'Empire (saisies révolutionnaires, conquêtes de Napoléon), alors que le musée du Louvre a été créé en 1793.

D'abord exposées dans le Grande Galerie et la Salon carré, les peintures sont ensuite plus largement présentées dans la Cour carrée, à proximité immédiate des logements d'artistes.

Au XIXe siècle, les accroissements proviennent d'achats de collections particulières (collection du marquis de Campana) et de donations (collection du docteur La Caze, 1869).

En 1986, à l'ouverture du musée d'Orsay, les collections datant d'après 1848 quittent le département.

Le département occupe désormais l'aile Denon (tout le premier étage : peintures italienne et espagnole), la Cour carrée (deuxième étage) et l'aile Richelieu (deuxième étage) pour les écoles françaises et nordiques. Au sein de chaque école, les peintures sont présentées dans un ordre chronologique.

Collections[modifier | modifier le code]

La liste qui suit, non-exhaustive, répertorie les principaux artistes représentés dans les collections du département avec le nombre de leurs peintures qui y sont conservées.

La Joconde de Léonard De Vinci, huile sur panneau de bois, 1503-1506.
Le Couronnement de la Vierge de Fra Angelico, tempera sur panneau de bois, 1434-1435.
Saint Sébastien de Andrea Mantegna, huile sur toile, 1480.
Le Concert champêtre de Titien, huile sur toile, vers 1510.
Portrait de femme, dit La Belle Ferronnière de Léonard De Vinci, huile sur panneau de noyer, 1495-1499.
portrait de Baldassare Castiglione de Raphaël, huile sur toile, 1514-1515.
Le printemps de Giuseppe Arcimboldo, huile sur toile, 1573.
La Diseuse de bonne aventure de Caravage, huile sur toile, 1596-1597.

Peinture italienne[modifier | modifier le code]

Environ 1100 peintures dont :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Peinture française[modifier | modifier le code]

François Ier de Jean Clouet, huile sur panneau de bois, 1525.
L'inspiration du poète de Nicolas Poussin, huile sur toile, vers 1630.
Le Tricheur à l'as de carreau de Georges de La Tour, huile sur toile, 1633-1639.
Ulysse remet Chryséis à son père de Claude Gellée dit Le Lorrain, huile sur toile, vers 1644.
Pierrot de Antoine Watteau, huile sur toile, 1718-1719.
Nature morte de Jean-Baptiste Chardin, huile sur toile, 1760.
Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault, huile sur toile, 1819.



Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Peinture flamande, hollandaise et allemande[modifier | modifier le code]

La Vierge du chancelier Rolin de Jan Van Eyck, huile sur bois, vers 1435.
Autoportrait au chardon de Albrecht Dürer, huile sur bois, 1493.
Le Prêteur et sa femme de Quentin Metsys, huile sur bois, 1514.
L'Instruction de la reine Marie de Médicis de Pierre-Paul Rubens, huile sur toile, 1622-1625.
Portrait du roi Charles Ier d'Angleterre à la chasse de Antoon Van Dyck, huile sur toile, vers 1635.
L'Astronome de Johannes Vermeer, huile sur toile, vers 1668.

Environ 1200 peintures dont:


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Peinture espagnole[modifier | modifier le code]

Le Pied-bot de Jusepe de Ribera, huile sur toile, 1642.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Peinture britannique et américaine[modifier | modifier le code]

Vue du lac de Nemi au soleil couchant, Joseph Wright of Derby, huile sur toile, vers 1790.
La côte adriatique, Richard Parkes Bonington, huile sur carton, vers 1820.




Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]